• Forum - Testostérone, Manque, Poils

Évolution humaine et poils

Plus sérieusement pour la différence homme/femme, il me semble tout simplement que la testostérone est une hormone qui stimule la pousse des poils, d'où le fait d'une pilosité plus importante chez les hommes.  [...] Pourquoi Je l'ignore. Je ne pense pas qu'ils aient moins de testostérone que nous. Si des études existent sur ce sujet, j'aimerai bien les connaître.  [...]

Comment formuler une demande d'injections de G-H à un endocrinologue ? - Page 2

-sur mes radios je n'ai plus de cartilages de croissance et mon stade pubertaire (oscultation des parties genitales) est finie ou avancée je ne sais pas vu ma ma masse de poils pubien donc ces deux raisons font deja que le GH ne servirait à rien et me rendrait malade leucemyes etc.  [...] INOVANE http.//www.doctissimo.fr/medicament-IMOVANE.htm. donc je suppose la meme chose rien contre la croissance osseuse ni sexuelle ni baisse de la testostérone,poils, pas de seins etc.  [...]

La procréation....

Dans ma correstion, ils utilisent le graph (2) et (3) pour conclure que la testostérone agit sur l'hypothalamus en diminuant la fréquence des pulses de GnRH. La féquence d'émission des pulses de LH chez l'animal castré (graph (3)) recevant de la testostérone est de 5 en 10h.  [...] Tu enlèves la testostérone, la fréquence diminue, tu peux donc POSER L'HYPOTHESE que la téstostérone a un effet pour ralentir la fréquence des pics de LH donc de GnRH, mais ce n'est qu'une hypothèse. N'y a t'il pas autre chose que les gonades pourraient produire qui aurait cet effet Tu ne peux pas dire.  [...]

question de maladies...

Le taux de testostérone reste relativement stable chez l'homme à partir de la puberté (même si des variations minimes, en fonction du moment de la journée ou de l'état psychologique par exemple, sont observables), par contre les taux d'oestrogènes et de progestérone sont variables chez la femme de la puberté à la ménopause (en fonction du cycle menstruel), ils sont élevés durant la grossesse, et chutent à la ménopause.  [...] Une autre précision si tu veux rester scientifique. on retrouve chez l'embryon masculin de la testostérone (c'est ce qui permet le développement du sexe masculin. le programme de différenciation sexuelle par défaut, c'est à dire en l'absence d'hormones sexuelles, conduit à une fille).  [...]

[systematique][evolution] Races

La structure osseuse, durée de gestation moyenne, configuration cérébrale, biologie du sang, taux moyens de testostérone, structure musculaire des membres inférieures, patrimoine génétique, etc...différent grandement entre un Bantou par exemple et un Basque.  [...] La structure osseuse, durée de gestation moyenne, configuration cérébrale, biologie du sang, taux moyens de testostérone, structure musculaire des membres inférieures, patrimoine génétique.  [...]

Différenciation sexuelle

Est ce que vraiment dans les 6-7 premières semaines du développement embryonnaire nous sommes tous des fStus femelles qu'on je tape une petite recherche en français je trouve plein d'articles parlant de ça, et que la raison que nous sommes tous des femelles c'est que le chromosome sexuel n'est pas activé q'au bout de la 8ème semaine du développement, mais qu'on je recherche en utilisant la langue anglaise je trouve que ceci n'est pas correcte et que le sexe du zygote est déterminé dès la fertilisation et que le fStus au cous des premières semaines est identique pour les mâles que pour les femelles justement au niveau physique (les organes).   [...] Si l'embryon est de sexe masculin, les gonades vont se différencier en testicule qui vont secréter deux hormones. l'AMH et la testostérone. L'AMH (Hormone AntiMüllerienne) est secrétée par les cellules de Sertoli et va conduire a la dégénérescence des canaux de Müller alors que la testostérone secrétée par les cellules de Leydig va permettre la persistance des canaux de Wolf.  [...]

Comment sa marche ??

une expérience sur les hormones a consisté a retirer les gonades d'un coq. celui-ci est devenu peureux (en plus de perdre sa crete et du poids). La testostérone serait ainsi impliquée dans l'agressivité du sujet masculin (désolée messieurs, mais ce sont les mots de Starling, il me semble).  [...] Pour continuer sur les hormones sexuelles. tu devrais trouver sans trop de problème des infos sur le lien entre oestrogènes et oestrus, et testostérone et rut (chez beaucoup de mammifères, le taux des hormones sexuelles détermine la période des amours).  [...]

Petite boule.

A l'âge de la puberté, le garçon produit une telle quantité de testostérone qu'une partie de ces hormones se transforment en oestrogene (hromones femelles), une poussée du ou des bourgeons mammaires est possibles (vers 13/14 ans) donnant une gynécomastie uni ou bilatérale, plus ou moins douloureuse, complétement bégnigne et se résorbant avec l'âge (si on élimine les problemes hormonaux, les problèmes de surpoids etc...).  [...] La gynécomastie est la cause la plus fréquente de la présence d'une boule sous les tétons chez le jeune garçon. Il s'agit d'un phénomène bénin dû à la puberté et aux hormones. Il apparaît si les oestrogènes sont sécrétés avant la testostérone.  [...]

Changements hormonaux chez l'homme et la femme

Il me semble avoir lu quelque part qu'en raison de ses cycles menstruels, une femme, même si elle ne tombe pas enceinte, subit de plus gros changements hormonaux qu'un homme au cours de sa vie.   [...] j'ai un peu de mal à comprendre votre question, là. qu'appelez-vous changements hormonaux Le fait que les hormones soient ou pas sécrétées, ou bien le fait qu'elles le soient de façon cyclique.   [...]

choses inutiles chez l'homme... - Page 2

je pense que potentiellement le temps effectue une sélection différenciellement poussée suivant l'organe considéré. Je rajouterais en plus que les poils sont en train de régresser, d'ou l'augmentation des imberbes. Les causes de cette diminution sont certe multiple mais le résultat est la.  [...] On mesure les taux de testostérone salivaire des individus du groupe témoin et du groupe test dix minutes après reniflage.  [...]