• Forum - Génétique, Fréquence, Populations

La théorie de l'évolution est-elle contrainte par la loi des grands nombres ?

Ben si tu prends la drépanocytose, qui est aujourd'hui la maladie génétique la plus répandue en France, évidemment elle n'est pas fixée mais elle a une fréquence notable dans certaines populations. Et c'est un phénomène récent, puisqu'on estime que la malaria s'est répandue dans les populations humaines au moment de la révolution néolithique soit il y a plus ou moins dix mille ans.  [...] Ben si tu prends la drépanocytose, qui est aujourd'hui la maladie génétique la plus répandue en France, évidemment elle n'est pas fixée mais elle a une fréquence notable dans certaines populations.  [...]

comportement humain-animal - Page 3

Et par des dizaines d experiences de ce type, on decouvre comment les singes fonctionne et pourquoi. quelle interet dasn leur evolution. Dans la transmission genetique etc.  [...] Il me semble que la génétique n'explique pas tout, car la fréquence de l'homosexualité dans de très nombreuses populations d'espèces animales variées est trop importante (environ 10%, de manière générale, si mes souvenirs sont bons). il y aurait donc également une histoire de plasticité phénotypique, ou des mécanismes sélectifs mal connus.  [...]

[Génétique] Loi Hardy-Weimberg/maladies génétiques.

Supposons une maladie génétique autosomique et récessive dont la frèquence est de 1/x au sein d'une populations. Sois une femme F(phynotype normal) appartenant à une famille dont certaines personnes sont attients de cette maladie ( les parents de la femme étudiée sont sains mais son frère est atteint).  [...] Je sais que la femme M et le père H doivent forcément etre pourteurs, et la probabilité pour que la femme soit porteuse est de 2/3 ( d'après l'echiquier de croisement), le père appartient à la population, donc la probabilité pour qu'il soit porteur est 2pq ( selon la lois H-W).  [...]

[évolution] Adaptation des espèces

Quand une niche écologique est libérée, et qu'une espèce y vient, c'est généralement par petites populations (d'où importante dérive génétique). En outre, cela occasionne un très fort changement des pressions de sélection, qui peut favoriser des changements brutaux de fréquences alléliques (attention, juste la fréquence des allèles qui existaient déjà, cela n'augmente pas les mutations).  [...] Mais la partie la plus importante de la plasticité vient simplement de la diversité intrinsèque des génomes. La plasticité est surtout une notion pour les espèces à reproduction sexuée. les recombinaisons qui résultent de ce qui se passe lors de la méïose et la fécondation ont pour résultat qu'une population donnée contient un nombre très important de différents phénotypes.  [...]

26/02/05 : journée et soirée DREPANOCYTOSE à Strasbourg

une mauvaise circulation sanguine et le manque d'oxygénation des tissus (surtout osseux). La fréquence de cette maladie est particulièrement élevée parmi les populations d'origine antillaise, africaine et méditerranéenne. La drépanocytose représente la première maladie génétique au monde, et reste pourtant méconnue du public.  [...] La fréquence de cette maladie est particulièrement élevée parmi les populations d'origine antillaise, africaine et méditerranéenne.  [...]

[Evolution] L'exogamie et les tabous incestueux - Page 3

Oui, le soucis c'est que l'on n'a pas tellement idée de la diversité génétique de cet ancêtre, la taille des populations, l'effectif de l'espèce etc... (en tous cas, moi je n'en n'ai pas).  [...] Mon prof de génétique des populations disait que l'on portait en moyenne une trentaine d'allèles létaux (mais en étant hétérozygotes). Quelle est la probabilité d'avoir des enfants homozygotes pour au moins un de ces allèles, avec un partenaire frère, cousin au premier degré C'est quand même plus risqué qu'avec un partenaire plus éloigné, mais il faudrait faire le calcul, en fonction de la fréquence des allèles dans la population.  [...]

[systematique][evolution] Races - Page 5

en 1948, le sérologiste Alexander Wiener sépara l'ensemble des populations étudiées dans le monde à cette époque suivant les trois grandes races (Caucasoïde, Négroïde et Mongoloïde) sur la base de la fréquence des groupes sanguins connus à cette date. peu après, il en ajoutera deux autres (Australiens et Américains), et cette distribution des groupes humains sur base génétique - reprenant la classification de Blumenbach - fut reconsidérée à nouveau lors de l'ouvrage de synthèse de grande ampleur de William Boyd (1950).  [...] La recherche anthropogénétique actuelle procède désormais à d'encore plus vastes synthèses. Par analyse multivariée des fréquences alléliques à de nombreux et divers types de marqueurs génétiques (groupes sanguins, mais aussi variants des protéines et des enzymes, marqueurs immunogénétiques, HLA = antigènes leucocytaires humains, et plus récemment variants d'ADN) pour un nombre représentatif de populations, il est possible de caractériser des ensembles de populations - dont les premiers rangs sous-spécifiques correspondent aux grand-races.  [...]

[Evolution] Différence innovation génétique et innovation évolutive

En fait je ne comprend pas beaucoup pourquoi différencier innovation génétique et évolutive. L'évolution se base sur une transmission des caractère innés (leur fréquence change sous l'action de la sélection naturelle dans les populations). Le support de cette hérédité est l'ADN, ni plus ni moins.  [...] De plus, le mot innovation veut bien dire avantage sélectif. Donc se réfère au phénotype (puisque la sélection n'agit que sur le phénotype). Si le phénotype en question est codé génétiquement, alors il y aura changement en fréquence des allèles dans la population.  [...]

Génétique humaine

La seule différence entre les individus, c'est au niveau allélique que ça se passe. Certains allèles sont plus fréquents dans des populations que dans d'autres (ça se comprend en considérant des populations isolées ou le brassage génétique est moindre que pour des globe trotters...).  [...] Mais il faut noter que dans la génétique des populations, on ne cherche pas les différences entre individus mais la fréquence des allèles dans la population générale.  [...]

[Evolution] L'homme est-il sorti de la théorie de l'évolution de Darwin? - Page 5

tu penses sans-doute à ce qu'on appelle équilibre mutation-dérive, dans lequel ce qui est stable n'est pas la fréquence de tel allèle (un allèle dans une population qui mute finit toujours par disparaître) mais la diversité génétique (l'hétérozygosité attendue, si tu veux le terme technique).  [...] Dans le vocabulaire de la génétique des populations, pas fixé. Je comprends ta confusion, dans le sens ou on peut dire que sa fréquence reste fixe dans le temps.  [...]