• Forum - Taux, Mutation, Espèce

[Génétique] Qu'est-ce qui détermine le taux de mutation d'un gène?

J'avais lu il y a quelque temps dans un article que le taux de mutation d'un organisme est soumis à des pressions de sélection. dans un environnement stable les organismes avec un taux de mutation élevés ont tendance à avoir un moins bon fitness que les autres, puisque l'espèce est censée être déjà bien adaptée à son milieu, et donc les mutations ne sont quasiment que néfastes.  [...] par contre dans un environnement très variables les espèces qui ont un fort taux de mutation ont un meilleur fitness car elles s'adaptent plus rapidement.  [...]

mutations humaines.

Endémique pour éviter une dilution rapide de la mutation, et taille suffisante pour en assurer un seuil critique de développement.  [...] il faut distinguer deux taux. le taux de mutation (par génération, par nucléotide) qu'on pense être grosso modo constant dans le temps pour une espèce donnée, et le taux de fixation de nouvelles mutations, qui dépend de la taille des populations (et du degré de mélange de la reproduction).  [...]

Metabolisme accéléré

Les mutations se produisent avec une certaine fréquence lors des divisions cellulaires de la lignée germinale (sinon, pas de transmission aux descendants). c'est le taux de mutation (d'un locus, par génération).  [...] Par contre, c'est vrai que si une espèce a un temps de génération très court, les phénomènes évolutifs seront plus facilement observables... son taux de mutation peut etre le meme que celui d'une espèce à temps de génération long, il n'y aura pas besoin d'attendre des années pour en voir les effets.  [...]

[Biochimie] Variabilité d'un gène.

Hors si nous avons des gènes avec plus de 4 versions différentes ça signifie qu'il y a eu mutation et que notre génome n'est pas figé comme l'affirme les créationnistes.  [...] L'horloge moléculaire d'une espèce dit que des mutation au niveau somatique se produisent à taux constant en une certaine durée. Est-ce toujours vrai pour n'importe quel espèce à l'heure actuel avec tous les produits mutagène que l'on utilise.  [...]

Hérédité culturelle

Imaginons un gène qui, suite à une détérioration de la santé de l'espèce, augmente le taux de mutation. L'augmentation des mutations représente un coût (augmentation des mutations délétères puisque les allèles non délétères sont majoritaires dans la population -désolé kinette), mais plus une population est en détresse, plus elle à avantage à prendre des risques (merci la théorie des jeux).  [...] Je ne vois pas en quoi un tel modèle serait non darwinien, ou plutôt non néo-darwinien. on a toujours de la sélection naturelle, des mutations... j'avoue que je ne comprends pas ce qui pour toi n'est pas de l'évolution. Et je ne vois pas ce qui te fait dire c'est le génôme de l'espèce qui est sélectionné.  [...]

mode de resistance aux antibiotiques

Autre possibilite, dans certains cas une seule mutation n'est pas suffisante pour obtenir une resistance, il en faut plusieurs ce qui diminue d'autant la probabilite d'apparition de resistance. Enfin il ne faut pas oublier que biensur le taux de mutation est identifique (ou quasi identique) pour la plus part des genes.  [...] Enfin il ne faut pas oublier que bien sur le taux de mutation est identifique (ou quasi identique) pour la plus part des genes. Mais plus un gene est grand plus il aura tendance a muter et inversement. Cela peut donc etre aussi une explication.  [...]

[Evolution] [évolution] L'évolution implique-t-elle forcément l'intelligence? - Page 4

Du coup, si une mutation se produit sur un gène architecte, et qu'elle se fixe, on aura l'impression d'une évolution par bond, puisque l'aspect de l'espèce aura changé rapidement. Pourtant, cette évolution n'est pas forcément plus rapide, en terme de nombre de changements, que celle d'un groupe frère ayant subi des mutations moins visibles de l'extérieur.  [...] Par contre, pour une espèce ayant un temps de génération court comparée à une autre ayant un temps de génération long, (ou bien si on la regarde sur une grande échelle de temps), on aura davantage de mutation, des changements plus nombreux, donc plus de chances d'avoir des changements morphologiques/physiologiques importants.  [...]

[Biologie Cellulaire] Fréquence de mutations

Petite précision. le chiffe de 10^-8 (d'ailleurs ce serait plutôt entre 10^-8 et 10^-10) est le taux de mutation par nucléotide et par génération. Mais il faut savoir que la plupart des mutations sont rapidement éliminées. Si ça n'était pas le cas, d'une part on serait submergés par les bactéries et d'autre part en quelques jours on ne pourrait plus reconnaître des bactéries issues d'un ancêtre unique comme faisant partie de la même espèce. elles auraient trop divergé.  [...] Pour mesurer le taux de mutation neutre (celles qui ne sont pas éliminées) il suffit de séquencer les génomes de quelques bactéries d'une colonie issue d'une bactérie unique. De là on peut inférer le taux de mutation neutre ou pas à l'aide d'un modèle probabiliste (qui donne les probabilités de mutation entre paires de nucléotides).  [...]

Scepticisme et théorie de l'Evolution - Page 6

Beaucoup trop de gens attachent une trop grande importance aux mutation aléatoires dans le processus de spéciation, alors que leur influence est faible. La preuve. Les organismes ont à peu près tous le même taux de mutations et pourtant le taux d'évolution et de diversification n'est pas le même entre clades / familles / genres / espèces / etc.  [...] Cette part de variance est composé des allèles, c'est à dire des mutations. On aurait donc tendance à penser - comme tu le suggère - que le changement dans le temps de la part de variance héritable ne dépend que tu taux de mutation Or le taux de mutation est le même pour toute les espèces, donc on devrait avoir le même taux d'évolution dans tous les clades. Sauf que cette vision est fausse.  [...]

[Evolution] Accélération de l'évolution.

Le taux de mutation défini la capacité d'une espèce à évoluer et par la même occasion s'adapter aux changements de l'environnement. Trop peu de mutations empêche l'espèce de s'adapter assez rapidement à une nouvelle pression sélective pour qu'elle survive.  [...] Trop de mutations induit une trop grande variabilité au sein de l'espèce, ce qui augmente trop la probabilité de mutations délétères et menace aussi l'espèce. Il y a donc un taux optimal de mutations au sein des espèces vivantes, et une équation survie = f(mutations) donne grossièrement une courbe d'allure Gaussienne.  [...]