• Forum - Plaques, Athérosclérose, Maladie

Athérosclérose

Des plaques d'athérome oui. Des plaques d'athérosclérose ça ne veut pas dire grand chose puisque l'athérosclérose est le nom de la maladie. Des plaques athéroscléreuses, je le remplacerai plutôt par des plaques athéromateuses, qu'est-ce que tu en dis.  [...] Je pense qu'en soit aucun des trois termes n'est foncièrement faux mais concrètement le plus souvent on dit plaques d'athérome et l'athérosclérose. Personnellement, je n'ai jamais utilisé le terme athéroscléreuse.  [...]

[Immunologie] CMH et HLA

Le CMH, plus précisément les gènes qui le composent, est associé à plus de maladies que toute autre région du génome humain. Au nombre de ces maladies figurent des affections courantes comme l'athérosclérose, l'arthrite, le diabète, le VIH, le lupus, la sclérose en plaques et la maladie de Crohn.  [...] Par ailleurs, deux facteurs compliquaient l'identification précise des changements causaux dans ces maladies. le degré extrêmement élevé de diversité génétique dans le CMH selon la personne et la tendance à hériter des groupes de différences génétiques, appelés haplotypes dans cette région.*.  [...]

||...hyper tension...||

je vous remercie infiniment, je n'ai pas repondu plutot car j'etais en voyage, pour l'age j' ai 48ans j'ai vu le cardio il m' a mis sous Tahor pour le cholesterol et pour la TA il m'a conseille un regime hyposode pour l'holter je l'ai fais mais le soir il s'est arrete alors je dois le refaire, moi la question que je pose est ce que une TA peut se modifier et et se normalise ou bien une fois il augmente c'est une situation de non retour, actuellement quan je la prend loin de toute emotion c'est 13/8, et merci beaucoup,   [...] L'autre danger étant que le stress et l'anxiété sont mis en cause dans l'athérosclérose/artériosclérose (et possiblement dans bon nombre d'autres troubles et maladies - bien que le lien causal soit parfois difficile à quantifier et à qualifier). Autrement dit, outre l'atteinte directe potentielle aux artères, vous avez également un risque de faire des dépôts lipidiques dans celles-ci (plaques d'athérome).  [...]

athérosclerose

Bonjour. L'athérosclérose est essentiellement un phénomène inflammatoire, l'aspect lipidique n'y étant que secondaire. un acteur parmi plusieurs autres.  [...] Ce n'est pas exactement cela...sinon ce serait dire qu'une excès de LDL constituées de l'APOB100 ne représenterait pas de risque dans la formation de l'athérosclérose. or, un dit excès est un facteur de risque.  [...]

Le taux de LDL et l'atherosclérose

On sait également que l'athérosclérose est due à l'oxydation des LDL (pour le début de la maladie au moins).  [...] Donc je ne comprends pas pourquoi il faut obligatoirement un taux élevé de LDL pour risquer de développer de l'athérosclérose, les oxydations pouvant également avoir lieu même s'il n'y a presque pas de LDL quoi. Et donc l'athérosclérose pouvant se développer même avec un faible taux de LDL non.  [...]

[Physiologie] Athérosclérose et cholestérol

Dans mes notes de cours sur l'athérosclérose, j'ai indiqué que les plaques d'athéromes sont constituées d'une gangue fibreuse et d'un coeur composé de cholestérol. J'ai ensuite noté plus loin que ce coeur était lipidique. Donc je voulais savoir si ce coeur comporte à la fois du cholestérol et d'autres lipides comme les triglycérides.  [...] ... Et qu'en est-il des LDL De quoi sont-elles composées Car ce sont elles qui, oxydées dans l'intima vasculaire, induisent l'athérosclérose.  [...]

maladie des artères

Salut a tous j'aimerais savoir quelle est la principale maladie des arteres je pense que c'est l'atherosclerose mais je ne suis pas sur et j'aimerais connaitre la cause des retrecissement des arteres Merci.  [...] Je pense aussi que ce doit être l'athérosclérose. Et en fait le processus par lequel se forme l'athérome est assez compliqué, mais en gros les cellules endothéliales attirent les monocytes qui s'infiltrent sous la paroi du vaisseau ou ils deviennent des macrophages.  [...]

hémostase primaire et coagulation- toutes les cellules ?

cellules musculaires lisses, fibroblastes, cellules inflammatoires en cas d'inflammation de l'intima vasculaire (athérosclérose). Le collagène va aussi favoriser l'adhésion des plaquettes à l'endroit de la lésion, leur activation et l'aggrégation.  [...] Les causes de lésion vasculaire sont diverses. simple traumatisme physique ou coupure, etc..., rupture ou érosion d'une plaque d'athérosclérose, perte de la fonction barrière de l'endothélium lors d'une infection massive du sang (sepsis).  [...]

recherches pour lutter contre le vieillissement ; quel but?

- D'une part il y a des recherches médicales pour soigner les problèmes survenant (généralement) lors du vieillissement (athérosclérose, arthrite, maladies neurodégénératives, etc...). Là, les raisons me semble évidentes.  [...] Oui moi je pense qu'il faut faire des progrès en médecine et qu'on peut encore en faire, cependant il ne faut pas rentrer dans la sciences fiction bientôt des gens penseront l'immortalité possible. Loupsio si de nos jours nous vivons plus longtemps par rapport aux années précédente c'est car l'hygiène dans les hôpitaux c'est améliorer, de nouvelles techniques médicales ont été instaurer pour lutter contre les maladies mais ce que je veut dire c'est que le but des scientifiques était de lutter contre une maladie bien spécifique alors que dans ton article et ce que tu suppose à comme but de prolonger la vie d'elle même.  [...]

[Génétique] Cause et Conséquence de la ménopause (Urgent)

les oestrogènes sont connus pour inhiber l'ostéoporose, l'athérosclérose (bien que pour ça, c'est sujet à contreverse) et l'apparition de maladies neurodégénérative.C'est pour ça qu'on traite les femmes ménopausées avec des hormones de substitution (oestradiol je crois).  [...] Pour conclure, on utilise donc des traitements hormonaux de substitution à base d'oestrogène en combinaison avec des progestines. Cependant, il y a quand meme des risques au niveau de la formation de cancer.C'est pour ça que c'est pas trop prescrit et que les boites pharmaceutiques développent des ligands du récepteurs des oestrogènes (en tout cas ils essayent) qui ont des effets oestrogènes (agoniste) sur le tissu osseux, cardiovasculaire et (il me semble sur le cerveau) mais antagoniste (antioestrogènes) sur le sein et l'utérus.   [...]