• Forum - Plasmide, ADN, Cellule

[Biologie Moléculaire] Transduction/transfection

J'aurais du coup une autre question. la lipofectamine permettant juste l'entrée, il faut que le plasmide en question puisse s'intégrer dans l'ADN de la cellule si on veut une expression permanante. Je sais que la lignée que j'ai, exprimant un canal dans le plasmide pCIneo (promega), exprime de façon permanente cette molécule.  [...] Cependant sur le manuel de Promega il est dit que ce plasmide peut exprimé la protéine d'interet (que l'on aura eu soin d'intégrer) de manière transitoire ou permanente... Si c'est la séquence du plasmide qui permet ou pas son intégration dans l'ADN de la cellule, comment obtenir ces 2 sortes d'expression (transitoire/permanent) Quel facteur supplémentaire entre en jeu.  [...]

liposome

Et donc ça permet de faire rentrer l'ADN d'intérêt dans la cellule. Mais il ya beaucoup d'autres techniques pour faire rentrer un plasmide ou un gène dans une cellule.  [...] Les liposomes peut également contenire à leur surface des identificateur de cibles, pouvant servir à cibler par exemples, des type de familles de cellules à traiter. Une sorte de lysosome de traitement cellulaire spécifique, dont la liaison des ligands cible favoriserait l'andocytose.  [...]

Le virus : un être vivant ? - Page 2

Il me semble utile de distinguer le cas d'ARN ou ADN dans une structure telle qu'ils peuvent être un jour dupliqué (e.g., virus), de ceux dont le seul avenir est la dégradation (e.g., ADN d'une cellule morte). Non.  [...] Le virus possède par le hasard de l'évolution des éléments permettant que son adn soit répliqué par une autre cellule. Mais nous pouvons réaliser artificiellement ce phénomène, on transforme des cellules avec un plasmide et le tour est joué. Le plasmide est vivant. non.  [...]

les Virus?

On transfecte les cellules avec le plasmide (ADN nu donc), je ne suis pas sûre à 100% du mode d'entrée d'ADN nu, donc je laisserai quelqu'un d'autre préciser l'entrée dans la cellule.  [...] On peut effectivement produire des virus à partir d'ADN, mais on fait une réaction avec du Ca-Phosphate pour condenser l'ADN ou avec du polyéthyène imine (même effet au final) pour permettre à bcp d'ADN d'entrer dans la cellule pour parvenir au noyau, là où il sera utilisé (si l'ADN reste dans le cytoplasme il sera dégradé).  [...]

Les inhibiteurs de la neuraminidase et la grippe

L'ADNc c'est l'ADN complémentaire c'est à dire l'ADN codant pour la protéine en question (rétro transcrit à partir du mRNA correspondant). La transfection est l'introduction, via un vecteur (plasmide par exemple), de cet ADNc dans une cellule qui n'exprime pas initialement ce gène (mais tu peux très bien transfecter le gène A dans une cellule qui possède déjà le gène A, ça n'a pas d'importance).  [...] bonjour, nos cellules ne synthétisons pas la neuraminidase en dehors des épisodes infectieux et sans parlé de manipulation génétique (comme l'introduction d'ADNc par ex). Notre génome ne contient pas le ou les gènes neuraminidase.  [...]

[Génétique] Questions à propos de la thérapie génique

Si j'ai bien compris, une cellule transcomplémentante est une cellule qu'on a préalablement modifiée pour qu'elle apporte les gènes manquants. Pourquoi trans parce que les gènes complémentants, c'est à dire ceux qui manquent, sont présents sur une autre molécule d'ADN (un plasmide ou le génome nucléaire/chromosomique) que la molécule introduite.  [...] C'est un cycle viral au départ classique en fait, l'enveloppe/membrane fusionne avec la membrane plasmique de la cellule hôte, donc déjà une partie du vecteur se retrouve ici. Après, les différentes protéines contenues dans le vecteur agissent pour transférer le matériel génétique dans le noyau et puis il y a (ou non) intégration du transgène.  [...]

[Biologie Cellulaire] Stabilité de l'ARNm

Quand tu veux exprimer une protéine dans une cellule, tu peux transfecter les cellules de manière à ce que ton ADN (plasmide le plus souvent) reste longtemps dans ta cellule. c'est la transfection stable. Tu as alors 2 possibilités. soit tu peux intégrer ton gène dans le génome cellulaire par recombinaison homologue, soit tu utilises des plasmides auto-réplicatifs qui ne s'intègreront pas (on appelle ça des épisomes).  [...] soit tu peux intégrer ton gène dans le génome cellulaire par recombinaison homologue, soit tu utilises des plasmides auto-réplicatifs qui ne s'intègreront pas (on appelle ça des épisomes).  [...]

CRISPR Cas9: Fabrication d'ARN en laboratoire

Dans l'idée ça me parait pas mal tout ça, mais ça m'a l'air un peu ambitieux pour les quelques minutes qui te seront accordées pour la présentation. N'oublie dans la partie révolution qu'il s'agit avant tout d'un outil pour les biologistes. Cela permet de tester des hypothèses de façon très précise sur le rôle de divers acteurs métaboliques (ARNs, protéines) en les modifiant très précisément.   [...] Petite précision. bien souvent, l'ARN n'est pas produit de manière synthétique, en tout cas pour les applications communes en laboratoire. On a plutôt tendance à encoder sa séquence dans un plasmide (un morceau d'ADN qu'on donnera à la cellule pour qu'elle l'exprime), tout comme on le fait pour la Cas-9.  [...]

[Biologie Moléculaire] electrophorèse en gel d'agarose

Merci pour votre réponse. (je connais mon cours et ca fait longtemps que je cherchais la réponse à ma question). ce que je ne comprenais pas c'est que dans mon énoncé on me parle d'un plasmide et non d'une cellule. on a digéré le plasmide pBR322 par différentes enzymes de restriction.  [...] Un plasmide n'est pas une cellule. C'est un fragment petit d'ADN circulaire doté d'une capacité autoréplicative. Faire cette erreur c'est un peu comme confondre un chromosome avec une cellule.  [...]

[Génétique] Help! tp génétique, analyse clonage

On me demande de calculer la compétence des cellules. nombre de colonies/ microgrammes d'ADN. mais je ne vois pas trop d'où vient le plasmide pu en quoi cest un test de compétence.  [...] Là, si j'ai bien compris, on utilise l'IPTG à la place du lactose, parce qu'il lui ressemble beaucoup, et qu'il n'est pas dégradable par la cellule. Celles qui ont un plasmide sans ADN ont leur gène complet et l'utilisent à la place du lactose, normalement.  [...]