• Forum - Taux, Quantité, Vapeur d'eau

Hygrométrie

Je crois, mais je peux me tromper que le taux indiqué est le rapport entre la quantité de vapeur d'eau sur la quantité qu'il faudrait pour saturer l'air en eau.  [...] Ainsi, si c'est la quantité le pourcentage d'humité (en terme de volume) qui nous intéresse, pour l'hydratation des muqueuses par exemple, il faut aussi prendre en compte la température (et la pression ). Mais je pense que la fourchette indiquée sur l'hygromètre à aiguille doit permettre de se faire une idée.  [...]

Vapeur d'eau dans les poumons = danger ?

Au début je me disais que c'est très pratique, un produit avec un effet plus ou moins similaire que les cigarettes électronique mais sans les cochonneries qu'il y a dedans. Mais après je me suis demandé si c'était totalement sans danger. Je voulais savoir si aspirer une grande quantité de vapeur d'eau était mauvais pour les poumons ou pour la santé Alors oui de la vapeur d'eau on en respire régulièrement, mais là vu la contenance du réservoir, j'ai dû respirer pratiquement 60ml d'eau, et puisque celle-ci ne ressors pas quand on expire, je me demandais donc si il y avait un éventuelle danger.  [...] Physiquement la quantité de vapeur dans l'air ne peut pas dépasser la quantité correspondant à la saturation, ce qui dépend de la température et la pression. Dans le cas indiqué, les conditions sont très proches des standard.  [...]

[Physiologie] Survie dans un volume d'air

Il est plus facile de mettre en évidence un taux de CO2 expiré que faire un calcul de métabolisme basal (qui varie lui même en fonction du combustible (nouriture) fourni.  [...] Négligeant. la quantité initiale de CO2, la variation de pression dans l'enceinte (2 co2 expiré pour 3 02 inspiré, sans compter la vapeur d'eau), les variations physiologiques.  [...]

[Divers] Les origines de la vie

Pour Oparine, l'atmosphère terrestre était un milieu réducteur. Le jeune chimiste fabrique donc une atmosphère similaire à celle de la Terre primitive en mélangeant dans un ballon de l'hydrogène, du méthane, de l'ammoniac et de la vapeur d'eau. En guise de lacs, Miller verse au fond de son ballon une petite quantité d'eau, qu'il chauffe avec beaucoup de soin (la Terre primitive étant considéré comme un environnement chaud).  [...] Au bout d'une semaine, Miller prélève et analyse le dépôt qui s'était formé lors de l'experience. Cette analyse montre que le dépôt est constitué de nombreux composés organiques, en particulier du formaldéhyde et de l'acide cyanhydrique (deux molécules qui jouent des rôles clés dans la synthèse de molécules organiques d'intérêt biologique), ainsi qu'une petite quantités d'acides aminés (quatre en tout), en majorité de la glycine.  [...]

[Divers] chaleur degagée par l'être humain

peut être peut on faire un calcul en se basant sur les expériences de mesure du métabolisme. Par exemple en utilisant la quantité de CO2 rejeté. Le résultat ne pourra être que partiel puisque l'autre cendre résultant de la combustion du glycogène est la vapeur d'eau, impossible a mesurer.  [...] pour calculer l'augmentation de température due à la présence d'individus dans une pièce close il faut connaitre son indice de pertes connu sous l'appellation de coefficient G ou G1 suivant que l'on tient compte de la ventilation ou non et d'autre part de l'activité des individus (grosso modo ente 80 et 150 W par personne) et éventuellement savoir dans quelles conditions extérieures on veut effectuer le calcul par ex.   [...]

Comment maintient-on notre température en dessous température ambiante?

Pas seulement. En présence d'une phase gazeuse (l'air.) un liquide va aussi s'équilibrer avec la proportion de la phase gazeuse correspondante (pour l'eau, le taux de vapeur d'eau dans l'air, l'hygrométrie-en général donnée comme l'hygrométrie relative). Si l'air n'est pas saturé (hygrométrie.  [...] De plus, juste pour être sur, si la quantité d'eau par volume d'air correspondant au point de saturation augmente avec la température de cet air, est-ce bien du à sa dilatation (plus grand volume, donc plus de place).  [...]

[Divers] Vapeur d'eau dans l'air expiré

Donc il faut envisager le problème sous un autre point de vue. l'énergie fournie. Il faut environ 2,5x106 joules pour évaporer 1 kg d'eau. Et bien si l'on fournit une moindre quantité, seule une partie va s'évaporer. Dès lors on peut concevoir les océans qui s'évaporent à des températures sous 100°c, et de la vapeur d'eau qui sort de nos bouches.  [...] Donc si je comprends bien, il existe pour toutes les températures un passage de l'état liquide à l'état gazeux. Tout dépend de la quantité d'énergie apportée à l'eau.  [...]

Spirométrie à cloche

Je m'explique. si le patient inspire l'oxygène de la cloche, la cloche se baisse. S'il expire, la cloche monte. A chaque inspiration, la quantité d'oxygène diminue ce qui fait donc baisser la cloche (et monter le tracé du spiromètre). Mon problème comme je l'ai dit c'est que je ne sais pas ce qui fait redescendre le tracé lors de l'expiration puisque le C0 2 lors de l'expiration est absorbé et ne rentre donc pas dans la cloche pour la relever.. (est-ce la vapeur d'eau).  [...] il n'y a pas que du dioxyde de carbone dans l'air expiré, il y en a même peu. Le gaz présent en plus grande quantité dans l'air est l'azote.  [...]

Pression partielle d'un gaz dans un mélange gazeux contenant de la vapeur d'eau

j'aurai une petite question concernant la formule permattant de calculer la pression partielle d'un gaz dans un mélange gazeux contenant de la vapeur d'eau. En effet, la formule est la suivante. P X = (P BAROMÉTRIQUE - P EAU ) * F X. Je rappelle que F X est la fraction de gaz (dont on recherche la pression partielle) dans le mélange gazeux et P EAU la pression partielle de la vapeur d'eau.  [...] Si, la vapeur d'eau est un gaz. Mais là on te demande la pression partielle du gaz, or les pressions partielles sont additives.  [...]

[Physiologie] Pourquoi expire t'on de la vapeur d'eau ?

Ici il s'agit d'échange énergétique, et si tu y réfléchis, tu t'apercevras que beaucoup de rayonnement de moindre fréquence peut équilibrer ou surpasser un moindre rayonnement de plus haute fréquence. La température n'est pas tout, un m 3 d'air à 40°C, ça ne représente pas la même quantité d'énergie qu'un m 3 d'eau à 40 °C, et tu cuiras nettement plus vite dans de l'eau à 40°C que dans de l'air à 40°C à volume égal.  [...] J'espère qu'on a au moins répondu à ses interrogations avant que ça ne dérive vers des considérations entropiques pures - et entre nous, le bilan rayonnant total sera globalement le même à la fin, du moment que la quantité locale d'énergie est la même.  [...]