• Forum - Structure, Cerveau, Chien

Pourquoi l'homme ? - Page 8

sans vouloir dire qu'un chien ne rêve pas (sachant que même les mouches dorment, et vu la structure du cerveau d'un chien, je ne vois pas pourquoi ils ne rêveraient pas), ce que tu décris (mouvement des paupières etc) n'en est je pense pas la preuve.  [...] Par exemple, vous pouvez lire l'article paru dans le numéro d'été de Cerveau et Psycho. la religion est-elle innée écrit par un professeur du Centre de Psychologie des religions à Louvain. En fouillant un peu, il est possible de trouver pas mal de littérature (mais plutôt en anglais).  [...]

Persistance rétinienne ou effet phi ?

Le fait d'interpréter deux images consécutives pour mettre un mouvement entre les deux tient aux yeux (à leur structure) et au cerveau bien sûr.  [...] Chez le chien, la transmission est bien plus rapide car l'info vient surtout des bâtonnets. Moralité quand il regarde la télé, il voit un première image, traitée par le cerveau, puis du noir, traité aussi par le cerveau, et enfin la seconde image. Du coup, pas de mise bout-à-bout et pas de perception de mouvement en face d'une télé pour un chien.  [...]

[Biochimie] cerveau et intelligence

Un exemple. Pavlov un physiologiste russe avait observé au début du siècle un fait intéressant. Lorsque on amenait de la nourriture a un chien il salivait, on pensait que ce fait résultait du désir de l'animal qui était relié a son esprit. Mais après étude il comprit que ce fait provenait de l'activité d'une zone du cerveau du chien et non d'un esprit immatériel.  [...] Par ailleurs, le cerveau est une partie de notre corps qui sert à beaucoup de chose. Pas uniquement à réfléchir, conceptualiser, solutionner, concevoir... mais aussi à percevoir et interpréter toutes les informations reçues par notre corps (son, froid, sens du vent,  [...]

[Génétique] L'evolution à echelle humaine

Soit notre cerveau, gorgé de toutes ces propriété chimiques, électriques etc peut dicter avec la volonté de l'individu (c'est à dire s'il l'utilise régulièrement de façon active comme on entraine un muscle finalement), peut dicter son accroissement quantitatif et sa puissance motrice, donc qualitatif.  [...] c'est peut-être même le contraire. Le cerveau des humains d'il y a 30000 ans était plus grand en moyenne que celui des humains d'aujourd'hui. Cela a été mis en parallèle avec la diminution de la taille du cerveau chez les espèces domestiquées. le mouton a un cerveau plus petit que celui de l'animal (une sorte de mouflon) dont il est issu, celui du chien que celui du loup, etc. L'homme se serait ainsi auto-domestiqué.  [...]

questions sur l'apparition des hominidés

La dernière hypothèse dont j'ai entendu parler était une mutation de la machoire, combinée à un changement de climat, qui aurait permis un dévéloppement plus important du cerveau, et la bipédie.  [...] Ah que se serait il passé si l'ancètre du chien avait eu le pouce opposable, ou une machoire misérablement tirée vers l'arrière, de manière à permettre au cerveau de se développer.  [...]

[Zoologie] Vision chez les reptiles, oiseaux et dinosaures

La taille du cerveau des oiseaux est certainement plus due au nombre de neurones controleurs-moteurs absolument indispensable à la stabilité du vol, et à la précision de bien des mouvement comme la marche de l'échassier (tête immobile, corps en mouvement), la becquée aux petits, la parade d'accouplement, la construction d'un nid perché, etc.  [...] Or chez un autre animal renifleur (contemporain) comme le chien ou le rat, il n'y a pas de notable corrélation entre la taille du cerveau et le nombre de récepteurs olfactifs. Idem lorsqu'on transpose au sens du toucher, qu'il s'agisse d'un serpent ou d'une taupe.  [...]

Suprématie de l'homme?

Il est supérieur pratiquement que du point de vue de l'intelligence et donc de la complexité de son cerveau. Car pour toutes les autres fonctions, nous somme très similaires aux autres mammifères proches. singe, chien, chat, souris,...A part qu'on a une posture droite, ce qui nous donne certainement un avantage évolutif.  [...] Pour reprendre les termes utilisés dans les précédents messages, notre caractère invasif n'est certes pas tellement dû à notre évolution biologique qu'à notre évolution culturelle. Evolution culturelle qui, bien sûr est en continuité avec l'évolution biologique (cerveau complexe), mais pas directement.  [...]

[Zoologie] placentaires contre marsupiaux

Beaucoup de mammifères (on peut citer dans notre entourage, le cheval, le chien ou le chat) présentent un premier développement placentaire chorio-vitellin qui est ensuite remplacé par le placenta chorio-allantoïdien caractéristique. En ce sens le terme simple renvoyait à une notion de développement primitif d'une structure sur laquelle l'évolution aurait apporté une amélioration.  [...] Marshall et al. (1982) a montré que - au niveau générique - le GAI était équilibré en terme de surface (terrestre) relative. L'histoire classique semble tout d'abord être confirmée. actuellement, 50% des genre mammaliens d'Amérique du Sud étant dérivés de familles nord-américaines immigrées, alors que que seulement 20% des genres mammaliens d'Amérique du Nord ont leur origine en Amérique du Sud.   [...]

[Zoologie] Avis exposé : "vivre dans un hôte: problèmes et solutions"

Je ne comprends peut-être pas bien ce que tu veux dire mais la flore commensale du rumen des ruminants est indispensable à l'animal. Cette flore joue un rôle essentiel dans la digestion des matières azotées et dans le rôle de barrière face aux autres bactéries pathogènes par compétition (quand tu détruis la flore commensale avec des antibios, tu prends le risque d'ouvrir la porte aux germes pathogènes).   [...] elle migre dans le cerveau où elle induit un comportement particulier. la fourmi monte sur un brin d'herbe et y reste fixée en attendant qu'un mouton l'avale en même temps que l'herbe. Sans avoir besoin d'être aussi évolués, d'autres parasites doivent se fixer sur les pattes du cheval ou du chien qui les avale en se léchant.  [...]

Constitution et sensibilité de l'odorat homme - animal

il n'existe pas tant que cela de détecteurs distincts*, mais le cerveau va être capable de traiter cela pour discriminer des millions d'odeurs.  [...] Je ne sais pas si ce nombre est supérieur pour le chien, mais il est très certainement plus efficace au point de vue cerveau, car il s'exerce en permanence.  [...]