• Forum - Mouvement, Fluide, Molécules

La Vie préfère la droite - Page 2

Il semblerait, donc, que le mouvement rotatoire des astres et des galaxies pourrait avoir influencé le sens du tourniquet au niveau des molécules... Mais encore là, ce n'est qu'une piste, et même si ça s'avérait exact, en soulevant le rideau, on ne verrait qu'un autre rideau encore plus opaque.  [...] On c'est rendu compte depuis que cette mutation etait, comme vous vous en doutiez, une mutation de cette mfaeuse dynéine. En fait en son absence les facteurs sont secreté mais il n'y a plus de flux. Du coup le mouvement du fluide entraine les molécules ici et là et c'est de façon stochastique, par le fait du hasard d'une concentration un rien plus grande d'un coté plutot que de l'autre que se détermine alors l'asymétrie.  [...]

[Physiologie] Hypothèse de Starling

Gibbs Donnan est un effet qui décrit surtout la diffusion des molécules chargées à travers la membrane de cellules. Cette diffusion est effectivement dépendante de la charge des ions, de leur concentrations respectives, mais aussi de la pression oncotique.  [...] Oui, il y a bien une différence. La diffusion est un mouvement de molécules. La filtration est un mouvement de fluide qui entraîne les molécules triées par un filtre selon leur taille (et aussi leur charge, dans le cas de la filtration glomérulaire).  [...]

[neurophysiologie] vision continue ou discontinue ?

Notre cerveau n'est pas fixé sur 25 images/sec. On peut percevoir un mouvement avec 4 ou 5 images/sec. Le mouvement sera moins fluide mais il sera perçu comme un mouvement et non comme une succesion d'images.  [...] Par ailleurs, il faut préciser que notre rétine et notre cerveau détectent bien des mouvements réels. Mais nous sommes aussi victimes d'illusions de mouvements. Notre cerveau est capable de créer des mouvements qui n'existent pas. ce sont des illusions psychologiques telles que le phénomène phi.  [...]

oeil humain

A mon avis la rétine n'est pas une caméra. Les différents neurones sensitifs de la rétine ne prennent pas d'image, mais émettent s'ils sont stimulés par une lumière de la couleur qui leur est spécifique (parmi les 3 fondamentales) et se taisent s'ils ne sont pas stimulés, chacun de leur côté, sans synchro.   [...] En fermant les yeux on voit aussi effectivement parfois se déplacer des taches, des petites lumières, etc... Je ne sais pas d'où ça vient, mai ce sont peut-être des cellules de la rétine qui s'excitent de façon anormale (la nature n'étant pas parfaite). Lorsqu'on regarde quelque chose l'information normale masquerait ce bruit de fond sans importance.   [...]

microvillosités et ciliés

Les microvillosités sont en fait des prolongements cellulaires d'un micromètre environ. Tu les retrouves donc au pôle apical des cellules en contact avec la lumière de l'intestin par exemple.   [...] Rôle. créer un mouvement pour faire avancer un fluide. ou vibrer à la fréquence d'un son entendu (cellules de l'audition). http.//webapps.fundp.ac.be/umdb/hist...g/tmp/3_27.jpg.  [...]

spermatozoïdes attirés par l'ovule

La première est qu'effectivement, au niveau du col, le pH est acide, on peut raisonnablement penser (des cultures cellulaires sur gradiant de pH le montrent pour d'autres types cellulaires si ma mémoire est bonne) que ceci va induire une recherche d'un milieu moins acide (ou plus alcalin, comme vous voulez) qui se trouve dans l'uterus.   [...] Pour moi le point le plus important, c'est le mouvement du flagelle. Les spéramtozoides se déplacent tout seul. La glaire, fluide en periode pré ovulatoire et ovulatoire leur offrant un environnement favorable pour cette nage. l'emission du sperme donnant le sens de la nage.  [...]

[Divers] Pourquoi sue t'on dans l'eau ?

Il faut préciser que le principe du refroidisemment corporel grace à la transpiration n'est pas dû au refroidissement par l'air mais à l'évaporation de la sueur qui consomme ainsi la chaleur corporelle en excès. Ainsi la transpiration ne mène pas toujours au refroidissement corporel, comme dans des climats très humides ou la pression de vapeur saturante dans l'air est telle que la sueur ne peut s'évaporer et coule à grosses gouttes sur la peau (et donc la transpiration ne sert plus à rien même si elle continue de s'effectuer).   [...] Dans l'eau, le même phénomène se produirait s'il on transpirait, néanmoins la perte de chaleur par convection (le phénomène de perte de chaleur par contact avec un fluide ou un gaz en mouvement), représentant dans un air sec et sans vent à 20°C, environ 5% des pertes de chaleur totales de l'organisme, prend une part beaucoup plus importante, ainsi que la conduction, l'eau ayant une conductivité thermique beaucoup plus importante que l'air.  [...]

[Biologie Cellulaire] Déplacement des protistes

et enfin, j'ai fait diverses recherches pour un troisième mode de déplacement et j'ai trouvé que les protistes pouvaient se déplacer par un système de conduction, je cite. l'endoplasme fluide de la cellule se déplace dans la direction du mouvement et se convertit en un ectoplasme rigide, le plasmagel, à l'extrémité de la cellule ce qui sert de boyau d'arrosage d'où jailli le plasmosol.  [...] Les différences entre l'ectoplasme et l'endoplasme sont-elles purement moléculaires ou simplement structurelles (au niveau de la forme).  [...]

Chute de pression artérielle

mais qu'est-ce que tu entends pas une chute de pression Sur toute la longueur de ton circuit, la pression diminue. cette perte de charge provient des forces non-conservatives que le fluide mis en mouvement par le coeur (le sang) doit vaincre en plus de sa propre inertie.  [...] Connais tu bien le lien entre pression, débit et résistance Les notions de viscosité, inertie Comment un fluide se déplace d'une partie à l'autre d'un circuit et comment une résistance s'y oppose Cela ait surtout appel à des notions de mécanique des fluides.  [...]

fluidité membranaire SOS

Le choléstérol rend la bicouche plus compacte et donc plus résistante sur le plan mécanique en meme tps qu'il la rend plus perméable. Si les chaines d'acide gras interragissent avec le cholestérol alors le mouvement des lipides est ralenti. A températures élevées, avec du choléstérol, la bicouche lipidique est moins fluide.  [...] si T° augmente avec présence de choléstérol alors induction bicouche devient plus fluide (déduction par effet inverse de ce qui est écrit dans le 2 paragraphe.).  [...]