• Forum - Température, Surface, Peau

échange de chaleur.

s'il vous plait j'aimerais savoir comment la chaleur est dissipée lorsque la temperature ambiante est superieur à la temperature du noyau. si c'est par evaporation de la sueur pourquoi sachant que le gradiant d'energie n'est pas favorable a cette echange.  [...] Comme l'a expliqué Cecile. L'eau (la transpiration) en s'évaporant a la surface de la peau a besoin d'énergie, elle va donc la prendre a ce niveau. La température cutanée va donc descendre, ensuite la température interne va descendre.  [...]

La chaleur corporelle?

Lorsque l'on est exposé au froid par exemple la circulation sanguine est diminuée en surface, la température de la peau diminue. Cette réaction est plus rapide chez des individus acclimatés au froid.  [...] bon pour etre plus explicite, je ne parlais pas de la température mais de la THERMOGENESE. Ce n'est pas pareil. Après ca peut très bien ne pas avoir d'influence sur la température corporelle.  [...]

[Divers] Couleur de peau et absorption de chaleur

Aussi on peut commencer par distinguer la température, qui est une valeur, de la chaleur, qui est une sensation. Je ne crois pas que quelqu'un de peau foncée ait plus chaud que les autres.  [...] Mais si la question porte sur la température à la surface de la peau, alors oui, à priori les peau foncée absorbent un plus large spectre d'ondes lumineuse donc plus d'energie et donc leur température d'équilibre est plus élevée.  [...]

température corporelle

Au repos le corps produit entre 100 et 150W de chaleur. Lors d'un exercice cette puissance monte à 200/250W pour un exercice modéré (marche, balade tranquille en vélo) à 800/1000W pour un exercice très soutenu (sprint,...). Ce surplus d'énergie modifie la température d'équilibre du corps, ainsi pour un même habillement la surface de la peau devient plus chaude.  [...] La sudation intervient rapidement pour diminuer cette température, en absorbant de la chaleur lors de l'évaporation. Chaque gramme de sueur absorbe environ 2000 joules.  [...]

variation debit sanguin

Colonne 2. Les autres organes ne sont pas utiles à cour terme lors de l'effort, il sont donc moins irrigués pour car on privilégie l'apport en énergie pour les organes directement liés à l'effort. Ces autres organes réalise des actions sur des durées importantes, ils peuvent attendre mais pas les besoins urgent en énergie pour permettre l'effort.   [...] Colonne 5. Les vaisseaux sanguins dans la peau gonflent lors de l'effort ce qui augmente le débit sanguin à la surface (écorce) du corps. Ainsi il y aura plus d'échange thermique entre l'écorce (chauffé par le sang) et l'extérieur qui refroidit l'écorce. Cela augmente les déperditions de chaleur et permet de diminuer la température du corps qui augmente lors de l'effort.  [...]

[Physiologie] Pourquoi expire t'on de la vapeur d'eau ?

Certes. Mais comme l'environnement émet aussi un rayonnement, et que le plus gros est absorbé par la surface du corps, ce qui est intéressant est le bilan. Et le bilan est dans le sens des températures, autrement dit si la température de l'environnement est supérieure à la température de la peau, le bilan net est une absorption de rayonnement, et ce même s'il y a un rayonnement émis par la surface du corps.  [...] Ici il s'agit d'échange énergétique, et si tu y réfléchis, tu t'apercevras que beaucoup de rayonnement de moindre fréquence peut équilibrer ou surpasser un moindre rayonnement de plus haute fréquence. La température n'est pas tout, un m 3 d'air à 40°C, ça ne représente pas la même quantité d'énergie qu'un m 3 d'eau à 40 °C, et tu cuiras nettement plus vite dans de l'eau à 40°C que dans de l'air à 40°C à volume égal.  [...]

[Divers] Glissement de l'eau sur le corps des poissons-liaison hydrogène

là il faut juste se contenter d'une peau avec une structure de surface qui permet de limiter la création de turbulence, en gardant le flux le plus laminaire possible.  [...] Ce sont des protéines ou des glycoprotéines qui se lient à la surface des cristaux de glace, les empêchant ainsi de croître. Les cryoprotecteurs des liquides corporels permettent aux ectothermes vivant dans les régions arctiques ou sur les sommets montagneux glacés (comme certaines grenouilles et de nombreux Arthropodes), ainsi qu'à leurs oeufs, de supporter une température corporelle considérablement inférieure au point de congélation.  [...]

[Divers] Limite de perception

-La température étant par définition représentative du degré d'agitation des particules, cette notion n'a plus de valeur à la surface d'un atome non.  [...] Donc en gros, si nous pouvions nous miniaturiser au point de pouvoir gambader sur la surface (les mouvements électroniques étant rapides au point de former une surface plus ou moins plane autour du noyau...) il ne ferait aucune température et nous n'y verrions rien En noir et blanc peut-être.  [...]

Herpes : remede homeopathique

- le premier, le plus horrible mais le plus facile a soigner si on s'y prend assez tot se caractérise par de petites vésicules qui apparaissent a la surface de la peau.  [...] Voilà, j'ai récemment eu une crise d'herpes sur tout le coté du nez que j'ai trainé pendant 2 semaines et qui s'est propagé sur mes levres et la main..n'ayant jamais eu d'herpes sur la peau je n'ai aps réagi et j'utilisais un traitement antibactérien car mon pere avait eté malade récemment.  [...]

Une écharpe nous protège-t-elle ?

On peut aussi voir l'écharpe comme un masque qui protège un peu des contaminations (ce n'est pas un FFP) mais il faut penser aussi que l'agent infectieux peut aussi et par la même occasion, profiter d'une faiblesse de la première barrière immunitaire (la muqueuse) pour pénétrer et éventuellement s'installer et si les gros écart de température ou autres peuvent être amortis, le risque sera ( légèrement ) diminué.  [...] Global, oui, tout à fait si la surface est assez importante mais pas local puisque la température locale pourra être compensée par le reste de la circulation et de l'organisme qui pourront déclencher les mécanisme ad hoc mais au delà d'une certaine surface et température (pas juste la zone du cou), on observe l'inverse avec une séquestration du sang vers les organes centraux pour préserver la température centrale mais on est alors la dans un mécanisme totalement différent.  [...]