• Forum - Réponse, Stimulation, Muscle

Kinésithérapie respiratoire

Research suggests that emotion modulates spinal nociception and pain. however, there is limited evidence that other objective, nociceptive reactions are modulated. This study examined the impact of affective picture-viewing on autonomic reactions (skin conductance response, heart rate acceleration) resulting from noxious electric stimulations to the sural nerve.  [...] Pictures varying in affective valence (unpleasant, neutral, pleasant) were presented during which noxious stimulations were delivered. Skin conductance response and short-latency heart rate acceleration following each stimulation was calculated and averaged by picture valence.  [...]

Le mythe du cerveau paresseux

C'est là qu'arrive la TMS (stimulation magnétique transcrânienne). puisque ce sont des champs magnétiques, ils traversent le crâne comme du beurre et on peut stimuler sans aucune douleur (à part si on choppe un nerf facial au passage -c'est évitable) et donc sans anesthésie.  [...] Comme d'autre part la stimulation magnétique devrait avoir à peu près les mêmes effets que la stimulation électrique on a l'espoir à terme de remplacer les électrochocs par de la rTMS (le r est pour répétitif, j'y reviens plus bas).  [...]

Pourquoi le pin, le menthol, ... dégagent le nez ?

- je ne vois pas en quoi la complexité des huiles essentielles apporterait une explication au schmilblick. Certes, plusieurs molécules peuvent avoir des effets synergiques, mais l'inverse est aussi totalement possible... si je mélange au hasard 300 molécules issues de plantes (ou n'importe quoi d'autre), il n'est pas dit que j'obtienne un remède miracle.   [...] D'autre part, Cauna, pour expliquer la sensation de confort nasal, ne trouvait, par une étude histologique, qu'un seul type de récepteur correspondant à la terminaison de fibres amyélinisées cholinergiques auxquelles il attribuait un rôle prépondérant pour expliquer cette sensation.  [...]

hormones et cancer

D'ailleurs souvent quand on stimule la production d'oestrogènes par les ovaires, on observe un gain de masse de l'endomètre (d'où la stimulation de la prolifération).  [...] Dans le cas des cancers du sein, les cellules tumorales de sein produisent parfois le récepteur aux oestrogènes (ER. estrogen receptor), donc elles sont d'autant plus sensibles à cet hormone et la prolifération s'en retrouve accrue (surtout si en plus de ça les cellules subissent une stimulation autocrine...).  [...]

[Immunologie] Activation des LB - Page 2

-Je pense, mais je peux me tromper, que les LTH et leurs CD40L sont indispensables pour activer les LB car, en leur absence, ces LB rentrent en état anergique puis meurent...c'est donc loin d'être du détail selon moi. Ce signal de costimulation est nécessaire à la suirvie des LB néoeffectrices.  [...] Ah oui il me semble que c'est ça. Je me souviens que s'il n'y a pas de signale de co-stimulation le LB devient anergique, vu que la co-stimulation B7/CD28 active le LT c'est donc très probablement le CD40 qui joue ce rôle.  [...]

oeil humain

A mon avis la rétine n'est pas une caméra. Les différents neurones sensitifs de la rétine ne prennent pas d'image, mais émettent s'ils sont stimulés par une lumière de la couleur qui leur est spécifique (parmi les 3 fondamentales) et se taisent s'ils ne sont pas stimulés, chacun de leur côté, sans synchro.   [...] Par contre, si la stimulation cesse, il faut un certain temps de latence au neurone pour qu'il cesse d'émettre par son axone. C'est la fameuse persistance rétinienne qui permet de berner le cerveau avec des images statiques qui passent pour dynamiques car elles défilent vite.  [...]

Pourquoi rougit on ?

à faible dose (0,1 µg/kg/min), l'adrénaline est préférentiellement fixée sur les récepteurs bêta. La stimulation des récepteurs bêta-1 entraîne une augmentation de la force et de la fréquence de contraction du cSur (effet inotrope et chronotrope positif),  [...] Reamrque que ça correspond à une libération d'adrénaline donc une activation de la médullasurrénale, donc pas trop d'intervention du système nerveux sympathique ici ( mis à part la stimulation de la médulla par le nerf splanchnique sympathique ).  [...]

[Biologie Cellulaire] prolifération et différenciation cellulaire

Je crois que la différenciation est souvent (surement pas tout le temps) associé à un blocage de la prolif. Pour les cancers, on parle de dédifférenciation associé à une stimulation de la prolif et la perte de l'expression de protéines caractéristique de la fonctionnalité du tiss (prot du lait pour cellules cancéreuses mammaires par exemple) et certaines molécules stimulant la (re)différenciation des cellules tumorales bloquent la prolif en G0G1.  [...] Pour les cancers, on parle de dédifférenciation associé à une stimulation de la prolif et la perte de l'expression de protéines caractéristique de la fonctionnalité du tissus.  [...]

Membres fantômes

En fait c'est la persistance des zones corticales qui joue. Ne recevant plus de signaux du membre ayant été amputé, elle se retrouvent connectées à d'autres neurones sensitifs. Quand on sent des fourmis dans un membre amputé, la stimulation vient en fait de l'excitation d'un neurone sensitif connecté à une autre partie du corps... comme la nuque ou un autre membre.  [...] Donc si j'ai bien compris, c'est en fait le cortex qui se réorganise. Une stimulation du moignon par exemple atteint donc les zones du cerveau correspondant au moigon, mais aussi celles correspondant au membre disparu.  [...]

D'ou vient la douleur?

Les prostaglandines (libérées par la dégranulation des mastocytes ou la rupture de certaines parois phospholipidiques membranaires des cellules) et la bradykinine (libérée lorsque le facteur XII, i.e. facteur de Hagement est activé, généralement par une exposition de la matrice extracellulaire) sont d'importants facteurs responsables de la douleur, principalement lors de la réaction d'inflammation aiguë.   [...] Une application clinique liée à ce thème peut être l'usage bénin d'aspirine qui inhibe la cyclooxygénase (je ne suis pas certain de mon coup.) qui empêche dans la synthèse des prostaglandies dans le cycle de l'acide arachidonique.   [...]