• Forum - Quantité, Chaleur, Bactérie

[Microbiologie] quantité de chaleur dégagée par une bactérie (E.Coli si possible) durant son cycle?

[Microbiologie] quantité de chaleur dégagée par une bactérie (E.Coli si possible) durant son cycle.  [...] je n'arrive pas à trouver cette quantité de chaleur dans le web. Est-ce que la mesure par calorimétrie a été faite par un laboratoire dans le passé Merci d'avance.  [...]

[Biochimie] Revenons sur le réchauffement climatique

Les humains en eux-mêmes ne dégagent pas plus de chaleur qu'aurait été dégagée de toute manière par l'oxydation de leur nourriture. Une fois qu'un gramme de glucide existe, il réchauffera tôt ou tard l'atmosphère, qu'il serve de nourriture pour un humain, un oiseau, un champignon ou des bactéries, ou qu'il soit directement brûlé.  [...] En résumé le métabolisme humain ne change pas grand chose à la quantité de chaleur générée dans la petite couche autour de la surface terrestre, il ne change principalement qui en profite (les humains, les champignons ou bactéries,... ou personne -dans le cas de l'absorption directe par le sol).  [...]

Mecanisme du régime alimentaire

En nutrition on utilise les calories qui corresponds à la quantité de chaleur nécessaire à l'élimination des aliments.  [...] L'important, dans les deux cas, c'est de jamais laisser son corps avoir faim, c'est à ce moment là que l'intelligence automatique de notre corps prend effet, c.a.d quand le corps a faim, il lui manque de quoi bruler pour fonctionner normalement, il envoi un risque d'affaiblissement.   [...]

Salmonélose à la surface des coquilles d'oeufs ?

rassure toi, les salmonelles comme beaucoup d'autre bacteries, certes ont en trouve un peu partout mais elles ne sont dangereuse que en grande quantite chez un individu affaibli (comme en tres jeune enfant ou un viellard).  [...] il faut aussi prendre en considération les toxines qu'elles produisent. même si les bactéries sont tuées, ils n'empêche que les toxines peuvent demeurer, certaines étant résistantes à la chaleur, il me semble. Mais je ne sais pas si c'est le cas pour les Salmonelles et il faut bien sûr une certaines quantité pour être infecter.  [...]

Dégagement de chaleur du corps humain

Bonjour, j'aurais besoin de savoir quelle quantité de chaleur dégage le corps humain (adulte) respiration incluse au repos.  [...] Je n'arive pas à trouver cette information et je n'ai aucune idée de combien cela peut-être Est-ce que quelqu'un saurait me répondre.   [...]

[Physiologie] Température du corps

C'est à peu près ça. les 37° sont un compromis entre pertes énergétiques et nécessité d'avoir un milieu assez chaud pour que les réactions soient assez rapides. Les réactions enzymatiques seraient peut-être plus rapides encore à 50°, mais on perdrait une quantité d'énergie folle en dissipation de la chaleur.  [...] chez les homéothermes il existe des centres thérmorégulateurs capables d'ajuster l'intensitée des oxydations cellulaire donc la perte de la chaleur par l'organisme, ce pendant dans une zone de temperature externe les centres n'interviennent pas.c'est la zone de neutralité thermique,dans cette zone la quantité de chaleur produite par l'organisme pour assurer ces fonctions vitales est égale à la perte de chaleur.  [...]

Le scénario de l'origine de la vie enfin déterminé ? - Page 10

Tout ce que les données empiriques suggèrent à ma connaissance, c'est que la quantité de chaleur que la Terre devait évacuée il y a ~4,2 Ga était environ 5 fois plus importante qu'aujourd'hui.  [...] Le critère limitant établissant une fenêtre relativement étroite pour l'origine de la vie serait le taux de dioxyde carbone dans l'atmosphère, qui lui-même influence le taux de CO2 dissous dans l'eau au début de l'Hadéen, qui lui-même influence la quantité de carbone apporté aux évents hydrothermaux, mais également le pH moyen de l'océan, qui dans le modèle de Russell doit absolument rester inférieur à 6,5 pour maintenir un mécanisme chimiosmotique naturel nécessaire au synthèse abiotique au niveau de l'évent (et selon Russell, à l'origine de la vie).  [...]

[Physiologie] Graisse, muscles et hibernation

Les animaux se pr éparant à hiberner, tel que l'hérisson ou l'ours, absorbent une grande quantité de nourritures avant pour augmenter leurs réserves graisseuses. Cela leur permettant de tenir pendant les longues semaines / mois d'hibernation. J'ai deux questions à ce propos.  [...] Les adipocytes bruns, constituant le tissu graisseux des animaux hibernants, sont situés autour des vaisseaux et des organes vitaux. Ils ont pour but de garder au chaud les organes et de fournir une petite quantité d'énergie (lors d'une période d'hibernation, il n'y a quasiment aucune dépense énergétique), en effet, contrairement aux adipocytes des animaux non hibernants, ceux-ci sécrètent de la thermogénine, une protéine mitochondriale responsable de l'oxydation des acides gras, qui va donc libérer de la chaleur et fournir cet petite quantité d'énergie chimique.  [...]

Demande d’avis pour l’écriture d’une fiction

-tu veux une bacterie capable d'affecter tous les êtres vivants. pour cela il faut qu'elle s'attaque au dénominateur commun de toutes ces espèces, l'ADN. elle pourrait sécréter en grande quantité une toxine capable de détruire l'ADN, et donc toute l'information des cellules vivantes.  [...] PS. une explosion nucléaire provoque en soit des milliards de mutations dans l'ADN (pour qui survie à l'onde d echoc et à la chaleur intense), ce qui n'est pas viable...mort rapide chez les vertébrés par aplasie médullaire totale, chez les bactéries qui ont résisté à la chaleur du souffle (si c'est possible) mort rapide par défaillance cellulaire.  [...]

Remède naturel contre la grippe !!!

Tu presses 2 citrons, tu fais chauffer le jus avec une même quantité d'eau mais atention tu dois faire chauffer doucement car les vitamines en générale sont détruite par la chaleur. Tu ajoute du sucre ou du miel et tu bois aussi chaud que possible sans te brûler bien sûr.  [...] Vous mêlez les choses. Ce que vous appelez la pratique existe scientifiquement. appelons ca l'observation ou l'étude clinique, et n'a rien à voir méthodoliguement avec ce que vous rapportez. Or, pour demeurer dans la rigueur scientifique, une observation clinique menant à une conclusion x, doit répondre à un ensemble de facteurs stricts et explicites, tants qualitatifs que quantitatifs.  [...]