• Forum - Muscle, Fibres, éléments

[Biologie Cellulaire] Force d'un sarcomère?

On voit que l'intensité de la contraction musculaire dépend de la longueur des sarcomères du muscle avant que ne commence la contraction. Avec une longueur se situant entre 2,0 et 2,4 µm la zone de chevauchement des myofilaments épais et fins et chacun des sarcomères est optimale, et le myocyte peut atteindre une tension maximale.  [...] Cette différence réside dans le fait qu'un muscle dans son ensemble n'est pas uniquement constitué d'éléments contractiles (myofibrilles), et contient entre ses fibres (myocytes) des trames de tissu conjonctifs qui apportent des paquets vasculonerveux. Ces trames sont moins extensibles et offrent donc une certaine résistance.  [...]

Dégénérescence musculaire

En fait un muscle est constitué d'une multitude de fibres musculaires, dont le nombre, et donc la taille globale du muscle, varie en fonction de son utilisation.  [...] Ton kiné a tout à fait raison. un muscle non utilisé s'atrophie rapidement, c'est à dire qu'il y a une diminution du nombre de fibres qui le constitue (ce n'est pas à proprement parler de la dégenérescence). En revanche, il faut beaucoup plus de temps pour reconstituer ces fibres une fois qu'on remet le muscle en activité.  [...]

rheobase et chronaxie

Quand on mesure la rhéobase d'un nerf on ne mesure que celle des ses fibres les plus excitables, donc la valeur obtenue pour le muscle sera supérieure s'il se contracte suite au message conduit par la totalité des fibres nerveuses.  [...] c'est le même principe alors pour le point moteur du muscle. si on stimule le muscle au niveau de son point moteur comme on timule ses fibres les plus excitables la rhéobase est plus faible.  [...]

sarcomere

1- quelle est l' intervalle de la longueur des sarcomere au niveau de notre corps Tension-longueur.jpg.   [...] 2-quelle sont les élément qui entre lors de la contraction isotonique d'un muscle en experience pas dans notre corps [ couper les fibres afférentes et efferentes [donc le FNM n'aura aucun role ] ==. cela veut dire que le moto alpha ne vas pas produire de contraction au niveau des fibres extrafusal donc les sarcomeres ne travaillent pas (contraction active ne marche pas ) mais il reste le TITIN qui peut etre la cause (contraction passive ).  [...]

[Physiologie] Œsophage

Ces trois propriétés, ensemble, sont responsables des propriétés physiologiques (électriques et mécaniques) des muscle. Le rôle du muscle est donc de développer une tension ou de provoquer un mouvement, par la formation d'une force. L'appareil contractile, élément clé du muscle, repose sur la présence de protéines motrices dans le cytoplasme (les myosines) et de filaments d'actine (élément du cytosquelette) qui, via des interactions par glissement, provoquent le raccourcissement de la cellule qui est transmis aux tissus voisins et génère un mouvement de raccourcissement du muscle ou, si ce dernier fait face à une charge qui s'oppose au mouvement, développe une tension.  [...] Globalement, le contingent de fibres nerveuses efférentes (ou motrices) sont myélinisés, et chaque axone innerve une unité motrice. Un axone se ramifie au niveau de l'unité motrice en boutons terminaux, et un bouton terminal innerve directement une portion de fibre au niveau d'une jonction neuromusculaire appelée plaque motrice.  [...]

[Physiologie] La Tension musculaire

Dans le cadre d'une contraction isométrique, une force tension constate est appliquée qui induit le raccourcissement des sarcomères et l'élongation compensatoire des éléments élastiques. résultat le muscle ne se raccourcit pas. (un exemple serait celui que vous avez donné en soutenant en supination un un poids à bout de bras.  [...] -en 2ème. contraction encore +++ des sarcomères. les élements élastiques sont déjà tendus au max, donc la va y avoir un raccourcissement encore +++ de la fibres musculaire et MOUVEMENT = contraction isoTONIQUE.  [...]

Pourquoi la douleur ? - Page 2

Bien sur que tu peux agir sur un mouvement involontaire car le muscle n'est pas innervé que par les fibres impliquant l'arc reflexe, tu peux avoir de grands mouvements reflexes mais que si tu sait qu'il y a un danger, arrêter ton bras au dernier moment et n'avoir eu qu'un mouvement leger.  [...] Si l'on ne maîtrise pas notre inconscient, nos muscles sont eux modulés par des fibres qui passent par le cerveau (action volontaire) et d'autre qui n'y passent pas (reflexe) a partir de la si l'arc réflexe donne une information au muscle, il n'est cependant pas impossible de donner l'information contraire de façon volontaire par les autres fibres et contrebalancer l'action du muscle.  [...]

muscles rouges et blancs

je peux me tromper, mais je ne suis pas d'accord avec vous. Pour moi les mucles rouges et les mucles blancs, ça correspond aux fibres de type I et de type II, ou fibres rapides et fibres lentes, et les deux types sont du muscle strié squelettique.  [...] effectivement caro n'a pas tord à quelques chose près car j'ai approndi mes recherches et en fait muscle rouge correspond au fibre lente I et fibre rapide II A et les muscles blancs fibres rapides II B.  [...]

Physiologie - Motoneurone gamma

Mais si le rôle des motoneurones gammas est d'entraîner une contraction des fibres intrafusales, ils ne vont faire que compresser encore plus le muscle. Et le FNM, qui est stimulé en étirement, sera encore moins stimulé. Alors je ne comprends pas. Il y a contradiction dans l'explication que j'ai eue.  [...] quand le muscle est contracté, sous l'effet d'un motoneurone alpha, le FNM est distendu, il ne peut plus détecter les étirements. Le motoneurone gamma stimule alors les fibres intrafusales du FNM pour qu'elles se contractent. Le FNM sera alors en tention et pourra détecter un prochain étirement du muscule.  [...]

[Physiologie] Relation entre force & contraction

Comme on peut le voir sur la figure une de cet article, un muscle peut être modélisé comme des éléments mis en série et en parallèle. La plupart de ces éléments sont passifs.  [...] Par exemple, les fibres musculaires se comportent de façon élastique et peuvent donc être modélisées comme un ressort (même si ces fibres ne se comportent probablement de façon linéaire dans la relation tension-déformation). Donc, si par exemple vous prenez un muscle mort, sans aucune innervation (ou simplement sans liaison être les têtes de myosine et l'actine), vous pourrez le comparer à une corde élastique.  [...]