• Forum - Stabilité, ARNm, Séquence

[Biologie Moléculaire] dégradation des ARNm

- la chaine poly-A exerce une influence sur la stabilité de l'ARNm en protegant la séquence importante des exonucléases.  [...] Tu as tout à fait raison, c'est l'augmentation de la dégradation des ARNm. PLus exactement, la queue polyA permet la fixation de protéines, les polyA-BP, qui vont empêcher les exonucléases de dégrader l'extrémité 3'. Mais ces protéines ont une affinité pour la queue polyA donc elles se fixent puis au bou d'un certain temps se libère et ainsi de suite.  [...]

[Biochimie] Comment faire taire les gènes avec un ARN?

Les oligonucléotides antisens sont des courtes séquences d 15 à 20 nucléotides, dont la stabilité a été renforcée de sorte que leur durée de vie soit beaucoup plus longue que celle d'un ARNm cellulaire. L'oligonucéotide antisens est capable de se lier, par complémentarité à une séquence spécifique d'un ARNm cellulaire.  [...] En fait pour faire simple, ton ARNm est fabriqué et part dans le cytoplasme pour être lu par le ribosome. Mais c'est là que ton ARN antisens intervient. il se lie par complémentarité à ton ARNm, ce qui forme un ARN douyble brin. A partir de là deux conséquences.  [...]

[Biologie Moléculaire] Durée de vie d'un ARNm particulier

En fait, chez l'un des mutants créés, j'ai une insertion de Tn10 dans la partie 5' du gène en question. Cela fait que l'ARNm que j'aurai sera hybride. une partie ARNm Tn10 fusionnée avec la partie restante du gène inactivé. Est-ce que quelqu'un aurait une idée si je peux considérer la durée de vie de l'ARNm Tn10 comme décisive Et dans ce cas, plaider en faveur du fait que cet ARNm hybride aura une stabilité inconnue mais assez certainement moindre que l'ARNm sauvage Parce que c'est ce que je veux.  [...] La stabilité des ARNm procaryotes peut être affectée par la séquence 5' UTR, et en particulier la présence de structures secondaires (génant la traduction). Des études ont été menées sur la stabilité des ARNm des protéines de choc froid chez E. coli dont la demi vie passe de 12 secondes à 37°C à 20 min à 15°C.  [...]

[Biologie Moléculaire] différence utr intron?

Les introns sont des séquences transcrites ( mais non traduites car il sont supprimées de l'ARN par épissage) donc ne sont pas présentes sur l'ARNm. Les UTR sont également transcrits et non traduits, en revanches ils sont présent sur L'ARN messager mature (pas d'épissage).  [...] La traduction d'un ARNm en protéine ne peut pas se faire sur toute la longueur de la séquence. en 5' l'UTR est considéré comme site de fixation des ribosomes alors que le 3' UTR aurait principalement un rôle dans la stabilité de l'ARN.  [...]

Synthèse protéique

L'ARNm n'est pas lineaire, il contient des regions doubles brin (meme apres epissage) qui peuvent jouer des roles dans la traduction, ou dans la stabilité de l'ARNm.  [...] L'épissage n'est que l'une des étapes de maturation d'une ARNm, un autre cahpitre dela maturation est l'augmentation sa stabilité dans le cytoplasme par l'ajout d'une queue poly-A en 3', l'adjonction d'une coiffe en 5'.  [...]

[Biologie Cellulaire] ARN(m,t,r) possèdent un signal NES après maturation?

La maturation des extrémités 5' et 3' de l'ARNm est impliquée dans la stabilité de l'ARNm et sa traductibilité. Donc cette partie est clivée avant la traduction de l'ARN par les ribosomes (ne pas confondre avec le signal NLS). Pour la 3éme question je ne peux pas répondre je t'ai dit le peu que je savais c'est à dire ce que je me rapelle de ma bio cell en 1ere année. Sur ce bonne journée.  [...] Pour ce qui est des ARNm, comme disait hibouinette, la maturation des extrémités 5' et 3' est impliquée dans la stabilité de l'ARNm et sa traductibilité. En effet les protéines de liaison à la coiffe et au poly-A interagissent ensemble, ce qui circularise en quelque sorte l'ARNm.  [...]

[Génétique] splicing+mutation

est-ce que ta mutation ne pourrait pas jouer sur la stabilité de ton ARNm tu le detecterait normalement mais il serait moins abandondant, donc moins de protéine, donc probleme.  [...] L'ARN de ce patient me semble pas instable car on à comme même reussis à RT et amplifier assez facilement par contre j'ai pas amplifié le cDNA en entier (environ 5000pb)certaines parties du cDNA manque au séquençage (cause spécificité des amorces) mais ces parties sont du côté 5' de la mutation donc j'imagine mal un mauvais épissage avant cette mutation, mais bon il faut que j'optimise les primers pour tout amplifier pour être sure parceque parfois une mutation peut apparaitre comme par surprise aprés la transcription.  [...]

[Biologie Moléculaire] augmentation du taux d'ARN mais non celui de la protéine

quand effectue une stimulation à l'aide d'un ligand qui induit une augmentation du taux d'ARN d'un gène cible alors que la protéine est non détectée en western-blot, qu'est ce que vous en pensez qu'est ce vous proposer comme expériences (stabilité ARN...) pour expliquer tout ça.  [...] Qu'appeles-tu taux d'ARN C'est le taux de synthèse (donc tu as mesuré l'activité transcriptionnelle de ton gène). C'est la présence de l'ARNm à l'équilibre En gros, tu as fait un northern ou une qPCR (et dans ce cas, il faut prendre en compte la stabilité du messager - quel impact de la fixation du ligand sur la demi-vie de l'ARNm ).  [...]

mesure de l'expression d'un gene

John, ta remarque est tres pertinente. En effet la stabilite de l'ARNm est un parametre interessante. Mais generalement quand on parle de taux d'expression, c'est que l'on parle du taux de transcription. La question physiologiquement plus interessante serait de se demander le taux d'expression d'une proteine.  [...] sinon pour la question de john, il m'a donné une idée, si la transcription de mon gène ne varie pas et que la traduction varie, c'est peu etre pas a cause de la traduction elle même mais à cause de la stabilité de mon ARNm. Merci john.  [...]

Transcription et traduction des gènes

Les ARNm ne sont pas des molécules stables. Les RNAses les dégradent avec une rapidité qui dépend de l'ARNm. Il me semble que la queue poly A joue effectivement un rôle dans la stabilité.  [...] Concernant le dernier point, j'ai pensé a la coiffe et au poly A car ils protégeaient l'ARNm des exonucléase, donc de la dégradation, forcément si on enlevait ces 2 parties l'ARNm sera dégradé, peut être que je me trompe, mais c'est ma propre déduction, si quelqu'un pouvait me confirmer, ça serait sympas.  [...]