• Forum - Taux, Oestrogènes, Femme, Enceinte

que deviennent les hormones de la femme enceinte?

Est ce que qqun peut m'expliquer ce qui se passe au niveau du taux d'oestrogènes et de progestérone lorsque la femme est enceinte Merci d'avance.  [...] pas mal pas mal c'est bien expliqué mais si mon graphe me dit que le taux de progestérone de la femme enceinte est presque toujours de 0, cmt est ce que je peux expliquer ca.  [...]

relation entre le taux d'oestrogènes et de gonadotropine au cours de la vie d'1 femme

Bonjour. j'aimerai avoir qq renseignement sur le fonctionnement des sécrétions d'oestrogènes et de gonadotropines chez la femme,notamment lorsqu'elle se rapproche de la ménopause.  [...] Je suis d'accord avec shanksleroux. A la ménopause le stocke d'ovule est épuisé donc il n'y as plus sécrétion d'oestrogènes ni de progestérone. Hors ces 2 hormones agissent sur les sécrétion hypophysaire. A faible concentration elles réprime l'hypophyse et a forte concentration elles le stimule.  [...]

question de maladies...

Plus précisément, c'est l'augmentation de la testostérone chez le garçon et des oestrogènes chez la fille qui déclenchent la puberté.  [...] Le taux de testostérone reste relativement stable chez l'homme à partir de la puberté (même si des variations minimes, en fonction du moment de la journée ou de l'état psychologique par exemple, sont observables), par contre les taux d'oestrogènes et de progestérone sont variables chez la femme de la puberté à la ménopause (en fonction du cycle menstruel), ils sont élevés durant la grossesse, et chutent à la ménopause.  [...]

[Biologie Cellulaire] Rétrocontrôle negatif chez la femme

quelqu'un pourrait-il m'expliquer le rôle du rétrocontrôle négatif sur les oestrogènes et les progestérones chez la femme. Car contrairement à l'homme, le taux de ces 2 hormones varie et n'est donc en aucun cas constant à l'inverse de la testostérone et son seuil à ne pas dépasser.  [...] Ainsi lorsque le taux d'oestrogène est en dessous du seuil de retrocontrole positif, il y a retrocontrole negatif sur le complexe = inhibition.  [...]

Action du clomiphène. (rétrocontrôle -)

Donc si je résume, dans des conditions normales, l'oestrogène exerce un rétrocontrôle sur le complexe Hypothalamo-Hypophysaire (augmentation du taux d'oestrogène provoque une diminution du taux de LH/FSH). Or pour dans le cas d'une femme stérile qui présente un faible taux de LH, le clomifène va permettre de bloquer la rétroaction négative dans le sens où il va favoriser l'augmentation de FSH/LH (car le clomifène se fixe sur les récepteurs du complexe Hypothalamo-Hypophysaire et donc croyant qu'il n'y a pas de d'oestrogènes, va produire plus de LH/FSH. S'ensuit le processus avec le follicule.  [...] Or c'est en contradiction avec mon cours qui applique le rétrocontrôle dans le cas où. taux d'oestrogènes faibles provoqueraient une augmentation du taux de FSH ET LH (dans ce cas, les hormones ovariennes favorisent et n'inhibent pas la production de FSH et LH).  [...]

L'appareil génital féminin

L'oestrogène agit directement sur des neurones à Kisspeptines (qui sont en amont des neurones à GnRH) par l'intermédiaire de récepteur ERalpha. Les forts taux d'oestrogènes et plus précisément les forts taux d'oestradiol (un type d'oestrogène) va permettre de mettre en place un pic de kisspeptines.  [...] Les taux d'oestrogènes dépend de la croissance des follicules. La FSH (follicular stimulating hormon) permet comme son nom l'indique de stimuler la croissance des follicules. Plus les follicules deviennent matures plus le taux d'oestrogène va augmenter. Du coups, tu auras une augmentation des taux d'oestrogènes qui vont augmenter progressivement.  [...]

[Biochimie] Pilule... et cancer

J'ai lu un article hyper récent montrant une probabilité accrue d'un cancer de JeNeSaisPlusQuoi chez la femme prenant la pilule, et plus elle la prend longtemps, plus la probabilité augmente.  [...] Ce qui me semble logique, c'est qu'une femme prenant la pilule implique une non activité des cellules sécrétrices d'oestrogènes, puisqu'il y a déjà assez d'oestrogènes dans le sang approtés par la pilule. Du coup une femme arrêtant la pilule après ses règles va impliquer un dérèglement hormonal accentué - d'où le cancer peut-être.  [...]

[Physiologie] Pourquoi les hommes ont moins de prolactine ?

Je me demandais pourquoi les hommes ont moins de prolactine que les femmes. En effet chez la femme le taux d'oestrogène est plus élevé que chez l'homme or on sait que l'oestrogène active la production de prolactine mais l'inhibe également via la dopamine et la progestérone inhibe la production de prolactine.  [...] La production de prolactine est favorisée par les oestrogènes chez l'homme comme chez la femme. Par ailleurs l'activation directe par la prolactine est plus signifiante que l'inhibition censément induite par la dopamine (voir ceci ).  [...]

[Divers] Rétrocontrôle négatif chez la femme

Je sais que c'est la baisse de progestérone à j 28 qui provoque le détachement de l'endomètre et donc les menstruations, ensuite il est régénéré sous l'effet des oestrogènes mais sachant qu'il n'y a pas de progestérone sécrétée en première partie du cycle pourquoi l'endomètre ne se détache pas lors de cette phase folliculaire (première partie du cycle).  [...] Chez la femme au début du cycle quand il n'y a pas beaucoup d'oestrogènes le rétrocontrôle est négatif et quand il dépasse une valeur seuil vers le 12ème jour il devient positif pourquoi ce n'est pas le contraire comme chez les hommes.  [...]

Fonctionnement du cancer

Cela n*'engage que moi, mais je pense qu'insister trop longuement sur les caractéristiques communes de ces maladies est dangereux, car les gens peuvent se mettre à penser, à cause de leurs quelques caractéristiques communes(mais en négligeant leur diversité), qu' il existe, à coup sûr, un traitement unique capable de guérir toutes ces maladies.   [...] L'hormonothérapie, avec les anti-oestrogènes(plus utilisés chez la femme non ménopausée) ou avec les inhibiteurs de l'aromatase(uilisés chez la femme ménopausée), n'est efficace que sur les cancers du sein qui sont hormonodépendants.  [...]