• Forum - Idée, Niveau, Pressions, Sélection

[évolution] niveau de sélection

Richard Dawkins a longtemps bataillé (notamment avec son livre le gène égoïste pour dire que le niveau de sélection était le gène, puisque c'est le support de l'hérédité (enfin le principal), et que c'est lui qui évolue. D'autres chercheurs célèbres, comme Ernst Mayr, insistaient sur le fait que c'est l'organisme, l'individu, qui subit surtout les pressions de sélection.  [...] Enfin, des personnes comme Wilson (si mes souvenirs sont bons) on introduit l'idée de sélection de groupe, qui était une abomination pour beaucoup de biologistes... si on garde l'idée de niveau auquel il y a des pressions de sélection ça n'est pas non plus si faux que ça.  [...]

Gène préhistorique et ADN d'aujourd'hui

La question est surprenante. La réponse est évidemment oui, l'ADN des homo sapiens actuels est hérité de celui de nos ancêtres, avec quelques modifications en quantité croissante avec l'ancienneté des ancêtres. Et l'échelle temporelle pour commencer à avoir des effets significatifs de ces modifications est typiquement en centaine de milliers d'années.   [...] Ceci posé, on peut arriver à comprendre le fond de l'idée malgré tout. s'il y a croissance importante d'une population, on peut imaginer que les pressions de sélection sont moins actives, et que la pr évalence de certains allèles varie par simple dérive.  [...]

[Evolution] Poule ou l'oeuf ... - Page 2

SI le volume crânien des australopithèques était plus petit que celui de leur ancêtre commun avec nous, c'était peut-être parce que les pressions de sélection étaient différentes chez lui. Pour une raison que j'ignore, avoir un gros cerveau aurait eu un impact adaptatif chez l'un et pas chez l'autre (à moins qu'on parle de dérive, mais je n'ai pas les moyens d'écarter l'hypothèse de la sélection au profit de la dérive).  [...] Pour ces raisons, parler de l'évolution d'un genre ou d'une famille n'a pas de sens non plus. ils n'ont des points communs que parce qu'ils descendent d'une même espèce, ou parce qu'ils partagent une niche écologique qui les soumet à des pressions de sélection identiques (mais dans ce cas, on se fiche un peu de leur niveau d'apparentement).  [...]

les longues années (3.5 milliards!) qui ont abouti à l'évolution d'une B à une ArchB?

Je ne connais pas en Biologie de gène évolutif. Qu'est-ce Si c'est pour dire que des contraintes peuvent favoriser dans des populations les individius possédant des allèles avantageux, certes. c'est une pression de sélection, comme la sélection naturelle ou la sélection sexuelle, par exemple.  [...] Notre niveau technologique a permis de réduire les pressions de sélection pour nous, pas pour les autres espèces, et cela ne pr ésage en rien de mutations futures chez l'homme. affirmer quelque chose dans ce domaine relève de la science-fiction.  [...]

[Evolution] la spéciation sympatrique

la spéciation sympatrique peut aussi arriver lorsque deux espèces qui occupent le même habitat ont un comportement sexuel différent, la sélection sexuel des femelles s'effectuent suivant un catalogue de conditions différent des femelle de l'autre espèce, le chant stridulatoire des mâles de criquet d'une espèce est différent de l'autre espèce par exemple.  [...] la question est dans les cas de stérilité inexpliquée chez des humains peut on dire qu'il y a une spéciation sympatrique en cours je veux dire ces gens qui n'ont pas d'enfant pour une raison médicalement inexplicable est ce qu'en changeant de partenaire sexuel l'homme et la femme stérile hier deviennent fécond soudain car ils ont trouvé les personnes qui ont subit les mêmes pressions de sélection je pense qu'à l'échelle d'un humain une pression de sélection peut être appliquée au niveau de sa personnalité qui elle est fortement reliée à sa biologie, ne me dites pas tu mélanges tout, un jour je prouverai que ce baratin que je suis entrain de dire est bien la plus merveilleuse découverte de la biologie moderne après l'évolution.  [...]

[Evolution] [évolution] L'évolution implique-t-elle forcément l'intelligence? - Page 3

Parce qu'en plus (à moins d'une dérive), il faudra que les pressions sélectives s'ajoutent pour qu'il y ait une augmentation des performances cérébrales au cours des générations. (remarquons en passant que le changement de position de crâne au cours des générations n'est pas seulement un phénomène mécanique, mais bien sous-tendu par des changements anatomiques, et donc génétiques...).  [...] Pour les vertébrés terrestres, la force gravitationnelle est à peu pr ès la même pour tous, pour autant, elle ne permet pas à toutes ces espèces de développer un gros cerveau. Ce qui a permis un accroissement de la taille du cerveau dans notre phyllum c'est une variabilité génétique tamisée par les pressions sélectives (c'est pourquoi je dis que ce phénomène a été sous-tendu par des gènes).  [...]

[Biochimie] Des humains adultes de 20 cm de haut?

Pour revenir sur le sujet, pour qu'un phénotype déterminé génétiquement soit maintenu dans une population il doit avoir un bénéfice, une meilleure valeur sélective. Or comme dit précédemment l'Homme n'a plus énormément de pressions sélective puisqu'il modifie à sa guise l'environnement (plus de poils car vêtement, chauffage.  [...] L'être humain continue de subir des mutations aléatoires, et des pressions de sélections, même si celles-ci peuvent être atténuées par notre niveau technique. Les maladies continuent de tuer, mais il est vrai que nous nous sommes affranchis, enfin, presque, de nos prédateurs. La sélection sexuelle joue encore un rôle.  [...]

[Génétique] Phylogénie et loi de distribution gamma

J'ai une question, chef. tu dis que les vitesses de variations des sites seront différentes selon les pressions de sélection qui s'exercent dessus, ça c'est compréhensible et logique. Je veux être sûre de piger ce que tu dis concernant cette histoire d'hétérogénéité de vitesses évolutives au niveau des exons.  [...] Je veux être sûre de piger ce que tu dis concernant cette histoire d'hétérogénéité de vitesses évolutives au niveau des exons. tu veux dire que là on aura des vitesses différentes en fonction des exons considérés même si globalement vu, la vitesse d'évolution d'un exon classique sera petite comparée à celle d'un intron à cause de la pression de sélection négative qui s'y exerce.  [...]

Probleme de comprehension genetique evolution des caracteres..

Ce n'est pas complètement faux. Certains organismes et pas seulement l'homme (pense aux castors et aux termites) peuvent se construire un environnement plus favorable (on parle de construction de niche). On a quand même sélection parce que ce nouvel environnement n'est pas dépourvu de pressions de sélection mais on a une rétroaction car les individus agissent sur leur propre évolution.  [...] prendre l'exemple de l'Homme pour essayer de comprendre la thorie de l'évolution est une assez mauvaise idée. D'une part, l'Homme modifie l'environnement plus que toute autre espèce, ce qui n'implique pas qu'il n'est pas soumis à des pressions de sélections, mais qui introduit le doute à ce sujet.  [...]

Notion d'évolution...

Ici, on considère aussi plusieurs espèces, mais sans qu'elles aient nécessairement des interactions. La convergence évolutive est observée lorsque sous des pressions de sélection similaires, les réponses évolutives observées chez différentes espèces sont similaires (cf.  [...] La convergence évolutive est observée lorsque sous des pressions de sélection similaires, les réponses évolutives observées chez différentes espèces sont similaires (cf. les convergences observées pour l'adaptation au vol, ou celles pour la nage...).  [...]