• Forum - Fréquences, Allèles, Comportements

Groupes sanguins, Statistiques élevées pour O+ et pas B+ ?

Pourriez vous m'expliquer pourquoi il n'y aurait aucune raison pour que les fréquences des allèles A et B ne soient pas égales Puisque ils ont exactement les même comportements.  [...] Je suis assez tenté de te répondre que c'est à toi de justifier ton assertion selon laquelle les fréquences de A et B devraient être égales, mais tu ne le peux pas puisqu'elle est fausse.  [...]

Genetique Des Populations

Dans le premier exemple, les allèles sont codominants (la présence d'un allèle s'exprime forcément au niveau du phénotype), donc le phénotype représente le génotype. un individu [M] est de génotype (M//M),... il est donc assez facile de calculer les fréquences d'allèles.  [...] - on peut calculer avec hardy-weinberg, qui nous dit que pour deux allèles de fréquences p et q, les fréquences des génotypes seront p² et q² pour les homozygotes, et 2pq pour les hétérozygotes.  [...]

[Evolution] Evolution humaine, nouvelle génération, homo sapiens évolué ? - Page 2

Je pense à l'épidémie de SIDA qui, on le sait, touche particulièrement l'Afrique. Les experts s'accordent pour dire que cela va affecter significativement la démographie de ce continent. Donc, si on raisonne en termes de génétique des populations, cette épidémie va modifier les fréquences alléliques au détriment des allèles portés préférentiellement par les Africains (qu'ils jouent un rôle ou non dans l'infection).  [...] En gros oui. la dérive est liée au fait qu'on n'a jamais affaire à des populations infinies. par le jeu de la reproduction, qui tire au hasard des allèles, les fréquences alléliques évoluent sans pour autant qu'il y ait sélection naturelle (l'importance de ce phénomène a été il me semble soulignée par Kimura, qui a pas mal avancé la compréhesion de ce qu'on appelle évolution neutre).  [...]

[Evolution] Les yeux bridés : comment c'est arrivé ?

Pour une population bactérienne il n'y a pas vraiment lieu de faire cette distinction, mais pour une population d'organismes à reproduction sexuée (comme l'homme dont il est question ici), sur une période courte c'est la variation des fréquences de certaines combinaisons alléliques qui vont permettre l'adaptation d'une population à un environnement différent indépendamment de l'apparition de nouveaux allèles par mutation.  [...] C'est vrai pour des bactérie, et pour des grosses bêtes sur des temps très longs, mais ce n'est pas ce qu'on observe sur des temps courts pour des organismes sexués. Ces derniers s'adaptent en faisant varier la fréquence de leurs allèles sans les fixer, ce qui a pour conséquence de préserver la diversité génétique et donc de permettre une ré-adaptation rapide en cas de rétablissement de l'état de l'environnement.  [...]

[Génétique] question sur la consanguinité

Dans une population importante, la probabilité que deux parents porteurs d'allèles délétères du même gène se rencontre est faible (égale au produit des fréquences de l'allèle délétère dans la population si les mariages se font de façon non consanguine).  [...] Moins il y a d'individus, plus il ya de chances que les allèles rares disparaissent par le hasard des transmissions d'une génération à l'autre. De même les fréquences des allèles plus fréquents peuvent fluctuer et fluctueront d'autant plus que la population est petite (donc pourront aussi devenir rares et disparaître).  [...]

[Génétique] L'evolution à echelle humaine

Pas de plus en plus fréquents, mais avec des fréquences relatives stables. L'évolution biologique procède par modification des fréquences relatives des allèles ou combinaisons d'allèle au sein d'une population.  [...] C'est pourquoi il est faux de dire que l'Homme n'est plus soumis à la sélection naturelle. Il est toujours soumis, mais la sélection ne sélectionne plus des gènes, mais des comportements / types de culture... mais ça n'apporta pas de changement morphologiques, qui eux sont plus déterminés par les gènes que par la culture.  [...]

Génétique !! (urgent )

Oui d'accord,et bien il me semblait que c'était qd même plus simple que cela mais effectivement il faut bien connaitre ce que vous venez de m'expliquer mais bon ca ca va j'ai compris merci donc si mnt je reviens a l'énoncé de mon exercice. avec une population de souris,lorsqu'il demande quelles sont les fréquences des 2 allèles dans la population.  [...] On a pas accès directement aux fréquences allèlique car on ne sait pas combien de souris sont de génotype (A/a). C'est là qu'Hardy-Weinberg intervient. On va passer par les fréquence phénotypique d'abbord car, elles, on les connait.  [...]

[Génétique] Calcul des fréquences allèliques

La présence d'individus possédant les trois allèles a la fois (bien que nous somme diploïdes) suggère que il y a eu duplication du gène par un crossing over inégal.  [...] merci cécilus, je ne sais pas si votre suggestion est valable vu que les trois allèles se trouvent sur deux gènes, (le gène lui meme et sa duplication),je vais attendre mon encadreur pour avoir son avis, meci beaucoup.  [...]

Génétique humaine

Je m'explique. la population noir et blanche sont isolées sexuellement car les métisses issus du mariages entre ces deux populations sont considérés comme noir. de cette manière on voit un changement dans la fréquence les allèles chez la population noire sans que ceci affecte la population blanche si vous voyez ce que je veux dire.  [...] l' de cette manière on voit un changement dans la fréquence les allèles chez la population noire sans que ceci affecte la population blanche si vous voyez ce que je veux dire.  [...]

lignée humaine ( parenté des êtres vivants )

2)Toutes les populations humaines actuelles partagent les mêmes allèles, mais avec des fréquences variables selon les lieux. Il n'y a donc pas d'allèles capables de spécifier une population. Cet élément suggère que toutes les populations actuelles sont issues d'une même population ancestrale africaine. pourquoi d'afrique, comment on le sait.  [...] 1- On suppose qu'une espèce est l'ancêtre d'autres espèces en se basant sur le fait que cette dernière possède des caractères présents chez les espèces auxquelles elle est supposée avoir donné naissance, et je dis 'supposée' parce que le fait qu'une espèce ayant existé ultérieurement ait des caractères présents chez des espèces actuelles ne signifie pas forcément qu'elles sont parentés.   [...]