• Forum - Organisme, Organes, Nobles, Cerveau

Jeûne et toxines

Sur un jeûne au long terme, l'organisme ira chercher ce dont il a besoin là où il peut le trouver et ce sera au détriment d'organes moins nobles que le cerveau, le foie, le coeur et les reins.  [...] En fait, c'est le contraire, le corps va puiser dans ses réserves, va avoir tendance a consommer ses propres proteines, catabolisme qui va avoir tendance a produire urée, ammonium, acide urique,..., corps cétoniques et donc tendance a l'acidose.   [...]

Ne pas manger le matin ...

L'organisme a besoin d'un minimum d'énergie chaque jour, c'est à dire 2000 à 2500 Kcal pour l'homme et 1800 à 2000 Kcal pour la femme (selon le travail). Négliger cela, c'est épuiser son corps qui va puiser trop souvent sur ses réserves pour privilégier les organes nobles (cerveau, foie, rein) aux dépens du reste du corps.  [...] Au contraire, les sucres dits lents sont des chaines très longues de glucose liés les uns aux autres et qui ne sont libérés que lentement dans l'organisme et donc n'entraînent jamais d'insulinisme réactionnel. L'organisme peut donc utiliser ce glucose sans puiser dans ses réserves.  [...]

l'organe le plus important du corps humain pour vivre

Si l'organisme n'est pas nourri, le cerveau reçoit tjs du glucose, parce que les stocks de glycogène du foie sont hydrolisés, et aussi les cellules musculaires (qui contiennent un composé de glucose). C'était le cas dans les camps de concentration. les prisonniers n'avaient plus de muscles parce que tout était parti vers le cerveau.  [...] vous savez,le coeur et le cerveau sont tut les deux des organes nobles,veut dire qu'une petite altération ou modification pathologiqhue peut tout de suite affecter notre vie,donc l'un dépend de l'autre.  [...]

Danger de l'apnée

Personne selon moi n'a répondu à la question. y a-t-il oui ou non une souffrance des organes nobles coeur et cerveau lorsqu'on s'entraîne de façon rationnelle et sécurisée en apnée Merci pour la réponse à cette question.  [...] L'apnée en piscine n'est pas moins dangereuse parce qu'elle se fait dans 2 mètres d'eau. Certains exercices d'apnée retardent des alarmes physiologiques qui déclenchent la ventilation, ce qui permet de retenir son souffle plus longtemps. Notamment lorsqu'on travaille en hypercapnie, où on habitue l'organisme à un taux élevé de CO2 dans le sang.  [...]

la tension

Cela peut ne pas être sensible chez certaines personnes, l'inverse est même possble (on parle d'hypotension orthostatique).   [...] ce qu'on appelle la tenSion correspond plus précisement à la pression sanguine. Quand il y a un changement orthostatique (passage de la position assise à debout), la pesanteur permet l'accumulation de sang dans les parties déclives du système sanguin capacitif (veines), en réaction, afin d'éviter la baisse de pression sanguine dans les organes nobles (tel le cerveau,  [...]

Loi de poiseuille?

Dans un organe donné, la dilatation des artérioles nourricières va augmenter le flux sanguin car il fait s'effondrer les résistances vasculaire à l'écoulement, c'est tout l'intérêt de la capacité des vaisseaux à se dilater lorsqu'un tissu a un besoin accru de sang pour recevoir de l'énergie ( par exemple un muscle quand tu cours un marathon ).  [...] En cas de saignement important =. ton corps va s'apercevoir que tu perds du sang, pour maintenir le débit il va provoquer une tachycardie, et d'autre part vasoconstricter tout d'abord localement l'endroit qui saigne, puis généralement l'ensemble du réseau vasculaire sauf celui à destination du coeur et du cerveau pour augmenter les résistances et permettre d'irriguer ces organes nobles au maximum.  [...]

Ddébit et volume sanguin

- En revanche lorsqu'on est debout, le sang va affluer dans les jambes tout simplement parce que le sang est comme tout fluide physique sur terre, il obéit à la gravité. Le système a haute pression ( artériel ) qui a le rôle essentiel d'irriguer le cerveau et le coeur ( les organes nobles ) a un débit optimal quelque soit les conditions, va alors manquer de son abondante réserve de sang servie par les veines, pour pomper correctement.  [...] Il est distribué différemment dans l'organisme suivant les positions et le coeur pallie les inconvénients éventuels de ces positions.  [...]

Peut-on estimer l'espérance de vie en bonne santé et l'âge de la mort ?

Dans un choc hémorragique, ce n'est pas par occlusion des artères irriguant le cSur, mais par un manque global et général de sang ( on parle d'une perte de plusieurs litres, une perte de volémie ou volume total de sang ), telle qu'il n'y en aura pas assez pour tout le réseau vasculaire du corps, et que même en essayant de préserver cSur et cerveau en priorité par divers mécanismes ( vasoconstriction des artères non essentielles, notamment au niveaux des membres ), le corps n'aura pas assez de sang pour en envoyer à débit suffisant dans ces organes dits nobles gros consommateurs d'énergie et ne tolérant aucune pause dans leur nutrition.  [...] Chez les patients atteints de cancer, les causes de décès sont très nombreuses, souvent dues à des défaillances d'organes. Une insuffisance rénale terminale occasionnera par exemple une accumulation d'ions tels le potassium, qui à très hauts taux dans le sang entraînera des troubles du rythme électrique du cSur, l'arrêt de la circulation efficace de sang, donc la spoliation sanguine des cellules myocardiques, son arrêt complet, sa nécrose et sa mort.  [...]

[Biochimie] Régulation (ould, pression artérielle, etc.)

Il vous suffit de continuer en réfléchissant à ce qui se passe dans chacune des situations évoquées, au niveau des paramètres que vous donnez.   [...] Dans un cas d'hémorragie, la réaction physiologique de l'organisme va être une vasoconstriction au niveau des tissus non nobles ( comme les territoires cutanés. les sujets victimes d'hémorragie sont très pâles.).  [...]

[Evolution] Mésenchyme mésoderme

Tout d'abord, on me dit que les triploblastique un troisième feuillet entre dans la structure des organisme, le mésoderme.  [...] Le mésoderme forme des tissus dits nobles qui constituent le parenchyme des organes (ex. rein) et aussi du tissus conjonctif qui forme le tissu de soutien. C'est ce dernier qui forme le mésenchyme et les cellules qui le compose sont les cellules mésenchymateuses.  [...]