• Forum - Vecteur, Propagation, Virus

les hématies -Les érythrocytes

Rappel. Les hématies énuclé é es sont des cellules ultra-spécialisées qui digèrent leur noyau au cours de leur maturation.   [...] ce serait une évolution chez les mammifères leur permettant de lutter contre les infections virales. les hématies voyageant dans tout l'organisme sont un bon vecteur de propagation pour les virus, mais comme elles n'ont ni noyau, ni mitochondries, ni Golgi, etc.  [...]

La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

prof.Non,même si on n'a pas assez de recul pour répondre totallement on pense très bien que la nature de propagation du virus qui ne passe pas par les voies sanguines(mais atteint les epitheliums de surfaces) comme le virus hepatique.  [...] 2°Et puis en un second temp serai-ce possible qu'une infection au niveau de la vulve ou anal par HPV entraine un cancer du col(Ce que je ne crois pas,en encore moins pour une atteinte au niveau VADS)Donc en d'autre terme est-ce qu'une atteinte à des niveau relativement éloignés du col peuvent entrainer une propagation du virus jusqu'au col et donc peuvent mener au cancer cervical.  [...]

Grippe Mexicaine (grippe A-H1N1), vos questions. - Page 13

Ben je croyais pas connaître grand chose en propagation virale, je suis peut-être un expert finalement Chacornac ignore manifestement quels problèmes peut rencontrer un virus trop virulent (genre tuer l'hôte avant d'en avoir contaminé d'autres) et inversement quels avantages il peut avoir à devenir moins virulent (avoir plus d'occasions de contaminer des hôtes non effarouchés), et qu'il arrive effectivement que des virus deviennent moins virulents.  [...] Le vaccin n'est certe pas efficace a 100 % mais assez pour justement vacciner suffisemment de gens pour stopper la propagation du virus.  [...]

Virologie/armes biologiques... Littéraire en détresse...

3 - il faut aussi que j'arrive à expliquer scientifiquement le fait que ce virus était au départ censé tuer toutes les cibles visées mais que suite à un détournement censé annuler la propagation du virus, il ait transformé ces cibles en êtres agressifs et dangereux.  [...] Après le diriger contre des individus avec des caractères spécifiques est possible mais après le virus peut muter et changer de 'cibles'. Le plus facile à contrôler est son moyen de propagation, par l'air, l'eau c'est plus facile à gérer. ( http.//www.rtflash.fr/chercheurs-reu...pieces/article ).  [...]

Le rhume ou autre ?

La clim facilite les maladies (et pas seulement les rhumes) en raison du manque de nettoyage de leurs filtres. les filtres constituent un véritable nid à microbes. Et le courant d'air passant dans les canalisations facilite d'autant plus leur propagation.  [...] OUI ET NON. Il est vrai que l'automne et le printemps sont les saisons du rhume. Mais on ne peut mettre entièrement le blâme sur la température. Les enfants sont très sujets aux rhumes. La rentrée des classes facilite la propagation des virus. Le retour du mauvais temps fait que nous nous retrouvons davantage confinés à l'intérieur.  [...]

Grippe Mexicaine (grippe A-H1N1), vos questions. - Page 3

Un autre facteur à ne surtout pas négliger est le fait que le virus de la grippe courante est saisonnier et que pour l'hémisphère sud ça ne va pas tarder à être justement la saison propice à sa propagation.  [...] Il semble peu probable que ce virus soit issu d'applications militaires. Je ne les vois pas assez stupides pour dévelloper une arme qui fatalement, du fait de son mode de propagation, se retournerait forçément contre les soldats et la population du pays concerné.  [...]

Grippe Mexicaine (grippe A-H1N1), vos questions. - Page 9

On ne peut que les faire travailler mieux, c.a.d. leur présenter un morceau du virus qui sera reconnu et qui pourra donc permettre a l'organisme de passer tout de suite dans une phase plus spécialisée lorsqu'il rencontrera de nouveau cet antigène sur le virus.  [...] On ne sait jamais le pourquoi de ce genre de mutation mais on les observe tous les ans depuis quelques dizaines d'années sur le virus saisonnier de la grippe donc on sait a quoi on peut s'attendre.  [...]

toxicité des vaccins - Page 8

Ce qui est intéressant avec la transmission du HBV c'est que chez près de 30% des malades la voie de contamination n'est pas clairement identifiée. De plus le virus peut survivre 7 jours à température ambiante à l'extérieur de l'hôte.  [...] C'est à dire que tu profites de la vaccination des autres sans prendre la peine de participer, et en plus tu risques toi même d'être un vecteur de la propagation de la maladie.  [...]

[Microbiologie] Grippe A : la seule à pouvoir causer une pandémie ?

A l'inverse, l'influenza A peut infecter une grande partie des mammifères et des oiseaux, il peut passer d'une espèce à l'autre par divers processus, ce qui fait qu'il y a en permanence de nouveaux virus de type A prêts à passer chez l'homme. Quand un nouveau virus arrive chez l'homme et qu'il n'a pas provoqué d'épidémie humaine depuis suffisamment longtemps (au moins 50 ans), une grande partie de la population ne sera pas protégée.  [...] Si par ailleurs, ce virus est capable de se propager efficacement d'homme à homme, il n'y aura quasiment aucun obstacle à sa propagation. Il pourra alors contaminer une grande partie de la population et donc causer une pandémie. Heureusement, chez les virus grippaux, un virus très contagieux est le plus souvent peu virulent même si il y a eu des exceptions, la plus célèbre d'entre elle étant le virus de la grippe espagnole (qui était de type A).  [...]

Le virus le plus dangéreux de l'histoire de l'humanité

En fait il y aura un virus champion par catégorie, selon les critères que l'on considère. propagation, nombre de décès absolus, nombre de décès relatifs, périodes de temps, mortalité.  [...] En effet, les fièvres hémorragiques sont certes très virulentes (les plus virulentes de tous les virus d'ailleurs), avec un taux de mortalité très élevé. Mais c'est aussi leur faiblesse. une telle virulence combiné à une incubation rapide (de l'ordre de la semaine), fait que l'infection reste localisée et l'épidémie ne peut pas s'étendre trop, le virus mourant alors de lui même faute d'hôtes encore viables.  [...]