• Forum - Ratio, Risque, Maladie

Etude cas-témoin et Risque relatif

on pourrait calculer le risque relatif à partir d'une étude cas/témoins si on connaissait la prévalence du facteur d'exposition et celle de la maladie, par exemple chez les non exposés. Mais souvent ce n'est pas le cas. L'odds-ratio n'a pas ce défaut.  [...] quant à savoir pourquoi l'odds-ratio est proche du risque relatif quand la maladie est rare, c'est simplement dû au fait que p/(1-p) est proche de p quand p est proche de zéro.  [...]

Grippe Mexicaine (grippe A-H1N1), vos questions. - Page 2

Ca reviens a la meme idée que de distribuer des masques. Ca n'aurait finallement servi a rien, car les porteurs n'ayant pas développé la maladie (mais quand meme infectieux) passeront au travers.  [...] il est vrai que les médias y vont fort - un peu trop pour certains- comme shawn l'a dit il faut un effort personnel pour vérifier quand même les informations et leur gravité. il existe le site wed de l'InVS ( institut de veille sanitaire) qui permet de se rendre compte qd même que pour le moment le monde résiste bien à la pandémie annoncée mais il faut voir plus fin, les mots utitlisés, sont soit au présent soit au conditionnel le mot risque évoque une possibilité pas un fait sur et avéré.  [...]

vaccin contre le tétanos - Page 3

Cette position en aucun cas ne peut être retenue. Elle ne serait tenable si et seulement si à tous les coups le tétanos entraînait la mort du malade. Or c'est loin d'être le cas puisque 70% des malades guérissent. Chez eux il devrait y avoir des anticorps après la maladie, puisque l'effet toxique n'a pas pu être suffisant pour tuer le malade avant que le système immunitaire du malade se déclenche.  [...] Or c'est loin d'être le cas puisque 70% des malades guérissent. Chez eux il devrait y avoir des anticorps après la maladie, puisque l'effet toxique n'a pas pu être suffisant pour tuer le malade avant que le système immunitaire du malade se déclenche.  [...]

[Biologie Cellulaire] Culture cellulaire MDCK

Après toutes nos réflexions il ne reste plus que la trypsine. Je sais que certains types cellulaires ne supportent pas la trypsine (cellules de schawnn) ou qui la supporte mais à des durées très courtes ou des concentrations faible. Ce qui semble le cas pour les MDCK mais les concentrations indiquées par l'ECACC ne suffisent pas pour les dissocier et une concentration supérieure les fait visiblement mourrir.  [...] ici le ratio 1.5 ou 1.10 t'indique la dilution qu'elles vont supporter lors du passage. En dessous de ce ratio il risque de ne pas avoir assez de cellule pour que la culture reparte. Ils t'indiquent aussi les conditions de culture, soit approx 1-2x10^3 cell/cm2 parce que tu peux les cultiver dans des flasques de 25cm2 ou de 75cm2 ou encore plus grande ou encore en plaques à puits.  [...]

schlérose dermique et lupus, que faire?

Faîtes confiance aux médecins. si ils tentent le traitement c'est que le ratio bénéfice/risque peut être en faveur de l'amélioration de l'état de votre petite soeur.  [...] Salu Alor Pour Ta Petite Soeur Surtout Ne Lui Faite Pa Prendre Un Traitemen Sans En Etre Sur Car El Pourer Devenir Pire Tous Ce Que Je Pe Te Dire C Que Moi Je Sui Sous Nivaquine Et Avan Sa G T Sous Plaquenil Je C Que Celui La Pe Ateindre La Vision Mais El Pe Le Prendre San Risque Mais Surtout Un Examen Chez Loftalmo O Moin Une Fois Par Ans Gros Bisous A Bientot.  [...]

Alzheimer et téléphone portable

une étude récente tend à montrer l'effet bénéfique des ondes de téléphone portable sur la maladie d'Alzheimer (et plus généralement sur la mémoire) chez la souris et donc peut-être chez l'homme.  [...] C'est évident, et comme toujours en médecine il faudra évaluer le ratio bénéfice/risque... pour l'instant je pense qu'on est tous d'accord pour dire que concernant l'homme on en sait absolument rien.  [...]

Cancer

Toutefois, les inhibiteurs de la glycolyse ont des effets secondaires toxiques qui empêchent une utilisation sereine en thérapie. Les doses optimales pour éradiquer les tumeurs doivent fortement être revues à la baisse pour définir un ratio bénéfice/risque optimal, c'est donc un sacré compromis.  [...] Seulement, le cancer est vraiment une maladie particulière. C'est probablement la maladie (ou plutôt groupe de maladies) la plus complexe du corps humain. L'anatomie et la physiologie sont des disciplines que nous connaissons bien pour décrire le corps humain.  [...]

Glycémie constante mais basse

Je ne pense pas que ç'a été décidé au doigt mouillé non plus. Pour définir s'il y a ou non hyper- ou hypo-glycémie, il faut pouvoir construire un modèle dans lequel trop élevé ça pose problème et trop bas ça pose problème - et entre les deux, a priori un ratio bénéfice/risque très favorable.  [...] Entre la valeur normale supérieure et 1,26 g/L, on parle d'intolérance au glucose. Le patient n'est pas encore diabétique mais risque de basculer vers un diabète.  [...]

est ce que "Rauwolfia vomitoria" et "ginkgo biloba" ont un intéret ?

Le rauwolfia vomitoria est aussi connu pour ses propriétés antipsychotiques (1). Il contiendrait des alcaloïdes cytostatiques ayant la possibilité de potentialiser la Gemcitabine constaté in vivo (tumeurs greffées sur des souris), mais cela reste à confirmer surtout en ce qui concerne sa biodisponibilité chez l'être humain et le ratio bénéfice/risque (je n'ai malheureusement plus la référence de la pub).  [...] Au passage, le ginkgo biloba est très largement utilisé et distribué, y compris dans les pharmacies et il n'est pas repéré chez ses utilisateurs de moindre fréquence de maladie particulière ou au contraire, de guérisons.  [...]

Les causes du cancer ? - Page 12

A cette époque comme aujourd'hui, tout médicament anticancéreux avant qu'ils soient homologués et prescrits chez tous les malades (ainsi que la manière de les utiliser comme la chimio par synchronisation cellulaire expérimentée à cette époque), passait par des expérimentations cliniques sur des groupes humains avec groupes témoins afin de vérifier le bénéfice/risque.  [...] En outre, il n'est pas courant à nos latitudes d'être exposé à l'aflatoxine. Il est bien plus simple pour se prémunir contre ce risque, d'éviter une pollution à l'aflatoxine plutôt que de prendre un anticancéreux… Mais, ce qui est encore plus important, c'est que cette expérience doit aussi déterminer le ratio bénéfices/risques indispensable quand on s'adresse à des anticancéreux qui sont des cytotoxiques aussi dangereux pour les cellules saines mêmes à faible dose.  [...]