• Forum - Réflexe, Contraction, Muscle

[Physiologie] le reflexe myotatique inverse

Le myotatique est un réflexe de contraction du muscle lorsque qu'on l'étire. C'est un genre de compensateur. Imaginez que vous relachiez vos muscles quadriceps en position debout, ce la se traduit par un étirement du muscle. pour compenser cela et éviter la chute, il se créer un reflexe de contraction pour revenir à la normale.  [...] Le myotatique inverse est quant à lui un reflexe qui limite la contraction réflexe myotatique. Quand le muscle est trop tendu, il se créer un réflexe d'inhibition de la contraction du muscle pour éviter la crampe ou la contraction continue.  [...]

[Physiologie] Neurophysiologie

Le réflexe myotatique, c'est la contraction réflexe d'un muscle déclenchée par son propre étirement. Par exemple. les réflexes de percussions de différents tendons.  [...] Alors que le réflexe myotatique inverse, c'est une inhibition de la contraction du muscle. Si le muscle est étiré trop brutalement ou de trop, les structures de Golgi situées dans le tendon vont transmettre l'info pour que la contraction musculaire soit inhibée et que le muscle se relâche.  [...]

[Divers] Vibrations et illusion de mouvement

Je cherchais donc une explication à ce phénomène avec le réflexe myotatique. La vibration produirait une illusion d'étirement du muscle. Du coup nous aurions la sensation d'une contraction du muscle antagoniste et donc du basculement arrière.  [...] Ce qui me perturbe, c'est que normalement le réflexe myotatique conduit à la contraction du muscle étiré, non Donc le sujet devrait ensuite avoir la sensation de basculer vers l'avant.  [...]

[Physiologie] Etirement d'un muscle

Lorsque l'on étire un muscle (par exemple, le muscle extenseur de la jambe), celui-ci répond à cet étirement par une contraction (réflexe myotatique).  [...] J'ai pas très bien compris la question. Mais le relachement du premier muscle devrait durer tant que son muscle antagoniste se contracte par réflexe myotatique.  [...]

Questions de neuroanatomie, assez difficile

Pour la 1) j'ai eu un début de réponse, je viens de me rappeler que le réflexe myotatique est à innervation réciproque également, ça veut dire qu'il inhibe la contraction des muscles antagonistes (donc les fléchisseurs). Je ne comprends donc pas ta réponse arthur quand tu parles de contraction passive des fléchisseurs du genou ni quand tu parles d'extension du quadriceps (je croyais qu'on ne devait pas parler d'extension/flexion pour un muscle mais juste pour les articulations).  [...] maintenant si tu regarde quelqu'un dans la rue, tu remarque qu'il n'est pas en train de hocher la tête en mode. tête qui tombe, réflexe, contraction des muscles extenseur de nuques, tête qui se relève puis retombe ect... ca serais assez chiant en fait ^^ la tête ne bouge pas en réalité mais la boucle réflexe est activé en permanence c'est le tonus musculaire est c'est ISOMETRIQUE car la tête ne bouge pas, la contraction empêche simplement le mouvement naturel qui serais de tomber en avant.  [...]

[Physiologie] Besoin d'aide en EMG

Le réflexe H c'est l'évocation de la contraction d'un muscle à la suite de son propre étirement (réflexe myotatique) quand on fait une stimulation électrique d'un nerf périphérique.  [...] En fait, on stimule le nerf, engendre des PA au niveau du muscle. C'est ce qu'on enregistre via l'onde M. Mais cette stimulation provoque une contraction et non pas un étirement. Alors pourquoi visualise t-on le réflexe H ensuite.  [...]

question bête

2- arc réflexe neuronal qui va provoquer la contraction du muscle diaphragme et des muscles intercostaux.  [...] 3- contraction des dits-muscles qui provoque une expiration brutale permettant l'évcuation du corps étranger.  [...]

[Physiologie] Réflexe myotatique inverse

Je voudrais savoir si le réflexe myotatique inverse consiste en un relâchement du muscle agoniste, et une contraction du muscle antagoniste. Mon cours dit juste étirement du tendon (agoniste) et activation (antagoniste).  [...] Donc je confirme. le réflexe myotatique inverse (neurotendineux de golgi) consiste bien en un relâchement du muscle agoniste et une contraction du muscle antagoniste.  [...]

problème : le neurone

On remarque que la fréquence des Potentiels d'Actions (PA) est fonction de l'étirement de la fibre musculaire… c'est-à-dire que plus la fibre musculaire est étirée plus les PA seront rapprochés dans le temps c'est un mécanisme de tétanos du muscle. un seul potentiel d'action (1à 2 ms) n'est pas suffisant pour déclencher une contraction longue et forte d'un muscle… pour que le muscle se contracte longtemps et fortement ils faut le tétaniser c'est-à-dire lui envoyer plusieurs potentiels d'actions se suivant à une fréquence minimale précise (qui dépend du type de muscle).  [...] Tout à fait, ça s'appelle le réflexe d'étirement. si on tire sur un muscle les récepteurs déchargent (d'autant plus que l'étirement est rapide et ample), activent directement (entre autre) les motoneurones correspondants, qui tétanisent le muscle et donc provoque une contraction s'opposant à l'étirement.  [...]

réflexes spinaux et le systéme nerveux

Lors d'un réflexe, exemple. le réflexe rotulien qui consiste à étirer un muscle,des fibres nerveuses afférentes gagnent la partie postérieure de la moelle épiniere pour informer que le muscle est dangereusement étiré, le message nerveux est envoyé au niveau des corps cellulaires de la substance grise (partie antérieure cette fois) qui réagissent immédiatement en ordonnant au muscle de se contracter pour s'opposer a l'étirement via des nerfs moteurs. Est-ce que c'est plus clair.  [...] Par exemple, le réflexe myotatique, qui est la contraction réflexe d'un muscle suite à son propre étiremment, est spinal, car il implique des axones et neurones de la moëlle épinière.  [...]