• Forum - Groupe, Anticorps, Sucres

[génétique] Groupes Sanguins

Sinon il faut faire attention une personne du groupe A ne peut recevoir que du sang du meme groupe car il possede des anticorps anti-groupeB. Les groupes O possedent les deux anticorps et leur hematies sont demunies des sucres constituants le groupe sanguin.  [...] la spécificité antigénique d'un groupe dépend de la liason d'un sucre qui massquera + ou - la spécifité d'1 autre groupe çàd que la formation de l'Ag (antigéne) A ou B masquera l'Ag H qui été déja en place,mais le groupe O ne possédant aucun Ag,l'Ag H sera exprimé.  [...]

[Biochimie] Substance H et groupes sanguins

Les groupes sanguins ont la meme structure de base. substance H, et les groupes sanguins se different par l'addition du sucre {A(N-acetyl-glactosamine),B(galactose),O(a bscense du sucre)}.  [...] Ma question est sur la substance H. de quoi est-elle constituee et pour le groupe AB est-ce-que les deux sucres sont ajoutees.  [...]

[Génétique] Fonctionnement biochimique dominance et récessivité des allèles

Ces enzymes mettent des sucres sur des lipides, ce qui définit le type d'antigène A ou B selon le sucre ajouté. Aucun sucre ajouté à la substance H de base = groupe dit O.  [...] Par la suite même si tu as des enzymes fonctionnelles avec un génotype comme A//A il n'y aura pas reconnaissance de cette substance H et donc pas d'ajout du sucre correspondant, ça fera comme un groupe O au niveau phénotype et on parle de phénotype Bombay où des parents de groupe A tous les deux (génotype A//A les deux) peuvent avoir un enfant O (c'est très rare).  [...]

[Biologie Cellulaire] Les réactions avec les glucides au sein d’une cellule?

Exemple. les groupes sanguins. ce sont des sucres qui déterminent si on est O, A ou B. Et des anticorps reconnaissent les formes étrangères, par une liaison spécifique protéine-sucre. Ces glucides eux même sont portés par des lipides. On pourra généraliser avec l'importance du glycocalyx des cellules animales.  [...] Un dernier exemple. la matrice extracellulaire de beaucoup de tissus est faite de glycosaminoglycanes, qui sont des associations covalentes sucres-protéines. Cette matrice a un rôle structural (le cartilage par exemple), ou d'identité tissulaire (interactions entre matrice et cellules migratrices par exemple).  [...]

[Génétique] Les groupes sanguins et le gène p53

La 1ère question me demande les différents génotypes possibles pour les individus du groupe A, B, O et AB. Je sais la réponse pour les groupes sanguins A, B et AB mais je me demande combien ya t-il de génotypes possibles pour le groupe O et quels sont ces génotypes pour le groupe O et quel(s) enzyme(s) rentre(nt) dans son fonctionnement [ Toujours pour le groupe O ].  [...] Oué et donc, c'est très compliqué de faire un vaccin anti-cancer car il faut tout d'abord trouver les molécules qui permettreront de préparer le système immunitaire à l'apparition de cellules/gènes cancéreux. En découvrant ainsi cet antigène inoffensif, cela permettrait à notre corps de reconnaitre les vrais antigènes cancéreux.   [...]

Effet diurétique

La feuille de thé contient essentiellement des alcaloïdes majeurs qui ont d'importantes propriétés thérapeutiques bien connues. la théobromine à l'action diurétique douce, la théophylline aux propriétés. tonicardiaque par vasodilatation coronarienne, analeptique respiratoire par vasodilatation des bronche, diurétique et antispasmodique, ainsi que de la caféine aux propriétés stimulantes du coeur, du système nerveux central, et du métabolisme en général.   [...] Le bière renferme plus de 90% d'eau, environ 5% d'alcool, +/-3 % de sucres (sous forme de dextrines, maltose et maltotriose provenant de l'orge), des vitamines du groupe B, 3-5% de protéines (sous forme d'acides aminés libres).  [...]

[Immunologie] Le mécanisme de rejet d'un corps non organique

Mais je ne comprends pas comment ce mécanisme est activé en cas de rejet d'un corps non organique. En effet, il est voie classique du complément = mécanisme d'activation du complément lié à la fixation des éléments C1 à des complexes antigène-anticorps et voie alterne du complément = mécanisme d'activation du complément lié à la stabilisation d'éléments C3b à la surface de micro-organismes (reconnaissance de sucres microbiens, du LPS, du peptidoglycane, du zymosan.  [...] En permanence de faibles quantités de C3 sont clivées ( séparés ) spontanément en C3a et C3b. Le C3b fixé à une surface peut alors lier le facteur B qui est clivé, en présence d'ions Mg2+, formant ainsi C3bBb ou la C3-convertase alterne. Convertase signifie que la molécule est passé de la forme inactive à la forme active, on parle d'activation alterne lors d'une infection par un corps inconnu de l'organisme.   [...]

Glycosylation

on n'ajoutepas un sucre mais un polymere sur des groupements aminés de chaine latérale d'acide aminés sur une séquence bien particulière.  [...] il existe par ailleurs une classe de proteines appellées lectines qui reconnaissent des motifs particuliers de glycosylation. à tort ou a raison certains les appellent des anticorps à sucres.  [...]

[Biologie végétale] Paroi primaire des végétaux

Pour la pectine, c'est plus complexe, la chaine principale peut etre constituée de différents sucres, et les ramifications sont extremement complexes.  [...] pour la pectine je dirai en gros que c'est une chaine d'acide galacturonique ponctuée de rhamnoses qui induisent une courbure de la chaine.. Des ramifications de divers sucres peuvent alors se greffer sur l'un ou l'autre des constituants.  [...]

Biologie - glucides

Toutefois, ce n'est pas pour autant que le sucre et la famille des glucides n'est pas porteuse d'information. elle forme, dans le corps humain, ce que l'on appelle le Sugar Code (Code sucre littéralement) et sert à de nombreux phénomènes tels que la reconnaissance cellule-cellule mais aussi une variété d'autres phénomènes principalement liés à la reconnaissance de structures et d'antigènes.  [...] Les groupes sanguins par exemple (A, B, AB et O) reposent sur une séquence de sucres (un oligohoside) particulière qui forme un antigène, et la séquence en question définit le groupe sanguin. Certaines séquences osidiques ( de glucide ) sont reconnues par des protéines particulières, notamment les lectines, qui reconnaissent spécifiquement des ces séquences, s'y lient, et permettent des interactions entre les cellules, leur cohésion, enclencher des programmes de signalisation,  [...]