• Forum - Génome, Plante, Tumeur

[Microbiologie] Retrovirus chez les plantes? Des exemples?

bonjour.. je ne suis pas sure du tout de ske je vais annoncer mais je les etudier cette année dc il existe une agrobacterie apelé agrobacterium tumefaciens qui est une bacterie du sol et qui est pathogene pour les plantes ainsi un (plasmide) ou une portion d'ADN s'integre ds le genome de la plante provoquant une tumeur.  [...] Sinon a ma connaissance on a jamais découvert de rétrovirus de plante libre, mais pour bien connaitre le domaine, je dirais que peu de gens ont vraiment cherché a en trouver.  [...]

sélection et OGM

il en découle un important grossissement de la tumeur et en conséquence, les bactéries sont de plus en plus nombreuses. Si la plante hôte meurt alors la tumeur disparaît, mais les bactéries restent dans le sol et peuvent éventuellement infecter de nouvelles plantes.  [...] Narduccio, on a dans notre génome plein de morceau d'adn qui bouge et qui se réplique d'une manière indépendante du génome et qui finisse par quantitativement représenter une fraction importante du génome (jusqu'a plus de 50% chez certaines plantes). Parmis ceux ci il y a plein de rétroéléments comme les rétrotransposons, ou les rétrovirus endogene (apparenté a HIV).  [...]

Génome mitochondrial

C'est la raison pour laquelle la quasi-totalité des protéïnes mitochondriales sont codées par le génome nucléaire. On peut penser qu'a terme, la mitochondrie n'aura plus de génome car tout les gènes auront été transféré au noyau pour la raison que tu évoques.  [...] L'inverse est également vrai. certains virus ont emmené avec eux des portions de génome de leur hôte. c'est de cette façon qu'on a découvert les oncogènes (gènes induisant une tumeur si réactivés de façon indue). Un virus induisant un sarcome particulier avait tout simplement.  [...]

physiologie du cancer

Dernière chose, on s'arrête souvent aux proto-oncogènes et suppresseurs de tumeurs mais il y a aussi les polymérases mutagènes qui ont leur rôle dans tout ça. Par exemple la polymérase mutagène kappa est impliquée dans la plupart des cancers du colon, et ce qui provoque, parmi tant d'autres causes, les cancers chez les fumeurs c'est encore une polymérase mutagène (je sais plus laquelle) qui permet la continuation de la réplication en dépit de la présence d'adduits sur l'ADN.  [...] Il faut bien avoir à l'esprit que dans la grande majorité des cancers on observe pas 5 ou 6 évènements bien définis car souvent on a un génome extrêmement désorganisé et très hétérogène au sein même de la tumeur (avec des cellules de la même tumeur dont les génomes sont différents).  [...]

[Génétique] gènes suppresseurs

Remarque que utopiquement si tout ces genes dans une cellule sont inactif mais que celle si n'acquiere pas de condition tumoralisante la cellule fonctionnera ''normalement''. Donc la perte de ces gene n'a pas un effet direct contrairement a l'effet ds oncogenes.   [...] Les gènes suppresseurs de tumeur gatekeeper sont ceux qui freinent ou empêchent la prolifération cellulaire (Rb, p16INK4A,...). Les caretaker sont ceux qui interviennent dans la maintenance de l'intégrité du génome, donc dans la signalisation des dommages à l'ADN et la réparation de ceux-ci (BRCA1/2, ATM/ATR, Chk1/2,  [...]

[Biologie végétale] Cancer végétal !

Ca dépend des cas. A. tumefaciens va créer une zone favorable (la tumeur) au développement bactérien, aussi bien pour elle même que pour d'autres bactéries. Si l'infection multiple se répand via le réseau vasculaire à d'autres endroits, sur les feuilles par exemple, cela peut mener à une diminution du rendement photosynthétique qui pourrait tuer la plante à petit feu, ou bloquer sa croissance jusqu'à un point de non retour.  [...] Les possibilités sont nombreuses et dépendront des bactéries présentes, et de multiples facteurs. Il n'y aura pas obligatoirement mort de la plante à cause de A. tumefaciens (en tout cas, seule A. tumefaciens n'induit pas la mort de la plante si je ne me trompe pas, mais va surtout dégrader la zone d'infection).  [...]

[Biologie Cellulaire] Tumeur cancéreuse et non cancéreuse

L'apparition d'un cancer n'est heureusement pas une simple affaire. Il faut en général au moins 5 mutations dans le génome pour provoquer une tumeur cancereuse. Certains cancer en nécessite moins, par exemple le rétinoblastome ne nécessite qu'une mutation (ca doit etre le seul) mais les deux allèles doivent être mutés. D'autres en nécessite jusqu'a 12.  [...] je viens de tomber par hasard sur ce forum, en cherchant ce qu'était la différence entre une tumeur cancéreuse et une tumeur non cancéreuse.. la lecture a été passionante, je suis en première année de mèdecine, et maintenant je dois me replonger dans mon cours sur la tomodensitométrie et c'est pas évident.  [...]

Le rétinoblastome : un cancer d'enfants

C'est un cancer d'origine génétique. il est du à une mutation d'un gène, RB1. RB1 est un gène suppresseur de tumeur (c'est un gène qui assure, en temps normal, le contrôle de l'intégrité du génome et/ou le suicide des cellules qui ont subi de trop graves atteintes de leur ADN).  [...] En identifiant le mécanisme de renouvellement de l'épithélium intestinal qui est dépendant de la voie Wnt/beta-catenin, on a pu faire le lien avec les cancers du colon causés par une mutation d'un gène suppresseur de tumeur central dans cette voie de signalisation.  [...]

[Biologie Cellulaire] Tumeurs et muscles

Une tumeur n'est pas forcément cancéreuse. Une tumeur est une multiplication anarchique de cellule qui forme une petite boule. Mais cette tumeur peut arrêter de se développer au bout de quelques divisions. Pour qu'un tumeur devienne cancéreuse, il faut qu'un certains nombres de contrôles cellulaires sautent.  [...] Au départ, on avait donc une tumeur bénigne et maintenant, on a une tumeur maligne, qui métastase à d'autres organes. Circulant par voie sanguine le plus souvent, ces cellules vont s'arrêter (on dit qu'elles vont s'emboliser) dans les endroits où le diamètre des capillaires sanguins est petit et où le débit les laisse s'implanter.  [...]

traitement cancer

Des équipes de recherche travaille sur l'électrothérapie. Il s'agit de planter deux électrodes dans la tumeur et appliquer une différence de potentiel. Cela est utilisé en parallèle d'une chimiothérapie où l'agent chimiothérapeutique est injecté directement dans la tumeur.  [...] En effet, cette méthode diminue fortement les limites imposées par la diffusion de la molécule au sein d'un tissu dense et vascularisé de manière anarchique que sont les tumeurs solides. Cela rend donc un traitement donné plus efficace, ce qui veut dire aussi que les électrothérapies seules, à ma connaissance, n'ont pas d'utilité.  [...]