• Forum - Introns, Code, Protéines

[Biologie Moléculaire] Epissage alternatif

c'est a dire qu'en plus du fait qu'il ait des variations dans l'expression des axons (c'est le cas du gène qui code pour la calcitonine dans la tyroide et en meme temps pour la CGRP dans le cerveau),dans d'autres épissages alternatifs certains introns peuvent s'exprimer, ce qui me semble étrange, peut etre que ceci peut se rencontrer dans des cas pathologiques par apparition de nouveaux signaux d'épissages (par mutation) mais pas dans les cas physiologiques ou sinon comment pouvons nous classer l'ADN génique ( pas génomique désolée si je me suis trompée dans ma question précedente) en introns et exons si l'expréssion de ces derniers peut etre relative d'une proteine a une autre.  [...] tout a fait, d'ailleur pour moi intron n'a jamais été egal a non codant. beaucoup d'introns code pour des snoRNA ou meme des proteines.  [...]

ADN non codant

Alors pour commencer on défini par gènes une séquences d'ADN qui code pour une protéines. Un gène se compose d'exons et d'introns. Contrairement à ce que tu dis, les séquences codantes sont les exons. Les séquences non codantes sont elles appelées introns (mais elles font parties intégrantes des gènes et sont transcrites en ARN, elles seront supprimées plus tard au cours d'un phénomène appelé épissage, qui donnera l'ARN messager, ensuite traduit en protéine par les ribosomes).  [...] Ce sont des séquences appelées promotrices qui par action (fixation) de protéines spécifiques (facteurs de transcription) vont permettre de moduler l'expression d'un gène.  [...]

[Biochimie] Plus petit code génétique.

Mais du coup, 2 protéines pour un virus de 2kb, ça fait pas beaucoup, vu qu'ils ont en général pas d'introns, etc... et 2 protéines, ça fait quoi une pour la capside, et une pour la RT.  [...] Pour exemple, le plus grand gène connu (du moins chez l'homme) est celui de la dystrophine, qui fait quand même 2.4 Mb soit 2'400 fois plus que la moyenne, et code une protéine d'environ 3'500 aa. Et cette moyenne change encore plus si on prend on compte des organismes différents, comme les virus, qui on tendance à maximiser leur pouvoir codant sur un minimum de code génétique (absence d'introns, epissage alternatif qui leur permet de produire différentes protéines avec le même gène, etc.  [...]

[Génétique] gènes et apparence physique. Quel lien? - Page 2

//www.nature.com/nature/journal...ture09000.html ) et qui traite en fait de l'identification et de la caractérisation des séquences des introns d'un gène déterminant la manière dont va être épissé (par épissage alternatif) l'ARN pré-messager de ce gène. Et c'est en fait quelque chose de base en biologie dont on a oublié de parler ici, le simple rôle de l'épissage alternatif dans la variété des protéines réalisables et sa régulation par les introns.  [...] Et de par l'article de Nature, il nous parle plus en détail du code caché dans les introns des gènes qui fait qu'un même gène exprimmé dans deux types cellulaires différents ne codera pas pour la même protéine, ils expliquent donc cela dans certains cas parce que tout simplement la séquence des introns varie et selon le signal qu'il contient l'épissage se fera différemment.  [...]

[Biologie Cellulaire] ADN "poubelle" chez divers êtres vivants

Enfin, meiosis en parle également, mais les petits ARN ne sont pas compté comme codant (vu qu'ils ne codent pas), mais ils auraient une influence sur la transcription ou la traduction de gènes codant. Sans même parlé des introns qui permettent l'épissage alternatif et une plus grande variété de protéines à partir d'un même gène.  [...] Les virus sont généralement très limité pas la taille. Cependant, ils s'arrangent généralement pour toujours avoir un ou deux introns au minimum pour pouvoir réaliser un épissage alternatif. Enfin, dans certains virus, il n'est pas surprenant de trouver que certaines régions codent pour plusieurs gènes différents (et encore plus de protéines).  [...]

[Génétique] Intron et exon

Il y a un gros complexe constitué de proteines et d'ARN nommé le spliceosome qui intervient dans l'excision des introns. Ceux ci sont reconnus car a chacunes des jonctions intron/exon il existe des sequences nucleotidiques particulieres reconnues par ce complexe et qui permettent l'epissage.  [...] L'épissage alternatif quand à lui utilise une même séquence mais de facon différentes à chaques fois. Ce qui fait que certain gènes codent pour 64 proteines différentes.. Pour moi, ca veut dire qu'une mutation sur un intron au niveau du début ou de la fin de l'intron (comme dans le cas de la béta-thalassémie) peut avoir des conséquence désastreuse (cf la maladie que je viens de citer), et pas seulement sur une proteine, mais, sur les 64 proteines différents, puisque c'est le début (et la fin) de l'intron qui permet de différencier les introns des exons.  [...]

ADN ARNm

Cet ARN messager va donc sortir du noyau est subir quelques modifications. ajout d'une coiffe (protection, signal, attachement), ajout d'une queue poly A (portection, transfert) et surtout élimination des introns. Les introns sont des séquences codées (donc présentes dans la séquence codante du gène) mais pas nécessaires pour la synthèse de la protéine.  [...] Juste une précision là-dessus. Des introns existent chez certaines Bactéries. C'est très particulier. il s'agit d'introns de groupe II qui sont capables de catalyser in vitro leur propre excision en l'absence de protéines et d'ATP = ribozymes.  [...]

[Génétique] ARN antisens

Je ne sais pas s'il existe des mécanismes eucroayotes d'ARN antisens, cependant il exite des miARN (micro ARN) qui eux produisent le même effet de manière plus efficace. Il s'agit de double ARN clivé par l'enzyme DICER et associés à un complexe ribonucléoprotéines RISC.  [...] Pour l'épissage différentiel. ce mécanisme est basé sur le choix des sites d'épissage (introns et exon optionnel aussi selon les tissus) donc un seul gène peut coder plusieurs protéines différentes. Cette régulation se fait après la transcription.  [...]

Polymorphisme d'un intron

Dans une publication que j'ai lue récemment, il était question d'un polymorphisme dans un intron (insertion ou délétion d'un fragment) qui avait de grosses répercussions sur l'activité de la protéine correspondante.  [...] Pourtant, les introns ne sont pas des séquences codantes. Comment une délétion ou une insertion peuvent-elles avoir des conséquences Est-ce parce qu'elles peuvent modifier un signal d'épissage ou quelque chose du genre.  [...]

[Génétique] marche sur chromosome

Une fois qu'on connaît tout l'enchaînement du grand segment entre les 2 gènes marqueurs (donc ici entre noir et rouge), on cherche des séquences connues (genre TATAbox, promoteurs...) pour repérer les possibles gènes, leurs exons et leurs introns. En fonction de la séquence du gène ainsi découvert, on imagine la tête que pourrait avoir la protéine qu'il code.  [...] - Modélisation des protéines issues de ces gènes, analyse de leurs fonctions possibles pour savoir si elles interviennent ou non dans une maladie héréditaire.  [...]