• Forum - Probabilité, Chromosomes, Parents

[Evolution] Mutation humaine

Quelle est la probabilité pour chacun d'entre nous d'être un mutant, c'est-à-dire d'avoir au moins un chromosome qui ne soit pas identique à celui d'un des parents.  [...] Je formule ma question autrement.quelle est la probabilité pour une personne donnée qu'au moins un de ses chromosomes ne soit identique à aucun de ceux de ses parents.  [...]

[Génétique] transmission héréditaire

On parle de maladie génétique dominante quand l'atteinte de 1 des 2 chromosomes d'une paire suffit à provoquer la maladie. Autrement dit si un chromosome sain ne suffit pas.  [...] admettons que le problème se situe sur le chromosome 17 et que la maladie soit récessive. il faut bien beaucoup de malchance pour que 2 parents sains, avec un des 2 chromosomes abimés se rencontrent et que le bb aie la malchance d'avoir 2 chromosomes 17 abimés (une probabilité sur4).  [...]

Un ptit probleme, heredité.

J'expose le probleme.Alors on avait dit la probabilité que 2 parents porteur de la maladie (mucoviscidose) et sains ayant des enfants atteints, pour que chacun soit heterozygote est de 2/3 alors qu'en analaysant l'echquier c'est de 1/2, rappelons que c'.est une maladie recessive portée par des autosomes.  [...] -. Si ils ont des freres et soeurs malades alors on sait ques leur parents etaient hétérozygotes. Du coup avec des parents tous deux hétérozygites, les enfants seront 1/4 malade, 1/4 homozygotes sains, 1/2 heterozygotes. ennsuite si ils ont des enfants il te reste a recalculer les probabilité pour chacune des probabilité ci-dessus.  [...]

[Génétique] question sur la consanguinité

Comme les gènes se transmettent de parents à enfant, un parent porteur d'un allèle déficient sur deux a une chance sur deux de lui transmettre le fameux allèle déficient (il transmet la moitié de ses chromosomes). Si l'enfant ne récupère que cet allèle, il n'aura pas de problème.  [...] Dans les élevages, la consanguinité est utilisée (non vraiment recherchée) pour s'assurer d'une homogénéité de caractères (esssentiellement morphologiques). en croisant des individus qui ont des caractères qu'on recherche, on augmente la probabilité d'avoir une descendance différant peu des parents.  [...]

Quel est le taux de polymorphisme des gènes humains*?

Je peux dire qu'il y a 2²³ répartitions différentes possibles seulement si la probabilité que deux chromosomes homologues, même les plus petits et peu sujets aux mutations, ont une probabilité négligeable d'avoir tous leurs allèles identiques (éléments régulateurs et transposons aussi, je vais estimer ça à la louche).  [...] Si par allèles identiques tu veux dire séquences identiques, alors la probabilité que deux chromosomes homologues d'une même personne ou de deux personnes différentes soient identiques en tous leurs locii est (à peu pr ès) nulle. C'est facile à comprendre.  [...]

[Génétique] Brassage interchromosomique : même origine parentale ?

Encore une fois, le terme père et mère peuvent être remplacer par des numéros c'est la meme chose, le but est de montrer qu'en fonction de l'emplacement des chromosomes et un peu de probabilité, les chromosomes peuvent être réparti dans les 2 cellules et que ce n'est pas défini dès le départ.  [...] En faite, on veut juste vous intégrer la notion de brassage de chromosomes dans le sens où ça se mélange aléatoirement. Le shéma a été donné avec seulement 4 chromosomes mais n'oublions pas que dans le modèle humain, on en a plus que 4 donc la probabilité de ne pas avoir de brassage reste très très faible.  [...]

[Biologie Moléculaire] génes liés/indépendants!

Le fait que les 2 gènes se comportent de la même façon indique qu'il n'y a pas eu de cross-over entre ces deux gènes (sinon, il y aurait des chromosomes avec yeux verts et corps beige ). On parle alors de gènes liés car il y a peu de probabilité qu'un cross-over se passe entre ces deux gènes, probablement parce qu'ils sont physiquement peu éloignés.  [...] La deuxième expérience est destinée à illustrer le caractère probabiliste de la chose. Même si les gènes sont rapprochés, il reste une petite probabilité, mais elle existe, qu'il y ait un cross-over, ce qui créer des chromosomes mélant l'allèle du gène 1 venant d'un parent et l'allèle du gène 2 venant de l'autre parent.  [...]

[Génétique] Problèmes de compréhension pour le brassage génique lors de la méiose

n'oublie pas que les schémas de TS sont vachement simplifiés. en réalité il y a bcp plus de chrossing O sur un chromosome et ils peuvent affecté les 2 chromatides. De plus mm si on suppose possible que des chromatides ne soient pas affectés la probabilité que tous ces chromatides migrent dans la mm cellule est (quasi) nulle... j'spr avoir repondu a tes questions.  [...] Et dans la réalité la probabilité d'avoir des génotypes parentaux dans la descendance est quasiment nulle car les gènes sont par milliers et il y a 23 paires de chromosomes, j'ai tout compris.  [...]

[Génétique] Methode Analyse Arbre/Exos

- le gène est-il porté par un autosome ou un gonosome Ce qui revient à chercher un lien éventuel entre le sexe et la présence de la maladie. Lorsque la maladie est liée au sexe, il faut faire 2 hypothèses. 1) porté par le chromosome Y 2) porté par le chromosome X.  [...] - pour les calculs de probabilité d'avoir un enfant malade. il faut déterminer le génotype des parents (ou les génotypes possibles, avec leur probabilité) et faire un échiquier pour déterminer les phénotypes possibles dans la descendance et leur probabilité.  [...]

Synthèse sur la polyploidisation

C'est un mécanisme qui touche au génome. Il est suivi d'une hybridation, l'individu hybride se retrouve avec un lot de chromosomes hérité de ses parents issus d'espèces différentes (les chromosomes sont non homologues Il est suivi d'une hybridation. question qui est suivit.  [...] Chez un de ces hybrides survient une anomalie de la méiose, il est alors totalement stérile, il est condamner à se maintenir végétativement, c'est triste pour lui. Cependant un événement de probabilité faible mais non négligeable, une irrégularité dans les premières divisions peut conduire à un doublement chromosomique, notre hybride va retrouver une fertilité partielle et pourra former des hybrides avec ses parents d'origines ou ses cousins hybrides à 2n = 40 ou d'autres compatibles et les problèmes des polyploïdes commencent et nous allons trouver des autopolyploïdes des allopolyploïdes etc.  [...]