• Forum - Oestrogènes, Récepteurs, Cellules

[Divers] hormones et follicule

Je n'ai jamais entendu parler de ça. Tout ce que je peux te dire c'est que les cellules de la granulosa possèdent des récepteurs aux oestrogènes. Les oestrogènes se fixent donc à ces récepteurs et stimulent la prolifération des cellules de la granulosa. Ceci a pour but d'augmenter la quantité d'oestrogènes produits durant la phase pré-ovulatoire.  [...] Toujours dans ce même but, la FSH induit chez les cellules de la granulosa, la synthèse de ses propres récepteurs et potentialise donc ses propres effets. Ceci augmente donc la production d'aromatase, donc la transformation d'androgène en oestrogènes et donc la quantité d'oestrogènes.  [...]

Le rapport Campbell ; Découverte majeure ou manipulation de données scientifiques ?

Colin Campbell confond effet SERM et anti-aromatase. Le tamoxifène est un SERM c'est à dire un modulateur sélectif des récepteurs des oestrogènes. Il n'abaisse pas le taux d'oestrogène dans le sang. Le tamoxifène bloque l'action des oestrogènes en se liant à la place des oestrogènes aux Récepteurs à oestrogène quand ceux-ci sont encore présents dans les cellules d'un carcinome canalaire ou intralobulaire du sein.  [...] Si je prends pour exemple les tumeurs hormono-dépendantes, la grandes majorité des végétaux contiennent des phyto-Sstrogènes agonistes et antagonistes des récepteurs à Sstrogène pouvant donc interférer sur ces tumeurs. Si on tenait compte uniquement que des phyto-oestrogènes agonistes, on n'a pas fini d'interdire la consommation d'un nombre considérable de fruits et de légumes&.  [...]

basculement de rétrocontrôles

Chez la femme, le rétrocontrôle exercé par les oestrogènes sur l'axe hypothalamo-hypophysaire bascule d'un mode négatif à un mode positif à partir du moment ou la concentration des oestrogènes dépasse un certain seuil de concentration (200 pg/mL). Je n'ai pas réussi à trouver l'origine cellulaire ou/et moléculaire de ce basculement.  [...] J'imagine que la réponse se trouve du côté des récepteurs membranaires aux oestrogènes des cellules de l'axe hypothalamo-hypophysaire et des protéines qui leur sont liées (protéines G en particulier). Quelqu'un aurait-il la réponse à cette question.  [...]

Cancer du sein : nouveaux mécanismes identifiés pour le tamoxifène.

Ce médicament est principalement connu pour se fixer sur les récepteurs des oestrogènes (qui sont parmi les responsables de la prolifération anarchique et de la survie des cellules tumorales) dont il bloque le fonctionnement. Toutefois, ce n'est pas sa seule cible, il se fixe aussi sur le complexe AEBS (Anti Estrogen Binding Site.  [...] Les cellules cancéreuses mammaires qui n'expriment pas le récepteur des oestrogènes (RE-), donc hormono-indépendantes, sont presque insensibles au ligands d'AEBS (PBPE et Tamoxifène (Tam)). Toutefois, en augmentant les concentrations en ces molécules on arrive à obtenir une mort des cellules RE- mais qui est tout de même très modérée.  [...]

[Génétique] Protéines

On m'y explique les oestrogènes se fixent de façon spécifique sur des récepteurs intracellulaires présents sur des gènes des cellules de l'utérus (jusque là je comprends). Cette fixation entraine l'activation de gènes codant pour des protéines, responsable de la transcription d'un des brins de la molécule d'ADN en ARNm.  [...] Il y a quand même quelques imprécisions quant aux récepteurs des oestrogènes. Il s'agit d'un facteur de transcription inductible par son ligand. Présent dans le cytoplasme il change de conformation et peut alors pénétrer dans le noyau où il se fixe sous la forme d'hétérodimère sur ses éléments de réponse (l'ADN).  [...]

[Biochimie] Corrélation ARNm et protéine

Un autre exemple. une équipe a cloné le récepteur aux oestrogènes à partir de cellules qui ne l'exprimait pas au niveau protéique...L'ARNm était donc bien là, mais la traduction de cet ARNm était bloquée.  [...] De même la phosphorylation de p53 augmente sa stabilité, ce qui provoque son accumulation, ce qui lance une sorte d esignal d'alerte dans la cellule (et peut aller jusqu'à déclencher l'apoptose). Et ceci sans aucune régulation portant sur la synthèse.  [...]

[Physiologie] les recepteurs cytoplasmique

Pour information, la désignation récepteurs cytoplasmiques ne veut pas dire grand chose. Les récepteurs sont soit membranaires, soit nucléaires. Parmi les récepteurs nucléaires, certains comme les récepteurs des oestrogènes ou les récepteurs de la progestérone sont localisés dans le cytoplasme en absence de ligand.  [...] Quand on parle de recepteurs cytoplasmiques on fait référence la plupart du temps aux recepteurs nucléaires. Certaines hormones (par exemple le testostérone qui est une hormone stéroide) se lient d'abord à leurs recepteurs cytosoliques puis le complexe formé de l'hormone et son recepteur activé se rend alors dans le noyau ou ils stimule des gènes donnés.  [...]

Récepteur nucléaire

Il y a 49 membres chez mes mammifères parmis lesquels on compte les récepteurs des oestrogènes, des glucocorticoïdes, de l'hormone thyroïdienne, de l'acide rétinoique (métabolite biologiquement actif de la vitamine A), de certains acides gras... ect.  [...] Le ligand provoque bien une dimérisation du récepteur dans certains cas tels que le récepteur des oestrogènes comme je l'ai deja cité. En revanche ca n'est pas une caractéristique des récepteurs nucléaires vu que, en gardant les mêmes exemples que ceux deja cités, le récepteur de l'acide rétinoïque est deja dimérisé et fixé sur l'ADN avant même que l'acide rétinoïque ne lui arrive (il est transporté par deux molécules de transport, les CRABP I & II).  [...]

récepteurs nucléaires et hormones thyroidiennes

Pour les isoformes alpha/beta, je ne les connais que pour les recepteurs aux oestrogenes, donc pour la thyroide je ne sais pas trop.  [...] RXR est un récepteur nucléaire, commun à tous les récepteurs nucléaires de type 2, pas de tous les récepteurs nucléaires. En effet, les récepteurs nucléaires de type 1 (oestrogènes, glucocorticoïdes...) fonctionnent en homodimères, tandis que les récepteurs de type 2 (Vitamine D, Acide Rétinoïque, hormones Tyroïdes...) fonctionnent en hétérodimères avec RXR.  [...]

[Biologie Cellulaire] Cellule Vaginale sont-elles hormono sensible ou confusion avec Utérus ?

Petite question dans un de mes cours de médecine en Anato-Histologie on dit que les cellules du vagin son hormono sensible aux hormones gonadique ( oestrogène, progestérone etc...) c'est une erreur du professeur non Il n'aurait pas confondu Vagin et Utérus.  [...] Les effets des hormones sont moins visibles sur les cellules vaginales mais celles-ci restent sensibles et les Sstrogènes peuvent entre autre modifier leur capacité de sécrétion.  [...]