• Forum - Question, Bactérie, Homme

génétique EvOLutiOn

Il est impossible d'avoir une idée nette et précise d'un passage bactérie -. homme. résumer des milliards d'année d'évolution, de modifications, d'innovations... Si l'on en avait une image nette, il n'y aurait plus de recherche à forunir en évolution.  [...] Tout d'abord, une petite précision. poser la question comment passer de la bactérie à l'homme n'est pas correcte, pas plus que comment passer du singe à l'homme ou, pour etre plus claire comment passer de la fleur à l'homme.  [...]

Protéines pouvant "interférer" chez l'homme

On me demande d'identifier quelles protéines bactériennes, parmi celles identifiées grâce à la MS, peuvent interagir chez l'homme (en cas d'administration par exemple).  [...] Je ne comprends pas très bien la finalité de cette question car pour moi, il peut y avoir des facteurs de virulence de la bactérie qui vont activer des mécanismes du système immunitaire mais je ne vois pas comment telle enzyme bactérienne identifiée ou tel facteur de transcription pourrait interférer chez l'homme après une injection IV.  [...]

Combien de bactéries par RLU ?

Pour mon TPE portant sur les apports de la bioluminescence à l'Homme, je travaille sur l'ATPmétrie. C'est une méthode qui sert à déterminer si une surface est contaminée ou non par une bactérie grâce à un luminomètre. Seulement, le luminomètre est un appareil de mesure qui affiche les résultats en RLU, mais concrètement, 1 RLU correspond à combien de bactéries Je ne trouve rien sur internet pour répondre à cette question.  [...] C'est donc totalement illusoire de vouloir quantifier des bactéries par cette méthode (peut être en conditions idéales, avec des cultures étalonnées au poil, mais dans ces conditions on a bien d'autres méthodes pour dénombrer des bactéries.  [...]

[Evolution] Evolution humaine, nouvelle génération, homo sapiens évolué ? - Page 3

La phrase on est passé de la bactérie à l'homme quelques milliards d'années est aussi porteuse de biais d'interprétation que la phrase on est passé de l'homme à la bactérie en quelques milliards d'années.  [...] Ok N1COLAS donc l'erreur ne vient pas de moi mais de ce qu'on nous enseigne et de ce qui se dit. Il faut donc remplacer dans ma phrase le mot bactérie par l'ancêtre commun à l'homme et à la bactérie.De plus j'ai fait vite pour m'exprimer car d'habitude ce n'est pas mon style d'employer le on.  [...]

[Microbiologie] Micro-organismes lait UHT

il faut que tu sache une chose c'est que les bactéries sont présent absolument partout tu en trouvera partout dans ton simple corps il y a bien plus de bactérie que d'humain sur terre ou que de cellules humaines dans un corps (100 millions de milliards dans un corps humain) aucun animal ou être vivant mis au contacte de l'environnement ne peut être stérile naturellement sans bacterie la plus part des organismes ne survivrai même pas l'homme n'échappe pas a la règle donc peut de chance qu'un aliment soit stérile ^^ (il faut aussi distinguer bacterie et microorganisme pathogène).  [...] dernière chose concernant les aliments dans tes recherches il faut distinguer la durée limite de consommation optimale (DLUO) du lait UHT qui est liée à la décantation de fines de matière grasse qui sont en suspension dans de l'eau et non à la prolifération bactérienne et la DLC (date limite de consommation) qui elle est bien du au risque pathogène voila.  [...]

[Microbiologie] Génétique microbienne

question 1. nous avons une souche HF capable de synthetiser la threonine, la leucine, sensible a l'azide, a l'infection du phage T1, a la streptomycine et metabolise la lactose et le galactose.  [...] question 3. un phage infecte une bacterie, et on n'obtient pas la destruction de cette bacterie. pourquoi (ils on met qu'ils y a 3 possibilites).  [...]

[Evolution] Evolution humaine, nouvelle génération, homo sapiens évolué ? - Page 5

Je vois juste des estimations à la louche, certes compréhensibles, mais ne fournissant aucun outil utilisable. Tu choisis des extrêmes (mouche/chien, homme/bactérie,...) alors, forcément, on voit... grosso-modo et au doigt mouillé.  [...] quant à ta question. peut-on imaginer l'évolution future des êtres vivants à l'échelle du milliard d'années la réponse est évidemment que non. Les scientifiques d'il y a 3 milliards d'années (il n'y en avait pas beaucoup) vivant dans un monde composé de prokaryotes, n'auraient pas pu imaginer la variété des tétrapodes.  [...]

[Génétique] Rapports entre nucléotides

- En utilisant les propriétés de l'ADN, rappelez pourquoi les valeurs du rapport A+G / T+C de la bactérie, de l'oursin et de l'Homme sont toutes voisines de 1.  [...] a partir de souche sauvage, ils avaient effectué un enrichissement de facon que a souche ait 8x plus AT que de GC et un autre ou ils on effectué un enrichissement de facon a ce qu'il y ait 8x plus de GC que de AT, et une fois déposé en co-culture en quantité initiale égale des deux types de bactéries, la conclusions de l'auteur était que GC-cells are rapidly outcompeted by AT-cells, et ceci peut importe les bactéries utilisées, les vecteurs de transformation,  [...]

[Microbiologie] Virus ou Bactéries, j'ai du mal à me décider !

Pour répondre à ta question, les méchants E.T. ont irradié les sols. Et la bactérie qu'ils diffusent est censée s'occuper de toutes les formes animales (humains compris). Si toute fois, des animaux venaient a résister à cette bactérie, la famine en viendrait à bout.  [...] Il m'est venue une question... qu'est-ce qui fait qu'une bactérie soit pathogène Plus précisément, y-a-t'il un point commun à toutes les bactéries pathogènes pour les hommes (en particulier).  [...]

Bactéries pathogènes

Alors pourquoi persistent-elles (hors intervention humaine) depuis des siècles/millénaires sans jamais disparaître Certes ces micro-organismes connaissent des mutations génétiques mais par exemple la bacterie de la tuberculose est connue depuis l'antiquité et le seul reservoir de la bacterie est l'homme.  [...] Ma question est la même concernant les bacteries hautement prolifératives et agressives donnant des signes cliniques dans les 24h (celles ci ne devraient pas exister non plus, les personnes infectées étant souvent mises à l'écart, n'ayant pas le temps de contaminer d'autres individus).  [...]