• Forum - Ménopause, Traitement, Femmes

DHEA et traitement hormonal sans risques à un age avancé(conditions)?

le traitement hormonal substitutif (THS) de la ménopause est incontestablement un confort de vie pour les femmes qui le prenne. Le risque de cancer redouté après un certain nombre d'années de ce traitement (à tort ou a raison, les études sont contradictoires) n'est pas lié à l'hygiène de vie mais au fait que les riques de cancers mammaires sont plus grands au cours de la période génitale active chez les femmes.  [...] ce que j'ai voulu dire c'est que pour ma maman le risque de cancer existe en maintenant les deux traitements mais qu'il est beaucoup moindre avec son excellente hygiene de vie et surtout,surtout c'est un risque calculé sachant qu'a partir de la menopause chaque année compte double et sans traitement la plupart des femmes se transforment en legume.  [...]

Substitution hormonale

Il est évident que la folliculogenèse ne reprendra pas puisqu'il n'y a plus d'ovocytes mais qu'en est-il de l'endomètre Si on apporte des oestrogènes, celui-ci ne va-t-il pas proliférer et sécréter à nouveau.   [...] Effectivement, la muqueuse utérine garde sa sensibilité aux hormones sexuelles après la ménopause. les femmes ménopausées sous traitement de substitution peuvent avoir des règles artificielles (comme sous pilule oestroprogestative) ou ne pas en avoir (traitement pris en continu).  [...]

cancer du sein

comment peut qu'un sur poids ou obésité peuvent être des facteurs de risques pour un cancer du sein chez les femmes après la ménopause.  [...] La raison principale de ce traitement est d'éviter l'ostéoporose. Les oestrogènes sont en effet de bons stimulateurs de l'ostéogenèse, donc lorsqu'ils diminuent, l'organisme ne bénéficie plus de ce soutien. Et puis les oestrogènes sont athéroprotecteurs, ce qui expliquerait en partie pourquoi les femmes sont moins prédisposées à l'athérosclérose que les hommes avant la ménopause, abstraction faite de la différence comportementale.  [...]

progestatifs

Une petite question, pourquoi le traitement substitutif hormonal de la ménopause ne comprend pas un progestatif pour la femme ayant subie une hysterectomie.  [...] Je ne vois comme explication à cette restriction ( hystérectomie) que l'absence de risque ( et pour cause) de cancer de l'endomètre, risque qu'augmente un traitement Sstrogénique pur, mais encore une fois, les recommandations professionnelles sont de toujours faire un traitement combiné.  [...]

Les causes du cancer ? - Page 2

La recherche avance, elle a de bons resultats mais on ne peut pas non plus lui demander la Lune. Les chiffres ne sont pas le meilleurs reflet pour estimer ces résultats car tout évolu, le diagnostic comme les traitements. Je crois aussi que se réferer uniquement à des chiffres d'incidence c'est avoir une vision restreinte du problème.  [...] Chez les femmes, les traitements hormonaux de la ménopause sont à l'origine d'environ 2% des décès par cancer (essentiellement cancers du sein et de l'ovaire). ceci invite à limiter les indications et la durée de ces traitements. L'exposition excessive aux rayons solaires cause environ 1% des décès par cancer.  [...]

[Divers] La prévention des troubles squelettiques et rachidiens

L'ostéoporose est la principale cause des fractures de la personne âgée,c'est une maladie dénérative de l'os dû à un déficit de matrice protéique qui rend le squelette poreux et augmente le risque de fractures chez la personne d'âge avancé comme nous l'avons dit.   [...] L'ostéoporose est une maladie fréquente chez les femmes après la ménopause car la masse osseuse diminue avec l'âge et avec la carence en hormones féminines (oestrogènes).c'est pour cela quelle touche moins souvent les hommes que les femmes.  [...]

obésité et athérosclérose

Or, l'augmentation d'oestrogene va de pair avec une diminution du risque athérosclérotique. D'où la raison pour laquelle les femmes en pré-ménopause sont plus rarement coronariennes, mais qu'elles y rejoingnent sensiblement les hommes lorsqu'elles atteignent 65 ans.  [...] Tout comme l'obésité androide est présente chez certaines femmes (notamment après avoir joué avec ladite dynamique), ce qui en fait souvent de redoutables coronarienes. Bref, de quoi est-il question exactement en ce qui a trait au risque athérosclérotique.  [...]

[Biochimie] méiose!

On va juste garder le modèle humain (car les animaux c'est galère). Donc, le plus simple, l'homme. Comme tu le dis, il fabriquera toujours des gamètes jusqu'à sa mort. Enfin, il se peut que certains hommes soient ménopausés.  [...] Oui car la ménopause, chez la femme, c'est le moment où elle ne contient plus d'ovocyte car contrairement aux hommes, les femmes ont un stock d'ovocyte qui se forme dès le stade embryonnaire. ( http.//fr.wikipedia.org/wiki/Ovogenè...t_la_naissance ).  [...]

Maladie de Crohn et RCH - Page 164

moi personellement a partir du moment ou j ai pris la cortisone j ai attrappée des boutons sur le visage... aujourd hui ca fait 2 mois que j ai arreté mais j ai toujours des boutons... moins bien sure mais ils ne veulent pas partir malgrès le traitement que je leurs infligent.  [...] Je la hais car elle fait des joues de hamster, fais pousser des poils là où une fille ne devrait pas en avoir (barbe), et ruine les os sur le long terme, pour les femmes après la ménopause, augmente le risque d'ostéoporose.  [...]

augmenter son taux de testostérone ?

Mais pourquoi donc les femmes ne perdent-elles pas leurs cheveux après la ménopause (vers 40 ans)... Les hommes, eux, seraient ainsi les seuls exposés à la perte des cheveux à cause de leur andropause (vers 40-50 ans).  [...] Ok, je vois. En visitant le site, j'ai remarqué plusieurs choses qui m'ont paru bizarres. L'hirsutisme est caractérisé par la présence de poils chez la femme dans des régions du corps où normalement seul l'homme en possède. C'est ainsi le cas de la lèvre supérieure, du menton, des favoris, de la face antérieure du thorax, de la ligne blanche & Il constitue une manifestation anormale des hormones androgéniques soit en raison de leur production excessive (hyperandrogénie) ou d'une sensibilité cutanée anormale (hirsutisme dit idiopathique).  [...]