• Forum - Mutation, ADN, Protéine

ADN et protéines

3. La mutation de l'ADN se passe sur un codon d'un acide aminé du site actif de la protéine. Beaucoup de protéines ont une fonction enzymatique qui leur permet de catalyser une réaction chimique. Cette réaction se fait lorsqu'un substrat spécifique entre en contact avec une poche de la protéine appelée site actif.  [...] 4. La mutation de l'ADN se passe sur un codon d'un acide aminé impliqué dans le repliement de la protéine. Pour fonctionner, les protéines doivent se replier sous une forme très spécifique appelée structure tertiaire. Certains acides aminés clés sont impliqués dans ces repliements (cystéines pour les ponts disulfures, liaisons ioniques avec acides aminés chargés, liaisons H.  [...]

besoin d'aide: restitution de connaissance : du phénotype et protéine

1. Pour montrer la relation entre une protéine et le phénotype macroscopique, il est plus facile de prendre un exemple là où il y a un problème. En l'occurence ici, tu peux prendre l'al... (maladie de la pigmentation).  [...] 2)je dis que la protéine enzymatique. la tyrosinase subit une mutation au niveau de l'ADN.cette mutation va endommager l'enzyme et la rendre inactive.  [...]

[Biochimie] Maladie de l'adn mitochondrial

Bon, pour faire bref. Une grosse grosse partie des proteines mitochondriales sont codées par l'ADN chromosomique, seule quelques protéines et sous unités proteiques jouant un rôle dans la chaine respiratoire sont codés par l'adn mitochondriale. (et aussi des ARNr mito et des ARNt mito.).  [...] Donc pour moi une maladie mitochondriale c'est par exemple une mutation d'un gène codant pour une protéine mitochondriale situé sur l'ADN chromosomique entrainant une pathologie alors qu'une maladie de l'ADN mitochondriale pourrai être une mutation sur un gène de l'ADN mitochondriale entrainant une pathologie.  [...]

[Génétique] Question qui me tracasse beaucoup ( information génétique )

Au bac on a vu que lorsque une base azotée change en ADN ( donc en ARN après transcription et donc donne un proteine différent ), il y a mutation et donc il y a changement de caractère.  [...] Il va donc falloir envoyer l'information du noyau au cytoplasme (le milieu de la cellule en dehors du noyau). Là c'est le rôle de l'ARN messager (il y a plusieurs sortes d'ARN alors dans ta copie dit bien que tu parle de l'ARNm). L'ARNm est une copie presque conforme du gène qui code pour la protéine dont la cellule a besoin (en effet la thymine est remplacée par l'uracile mais après c'est pareil).  [...]

hormones et cancer

Quand à la différence entre ARN et ADN, il est un fait qu'une mutation sur de l'ARN est bien moins grave compte tenu de la très faible durée de vie de la protéine engendrée comparativement à celle de l'ADN.  [...] Néanmoins je pense avoir saisi (peut etre) ce que tu essayais de dire (maladroitement), tu parlais peut etre de la conservation d'une mutation qui sur l'ADN peut se transmettre aux cellules filles alors qu'une mutation sur l'ARN elle ne se transmet pas.  [...]

[Biochimie] Erreur de transcription !

Oui, l'ARN polymérase contrairement à l'ADN polymérase n'a pas d'activité de relecture. Chez E Coli par ex on a donc environ une erreur de transcription toutes les 10^4 ou 10^5 pb... c'est un problème beaucoup moins grave qu'une mutation de l'ADN, d'une part parce qu'il est fait de multiples transcrits d'un même gène, d'autre part parce qu'une protéine a une durée de vie limitée dans la cellule.  [...] Les protéines défectueuses résultant de la traduction d'un ARNm présentant des erreurs finiront donc par être éliminées.  [...]

Petites questions de biologie !

Une mutation silencieuse est une mutation qui change un ou plusieurs nucléotides sur l'ADN mais qui ne provoque pas de changement d'acide aminé sur la protéine codée par la séquence d'ADN touché par la mutation.  [...] Pour la mutaion silentieuses j'ai lu ça dans la recherche de ce mois,ils ont suggérés que le codon qui porte la mutation est ralentisseur et donc met bcp de temps pour la traduction et comme ça la protéine résultante bien qu'elle est la meme que la normale mais cette diference de temps dans l incorporation de l'acide aminé fait que la proteine change légérement sa conformation et ^par suite on assiste a une diminution de sa fonction.  [...]

[Evolution] Innovation dans le règne animal

Par innovation biologique je suppose que tu entend apparition d'un nouveau trait comme une protéine, une nouvelle fonction, un nouveau trait phenotypique.  [...] Beaucoup de mécanismes peuvent être mit en jeu. Mais elles reposent toutes sur un phénomène de mutation entrainant rarement mais parfois une nouvelle fonction/phénotype/protéine. Parmi ces mécanismes on peut citer l'exaptation de transposon, le mécanisme de duplication/divergence d'un gène, l'ouverture d'un Open reading frame (ORF), un transfert horizontal de gène par intégration d'un ADN viral, ect.  [...]

[Génétique] Influence d'une mutation sur la synthese d'une protéine.

Une mutation est une modification anormale de l'ADN d'un gène. Une mutation ponctuelle peut être l'altération d'un nucléotide, le remplacement d'un nucléotide par un autre nucléotide, l'insertion ou la suppression d'un nucléotide.La myopathie de Duchenne est une de ces maladies génétiques due a une mutation d'un seul gene qui permet la synthese d'une protéine musculaire, la dystrophine.  [...] Si le gène possède un nucléotide T au lieu de C en position 6, alors le codon AAC originel formant de la leucine deviendra UUA qui formera la Leucine aussi. Cet mutation n'a donc pas de conséquence sur la structure de la protéine.  [...]

Adieu l'orthodoxie dans l'évolution

Et si on observe la rapidité de l'horloge mutationnelles, alors on note que celle de l'histone (lire le gène qui code la protéine histone) est très lente, or l'histone est une protéine associée à l'ADN dans le noyau, essentielle. Si on prend le fibrinopeptide, alors la mutation est bien plus rapide, or, il s'agit d'une protéine on va dire structurelle, bref, une brique de la charpente, que l'on peut remplacer par une autre brique.  [...] [quote.46f6facee9]Et si on observe la rapidité de l'horloge mutationnelles, alors on note que celle de l'histone (lire le gène qui code la protéine histone) est très lente, or l'histone est une protéine associée à l'ADN dans le noyau, essentielle. Si on prend le fibrinopeptide, alors la mutation est bien plus rapide, or, il s'agit d'une protéine on va dire structurelle, bref, une brique de la charpente, que l'on peut remplacer par une autre brique.  [...]