• Forum - Récepteurs, Beta, Muscle

Récepteurs à l'acétylcholine

Tu trouves les récepteurs adrénergiques sur les cibles du neurone postganglionnaire sympathique, comme le coeur (récepteur bêta 1 des cellules sinusales), le muscle lisse (récepteur alpha 1 ou bêta 2) et plein d'autres systèmes.  [...] Tu as une exception pour les glandes sudoripares où le neurone postganglionnaire sympathique va libérer de l'acétylcholine et non plus de la noradrénaline. Donc il y a des récepteurs muscariniques sur ces glandes (M3 je crois, ce qui est différent des récepteurs M2 car les M3 sont couplés à une protéine Gq, action plutôt excitatrice et non inhibitrice comme sur le coeur).  [...]

Vasodilatation des artères, mécanisme ?

Puisque pour les artères coronaires cette vasodilatation passe par les récepteurs bêta 2 adrénergiques du muscle lisse, pour le corps caverneux cela passe par le parasympathique qui stimule les cellules endothéliales et il y a production de monoxyde d'azote.  [...] Après, je n'ai fait qu'exposer le cas des artères en général. Mais ce serait étrange que ce soit différent pour les artères coronaires. Mon cours de physio sur la vasomotricité mentionne uniquement les récepteurs alpha-1-adrénergiques(dont la stimulation entraîne une vasoconstriction) qui sont situés sur les cellules musculaires lisses des vaisseaux mais pas les récepteurs bêta-2-adrénergiques.  [...]

[Physiologie] Utilisation des agonistes et antagonistes (système nerveux autonome)

Et là je ne comprends pas pourquoi on choisit le DMPP, qui est un activateur des récepteurs nicotiniques au niveau des neurones Car si j'ai bien compris, le DMPP est un agoniste donc logiquement il remplace l'acéthylcholine Ou permet la libération de l'ach par fixation sur le corps cellulaire du neurone intrinsèque En plus on active un muscle je pensais qu'on utiliserait plutôt un agoniste de récepteurs nicotiniques musculaires (ammonium ou phényltriméthyle).  [...] Pourquoi utiliser le DMPP Je précise que l'on est toujours au niveau du muscle donc peut être veut-on prouver que l'activation des récepteurs nicotiniques par le DMPP n'entraine pas de contraction du muscle. Mais pourquoi le DMPP qui est un agoniste des récepteurs nicotiniques au niveau des neurones est-il utilisé au niveau du muscle Et donc en conclusion l'atropine bloque les récepteurs muscariniques et du coup pas de contraction musculaire.  [...]

[Biologie Cellulaire] L'adrénaline sur le coeur (TPE)

alpha (a1 et a2) ainsi que bêta (b1 et b2). L'effet adrénergique dépendra du récepteur stimulé, sur le coeur, il s'agit presqu'exclusivement de récepteurs bêta 1. L'effet de l'adrénaline sur ces récepteurs sont inotrope, dromotrope et chronotrope positifs.  [...] Les récepteurs adrénergiques sont de type métabotrope et, étonnamment, leur action est plus lente que les récepteurs ionotropique. Beaucoup de bla bla, en gros, un récepteur ionotropique, comme les récepteurs nicotiniques de l'acétylcholine, lorsqu'on contracte un muscle volontaire, sont eux même un canal ionique et sont rentrer un ion dans la cellule.  [...]

[Biochimie] le role des protéines kinase a sur la glycolyse et la contraction musculaire

L'AMP cyclique (AMPc), c'est un messager secondaire. il est produit par un processus de signalisation, suite à l'activation d'un récepteur notamment, et il agit sur des effecteurs au sein même de la cellule. C'est un messager intracellulaire, c'est à dire qu'il ne quitte jamais la cellule, et il a une durée de vie très courte.  [...] La figure ci-dessous vient de l'ouvrage Essential Cell Biology, 4th Edition des éditions Garland Science. Elle montre la stimulation de la glycogénolyse dans le muscle strié squelettique à la suite d'une élévation d'AMPc, enclenchée par l'activation de récepteurs b-adrénergiques (récepteurs à l'adrénaline et à la noradrénaline).  [...]

quelques ??? en neurophysiologie

Elles sont également bloquées par des antagonistes des récepteurs nicotiniques à l'acétylcholine donc ça signifie que l'origine de ces dépolarisations spontanées est extérieure au muscle (et donc extérieur de l'élément post-synaptique). On peut appeler ces dépolarisations spontanées des potentiels de plaque miniature (vu que l'amplitude de ces dépolarisations est de 0,5mV) ou encore potentiel post-synaptique excitateur (car ça agit sur l'élément post-synaptique qui est le muscle et ça l'excite, même très faiblement certes).  [...] Elles sont également bloquées par des antagonistes des récepteurs nicotiniques à l'acétylcholine donc ça signifie que l'origine de ces dépolarisations spontanées est extérieure au muscle (et donc extérieur de l'élément post-synaptique).  [...]

[Physiologie] concernant le reflexe myotatique

* des organes récepteurs spécialisés, les fuseaux neuro-musculaires (sensibles à la vitesse d'étirement du muscle, ainsi qu'à l'amplitude de l'étirement.  [...] * le gamma-motoneurone spinal participe également à cette modulation. Il est capable de modifier le gain du fuseau neuromusculaire, grâce à son action fusimotrice (contraction des fibres intrafusoriales, modifiant la sensibilité du récepteur fusorial). Il est également soumis à la régulation supra-spinale.  [...]

tpe neuroplasticité

Les récepteurs nicotiniques sont avant tout des récepteurs cholinergiques (ACh). Langley, à la fin du siècle dernier, a utilisé un certain nombre d'alcaloïdes, dont la nicotine, pour étudier le système nerveux. Le concept de récepteur est d'ailleurs issu d'une expérience de Langley dans laquelle il utilisa la nicotine afin de stimuler un muscle privé de son innervation.  [...] ses sous-unités protéiques sont de 4 types différents (alpha, beta, delta, gamma. dans les proportions 2/1/1/1). Les récepteurs centraux sont constitués seulement de sous-unités alpha et beta. Lorsque l'acétylcholine, ou la nicotine, se lient au récepteur (sur les 2 sous-unités alpha), celui-ci change de conformation, ce qui ouvre le canal ionique et laisse entrer le sodium à l'intérieur de la cellule, provoquant la dépolarisation de la membrane.  [...]

[Physiologie] Noradrénaline et péristaltisme intestinal

D'après mes recherches elle viendrait du systeme parasympathique extrinsèque, et elle a une action relaxante du muscle lisse intestinal par inhibition des recepteurs cholinergique.  [...] La noradrénaline vient du système symphatique et en faite, elle inhibe la voie du système para-sympathique qui a en effet des récepteurs cholinergiques. Après, pour le mécanisme je suis désolée mais je ne peux pas te répondre.  [...]

[Biochimie] La lipogenèse et la lipolyse...

En fait la lipolyse permet de déstocker les lipides pour en faire des acides gras qui subiront ensuite les processus de bêta oxydation qui se déroulent dans le foie et dans le muscle (entre autres).  [...] Elle se déroule donc dans le tissu adipeux sous l'influence de facteurs hormonaux (par exemple les hormones du stress comme l'adrénaline qui nécessitent de mobiliser de l'énergie rapidement).   [...]