• Forum - Humain, Chromosomes, Complexité

[Génétique] la relation du nombre de chromosome avec le nombre de caractère

je me demande pourquoi un humain possède 46 chromosomes avec toute sa complexité et l'amibe apparemment rien du tout, possède je crois 110 ou 114 chromosome...à quoi bon compter les chromosomes si à la fin, leur nombre ne jouera pas grand chose dans la détermination des caractères quelle est l'utilité d'un tas d'ADN qui entoure de la chromatine pour former un chromosome.  [...] que devine t on à travers le nombre de chromosome est ce que ça a une relation avec le nombre de types cellulaires somatique de l'organisme ou ça prouve et ça fait deviner quel chose chez les organismes je veux dire par là est ce que chez chaque type cellulaire somatique on trouve un chromosome particulier qui s'exprime et les autres sont sous silence, ou quoi exactement.  [...]

[Génétique] L'évolution du corps humain et sa complexité

Ou plus simple, sans faire de liaison douteuse sur l'évolution génétique, aborder dans un certain ordre les organismes du plus simple au plus complexe, en ajoutant au fur et à mesure les organes supplémentaires.  [...] Que la phylogénie humaine puisse s'interpréter (et c'est une interprétation) comme une évolution du simple au complexe rend le point subtil, mais ça n'en change ni le fond ni l'importance.  [...]

[Génétique] Fougere et chromosomes ...

Ceci dit, il n'y a pas corrélation entre le nombre de chromosomes et la complexité de l'organisme, mais cela se montre avec d'autres données que l'homme.  [...] Déjà, le nombre de chromosomes c'est un peu comme le nombre de chapitres d'un livre. Pourquoi y aurait-il corrélation entre le nombre de chapitres d'un livre et sa complexité.  [...]

[Biologie Cellulaire] Eclaircissement sur Génétique

Chromosomes homologues veut tout simplement dire paire de Chromosomes En gros il n'y aucun chromosome seul(ils sont toujours homologues).  [...] Chez l'humain, ça me dit rien. Par contre chez les Procaryotes, oui ça arrive, notamment pour le gène 16S. Mais il y a rarement des paires de chromosomes.  [...]

Très (rares ??) chères protéines...

Je me posais une question existentielle. un corps humain est constitué à 60% d'eau, à peu près. C'est à dire que si on prend un humain bien musclé de 100 kg, 60 kg sont dû à l'eau. On se retrouve donc avec 40 kg de tout le reste. Si on prend en compte les protéines, se sont des méga-molécules qui pèsent on va dire, en moyenne, 50 KiloDalton (1 Dalton= le poid d'un atome d'hydrogène, à peu près).  [...] Ce qui veut dire qu'une seule et unique mole de protéine pèserait 50 kg. Or notre humain ne pèse plus que 40 kg sans sa flotte. On en déduit qu'un corps humain, qui a mis 2,5 milliards d'années, voire même plus selon de récentes recherches, pour en arriver tel qu'il est aujourd'hui, dans toute sa complexité, ne fonctionnerait qu'avec moins d'UNE mole de protéines.  [...]

Scepticisme et théorie de l'Evolution - Page 4

Même cette explication ne me satisfait complètement, parce que, si un chordé basal, au Cambrien, a subit des duplications du génome, je ne vois pas pourquoi cela a dû se produire uniquement chez l'ancêtre qui est l'origine de la lignée qui a engendré les vertébrés, comment est-il possible que, depuis le Cambrien, chez les céphalochordés et les urochordés, malgré les mutations et les temps géologique, il n'y a plus eu aucune duplication fortuite Que de telles duplications soient des événements rares je le comprends (une duplication est aussi à l'origine des angyospermes) mais que depuis presque 500 millions d'années plus aucune duplication ne se soit produite au sein des chordés.  [...] Plan d'organisation peut-être, mais génome plus simple, je ne vois pas...comment quantifies-tu la simplicité ou la complexité d'un génome par rapport à un autre Nombre de gènes Nombre d'allèles Taille du génome Nombre de chromosomes.  [...]

[Evolution] L'évolution, j'y crois pas trop, voici pourquoi. - Page 3

Quand on croise un sanglier et un porc, on obtient un hybride parfaitement fécond, on dit qu'il est eugénésique. L'hybride possède en effet 37 chromosomes (les parents en ont respectivement 36 et 38). Il ressemble au sanglier sur le plan musculaire d'où des fraudes dans les élevages en croisant un sanglier avec une truie pour jouer sur la prolificité de la truie et la conformation du sanglier.  [...] Moi je reste relativement d'accord avec sarkolas. Peut être que ma vision des choses est très simpliste mais j'imagine beaucoup plus de chose à découvrir dans un corps humain (donc plus de complexité) que dans une bactérie X ou Y.  [...]

apprentissage

Devant une telle incompréhension de la complexité génétique, environnementale et historique en cause dans les domaines de la santé, de la maladie et du comportement humain, quel sera l'impact de ces notions scientifiques, médicales et sociales erronées.  [...] -tout d'abord, au cours de ses divisions dans un organisme, la cellule voit ses chromosomes se raccourcir. celà pourrait entrainer des pb de vieillissement précoce chez le clone.  [...]

La fibromyalgie, ses causes, ses traitements - Page 8

La complexité du cors humain fait qu'en général, c'est loin d'être si simple et qu'une hypothèse ne peut être posée qu'en regardant la totalité du métabolisme, des effets et des interactions connues ou supposées - chimiques, physiques, physiologiques, anatomiques.  [...] Losque je finis mon traitement d'une semaine, je suis tranquille quelques jours puis tout revient progressivement. Cela me donne l'impression que le traitement n'est pas assez fort, comme si ces bestioles n'étaient pas complètement mortes... (je ne sais si je me fais bien comprendre, difficile à expliquer).  [...]

[Génétique] Cancer, lutte, onde Priore

Disons que le monde dans lequel on vit et notre société est d'une tel complexité que notre évolution rapide provoque forcément des catastrophes diverses et variées. Mais l'homme continu d'évoluer en tout et continura encore longtemps je pense.  [...] L'être humain ne s'est pas fait en un jour et il est une somme de complexité incroyable. En prétendant vaincre totalement le cancer en quelques centaines d'années, donc grosso modo en prétendant connaitre suffisamment le corps humain pour cela, on devient déraisonnable.  [...]