• Forum - Tétanos, Muscle, Cardiaque

[Biologie Cellulaire] Contraction cellules musuculaires cardiaques

J'ai un peu de mal à comprendre la dépolarisation d'une cellule musculaire cardiaque.  [...] Le calcium vient intervenir afin d'éviter le tétanos du muscle cardiaque lorsque ce dernier s'embable par exemple.  [...]

[Physiologie] contraction des fibres myocaardiques

Pour la cellule cardiaque La période réfractaire est plus longue que la durée d'une contraction unitaire, on ne peut donc pas les tétaniser.  [...] Le tétanos ne touche que les fibres musculaires squelettiques comme je l'écrivais plus haut. Pas les cellules cardiaques.  [...]

[Physiologie] fusion tétanique

En fait, j'aurais aimé savoir ce qu'est la fusion tétanique, mode de fonctionnement physiologique du muscle... merci de m'éclairer.  [...] c'est la fusion, et si cette fréquence élevé des chocs perdure pendant un certain temps alors tu on obtient un tétanos musculaire, avec fusion de tous les pic de contraction, le muscle reste contracté.  [...]

problème : le neurone

On remarque que la fréquence des Potentiels d'Actions (PA) est fonction de l'étirement de la fibre musculaire… c'est-à-dire que plus la fibre musculaire est étirée plus les PA seront rapprochés dans le temps c'est un mécanisme de tétanos du muscle. un seul potentiel d'action (1à 2 ms) n'est pas suffisant pour déclencher une contraction longue et forte d'un muscle… pour que le muscle se contracte longtemps et fortement ils faut le tétaniser c'est-à-dire lui envoyer plusieurs potentiels d'actions se suivant à une fréquence minimale précise (qui dépend du type de muscle).  [...] Heu c'est pas faux mais ça n'a rien à voir. dans l'exercice il s'agit de récepteurs alors que pour le mécanisme du tétanos dont tu parles ça prendrait des plaques motrices (le genre de synapse qui active les muscles).  [...]

Myothérapie

il paraît difficilement concevable qu'un muscle puisse rester contracturé de façon définitive. ce serait un tétanos localisé. à ma connaissance ça n'a jamais été décrit, ce serait très douloureux de façon continue, il y aurait des stigmates biologiques. Il existe des phénomènes réparateurs qui sont mis en action.  [...] que veut dire rétrécir un muscle. si c'est une diminution de longueur, c'est une contraction donc le contraire de la détente, un muscle au repos s'allonge (cf les manoeuvres que l'on voit sur les terrains de foot au cours des prolongations où on cherche par une flexion forcée du pied à étirer les muscles du mollet pour faire céder la crampe = contracture).  [...]

Hameçon

Qu'il s'agisse d'un hameçon, d'un pieux, d'une flèche d'arbalète ou d'un cure-dent, on ne retire jamais un corps étranger d'une plaie au risque de provoquer une hémorragie (effet bouchon du corps étranger bien que dans le cas d'un doigt le risque artériel est assez limité), des lésions (déchirure d'un muscle, d'un nerf), des complications et séquelles (perte de sensibilité, infection, tétanos, etc.  [...] ). Bien que non pêcheur (car plongeur), il me semble que la forme particulièrement étudiée pour ne pas sortir ou provoquer un maximum de dégât en sortant, doit encore moins que tout autre corps étranger être enlevé de la plaie.   [...]

[Physiologie] Période réfractaire musculaire

je ne sais plus bien,mais les cellules musculaires striées squeletiques et striées cardiaques possedent des complexes diades(coeur) et triades responsables de la médiation de la contraction musculaire pour le cardiaque et de la contraction musculaire chez le SS composés de reticulum sarcoplasmique et de tubules transverses.  [...] ces éléments comprennent des canaux calciques et sont essentiels à l'entrée du calcium en intracellulaires dés l'arrivé du signal nerveux,nécessaire à la contraction musculaire.Ce que je sais c'est qu'il y a une periode refractaire cardiaque,où qu'il y ait excitation ou pas des cellules du myocarde(syncythium auriculaire),il n'y aura jamais de contraction car il faut laisser le temps à la depolarisation de se propager dans le ventrcule et déclencher la systole ventriculaire.  [...]

[Physiologie] Relation entre force & contraction

2 - Pourquoi lors du tetanos, qui est donc une somme de secousses musculaires, soit une somme de raccourcissements des sarkomères la force augmente t'elle Nous sommes pourtant dans une situation ou le muscle est raccourci.  [...] Passé ce moment critique, on a donc soit peu de contact entre les têtes de myosine et les filaments d'actine (muscle étiré), soit beaucoup de contacts (muscle contracté). Or ce sont ces contacts actine/tête-de-myosine qui, par leur nombre, fondent la force de contraction.  [...]

vaccin contre le tétanos - Page 3

Cette position en aucun cas ne peut être retenue. Elle ne serait tenable si et seulement si à tous les coups le tétanos entraînait la mort du malade. Or c'est loin d'être le cas puisque 70% des malades guérissent. Chez eux il devrait y avoir des anticorps après la maladie, puisque l'effet toxique n'a pas pu être suffisant pour tuer le malade avant que le système immunitaire du malade se déclenche.  [...] Quant au tétanos néonatal, je vous en parle car il tue des milliers d'enfants (vacciné ou pas) dans le tiers monde. Ce tétanos a lieu parceque on coupe le cordon ombilical lors de la naissance. Ce bout de cordon se nécrose entièrement et tombe naturellement au bout d'environ quinze jours.  [...]

vaccin contre le tétanos - Page 4

Si je comprend bien ton raisonnement, la vaccination ne serais pas utile dans le cas du tétanos, mais alors comment explique tu que les cas de tétanos sont devenues extrêmement rare alors que avant l'arrivée du vaccin ils étaient fréquents.  [...] Dans le cas des tétanos médicamenteux (ischémie médicamenteuse) pouvez-vous me dire ou se situe l'inflammation tissulaire Ni dans la plaie, ni hors de la plaie.  [...]