• Forum - Respiration, Mutation, Nucléaire

[Evolution] Variations sur un thème de synthétase...

-Soit le gène a été dupliqués chez D. radiodurans et le second paralogue a accumulé un max de mutation. Comme il a beaucoup évolué, dans ton arbre tu va avoir un phénomène d'attraction des longues branches. C'est un fort artefact dans les phylogénies qui font que des séquences qui évoluent vite, qui ont beaucoup divergé, se regroupent ensemble dans l'arbre, indépendament des vrais relation phylogénétiques.  [...] Sinon, on avait une question subsidiaire qui était absolument insoluble sans son aide. Il s'agit de PET112 chez S.cerevisiae. C'est un gène nucléaire. une mutation l'affectant confère à la cellule une déficience respiratoire due à un dysfonctionnement mitochondrial.  [...]

[Biotechnologie] Mutation petite

La mutation petite est appelé comme cela car elle provoque le phénotype petite colonie. C'est n'importe qu'elle mutation qui touche un gène qui code une protéine impliqué dans le métabolisme respiratoire et qui en abolie tout en parti la fonction. Les levures mutante produise donc leur ATP via la fementation qui à un rendement beaucoup faible que la respiration et ont donc une croissance plus lente d'ou le phénotype.  [...] non, mais il y a des informations génétiques dans le noyau et dans la mitochondrie, la mutation peut alors etre située sur l'ADN nucléaire ou mitochondrial, les deux contenant des gènes codant pour des protéines de la chaine respiratoire.  [...]

la mutation

Les mutations peuvent se produire spontanément suite à une erreur de réplication de l'Adn (mutations ponctuelles au niveau de l'Adn), de division cellulaire (mutations chromosomiques) mais le plus souvent elles sont provoquées par un agent mutagène chimique ou physique.  [...] Si la mutation atteint la mitochondrie, la différence par rapport à une mutation de l'ADN nucléaire se joue sur la façon dont peut se transmettre une telle mutation d'une génération à l'autre. les mitochondries sont généralement seulement transmises par la mère (on sait maintenant que ce n'est pas absolu), donc l'hérédité des mutation sera maternelle.  [...]

[Biologie Moléculaire] La molécule mystère - Page 24

La lamine A qui tapisse la partir interne de l'enveloppe nucléaire assure la cohésion de celle-ci. Sa dégradation par une caspase suffit à déclencher l'apoptose. Une mutation qui perturbe son adressage au noyau est la cause de la progeria, maladie provoquant un vieillissement spectaculaire chez les enfants.  [...] Indispensable pour la réplication du virus lors de l'infection, elle a aussi un effet oncogène chez l'homme. Elle aurait également des effets pro aopototiques, et un tas d'autres effets diverses et variés... Sa fonction exacte reste néanmoins inconnue.   [...]

[Biologie Cellulaire] question sur de la biologie cellulaire et la meiose

les anomalie de l'adn nucleaire peuvent entrainer des anomalie de l'adn mithocondrial-. il mette vrai. moi je pense que c'est faux car les deux adn sont independant. en tous cas si c'est vrai pouvez vous me le justifier.  [...] La seule chose que j'aurais dite pour la dernière question c'est qu'une mutation qui toucherait l'ADN nucléaire, aurait des repercutions sur des protéines qui peuvent être codées par l'ADN nucléaire et l'ADN mitochondrial. Je ne pense pas que cela ait une répercution directe sur l'ADN mitochondrial.  [...]

Progéria

Bonjour. J'ai récemment lu que la progéria est due a une mutation de la lamina nucléaire en particulier des lamines A et C (formation de progérine) ce qui provoquait une déformation de structure du noyaux, mais je n'ais pas trouvé l'explication du vieillissement accéléré.  [...] Je me demandais alors si la structure de la membrane nucléaire n'influe pas sur le fonctionnement de la télomèrase ou si plus simplement cela accélère le raccourcissement des telomères J'aimerais des avis svp.  [...]

Demande d’avis pour l’écriture d’une fiction - Page 2

Apparemment les avis divergent sur l'idée d'explosion d'un réacteur nucléaire qui entrainerait une mutation de la bactérie (provenant du laboratoire des astronautes/biologistes embarqués)...et sa large diffusion dans l'atmosphère.  [...] J'avais pensé à une explosion nucléaire pour exposer cette bactérie à des radiations qui la feraient muter dangeureusement...mais si ce n'est pas crédible.  [...]

[Biologie Cellulaire] Transmission des mitochondries

Je ne comprend pas bien pourquoi l'ADN mitochondrial est un meilleur traceur de généalogie que l'ADN nucléaire. Est ce due à l'abscence de brassage génétique à un taux de mutation plus faible.  [...] Cela m'amène à une autre question. Sur un millier de protéines mitochondriales seules 13 sont codées par le génome mitochondrial. Les autres le sont par le génome nucléaire.  [...]

[Evolution] Épissage et Origine des Gènes de Développement

Ansuite les pré-Arché se divise en Arché et Urcaryote avec mutation des gènes de transposition vers les gènes de type épissage nucléaire chez ces dernier (Urcaryote) et de mécanique pseudo-Endosynbionte. Les Urcaryote par toutes sortes de mécanisme d'endosynbiotes () vont données naissance aux Eucaryote () et disparaissent par la suite.  [...] Les gènes de développement de segmentation et homéotique, ont donc été favorisé par l'évolution des différents mécanismes d'épissage des ARNm. Du type I de l'ancêtre commun, vers le type II des Archéobactérie, puis vers les processus de maturation des ARNm nucléaire, qui est directement sous le contrôle de l'activité génétique (facteur de transcription).  [...]

Demande d’avis pour l’écriture d’une fiction

PS. une explosion nucléaire provoque en soit des milliards de mutations dans l'ADN (pour qui survie à l'onde d echoc et à la chaleur intense), ce qui n'est pas viable...mort rapide chez les vertébrés par aplasie médullaire totale, chez les bactéries qui ont résisté à la chaleur du souffle (si c'est possible) mort rapide par défaillance cellulaire.  [...] Ensuite, la voie de radiation nucléaire n'est pas indispensable beaucoup de paramètres peuvent provoquer des mutations ou modifications bactériennes entraînant une forte résistance et/ou une augmentation de l'infection.  [...]