• Forum - Forme, Protéine, Sauvage

[Génétique] Fonctionnement biochimique dominance et récessivité des allèles

ca dépend des cas. Par exemple, avec 50% de protéine sauvage et 50% mutée, la portion sauvage suffit a maintenir le phénotype sain. récessivité. Dans un autre cas, par exemple lorsque la protéine doit se multimériser, les multimères contenant aussi la forme mutée ne sont plus fonctionnels malgré que la forme sauvage soit exprimée. dominance.  [...] il y a des mutations qui modifient l'expression des gènes. Je ne connais pas d'exemple ou une protéine mutée modifie l'expression de la protéine sauvage.  [...]

[Biologie Moléculaire] Mutation de la protéine DsRed

En classe, lors de TP, nous avons étudié la protéine DsRed ainsi qu'une de ses formes mutées. Il s'agissait d'une mutation ayant eu lieu sur l'acide aminé 43 (ou 42 peu importe...) et qui substituait une Glutamine pour une Asparagine. Il s'agissait donc d'une mutation neutres puisque ces deux acides aminés sont de la même famille.  [...] Le résidu muté est très probablement à proximité immédiate du fluorophore de la DsRed. Le groupement amide situé à l'extrêmité de ces résidus peut alors interagir avec le fluorophore et agir sur sa fluorescence. L'asparagine est plus courte que la glutamine, donc cet amide ne se retrouve pas forcément à la même distance du fluorophore entre le wt et la protéine mutée, ce qui induira des différences de fluorescence.  [...]

besoin d'aide pour technique direct blot and following immonoprecipitation

Le but est de rechercher une forme tronquée d'une protéine. le texte est en anglais et dit que la technique utilisé est. direct blot and following IP. Je préfère le mettre en anglais car je ne sais pas trop comment le traduire et je pense que c'est plus clair comme ça.  [...] Je pense qu'ils font d'abord une immunoprécipitation de la protéine d'intérêt puis un western blot pour séparer la forme sauvage d'une éventuelle forme tronquée. l'expression employée me fais plutôt penser que le marquage (blot) est fait en premier et l'IP ensuite.  [...]

[Biologie Cellulaire] mutant dominant négatif OU positif ?

Je travaille sur une voie de signalisation et je mesure son activation grâce à des plasmides rapporteurs. Bref... Je m'intéresse à une protéine qui régule ma voie en question. La surexpression de la forme entière sauvage de cette protéine dans mes cellules entraîne une réduction du niveau d'activation de la voie.  [...] J'en déduis que cette protéine est un régulateur négatif. Mais quand je regarde ce qui se passe avec la surexpression de la protéine mutée sur la cystéine de son site catalytique je m'apperçois que celle-ci diminue encore plus le niveau d'activation de la voie.  [...]

Mutagénèse dirigée

J'ai la séquence d'un gène codant pour une protéine sauvage et j'ai la séquence du gène codant pour la protéine mutée pour une espèce A. On sait donc qu'aux alentours de la position 200 on a un changement d'un acide aminé entre la forme sauvage et mutée.  [...] Dans un premier temps j'envisage d'aligner les séquences protéiques des 2 protéines sauvages et identifier l'acide aminé qu'il faudra modifier.  [...]

expression, répression d'un gène

Exemple, la mucoviscidose est une maladie dite récessive, c'est à dire qu'il faut que les deux allèles du gène CFTR soient mutés pour que le phénotype malade existe. Chez un individu hétérozygote, la forme sauvage et mutée de CFTR s'expriment mais il y a suffisamment de sauvage pour que le système fonctionne.  [...] A l'inverse dans par exemple la maladie de Marfan (dominante), un seul allèle muté suffit a l'installation de la maladie, parce que dans ce cas, la forme mutée de la protéine fibrilline interagit avec la forme sauvage qui ne peut meme plus assurer sa fonction elle même.  [...]

[Biologie Moléculaire] Dominant négatif

en génétique un dominant négatif est un mutant perte de fonction qui inhibe l'activité de la protéine sauvage. Ainsi meme en présence de la copie fonctionnelle on observe le phénotype mutant.  [...] Ta protéine va être largement surexprimée (d'où le terme de dominant) par rapport à la forme sauvage et les signaux extérieurs (ligand si c'est un récepteur,...) vont reconnaître la protéine mutée qui est majoritaire à la surface de la cellule. Cependant, la cellule ne pourra pas répondre au stimulus vu que ta protéine est tronquée (d'où le terme négatif).  [...]

[Génétique] dominance négative

Un phénotype dominant négatif correspond au fait qu'une mutation dans un gene va entrainer la synthèse d'une protéine mutante ayant perdu sa fonction, mais qui au lieu d'etre de phénotype recessif lors d'un croissement avec une cellule sauvage sera dominant.  [...] UN exemple concret, une protéine composée d'un domaine de dimérisation et d'un domaine actif. cette protéine n'est actif que sous forme dimérique. Si une mutation provoque la perte du domaine actif. La protéine est bien inactive, mais lors du croisement avec une cellule sauvage, la synthese du domaine de dimerisation seul va entrer dans le dimere en le rendant inactif (pas de domaine actif).  [...]

mutation génétique

D'un point de vue structurel, on n'aura que peu de chances de retrouver des acides aminés identiques. Le cadre de lecture est complètement modifié, donc la protéine produite n'aura absolument plus la même composition ni la même structure que la protéine sauvage.  [...] On pourrait aussi observer l'apparition d'un codon STOP prématuré, donc la protéine mutante sera dans ce cas plus courte que la protéine sauvage.  [...]

allèle

50/50. Cependant l'individu n'aura aucun phénotype pathologique puisque la quantité de protéine sauvage suffira au bon fonctionnement de l'individu, et surtout, la protéine mutante n'interférera pas avec la fonction de la protéine sauvage. le gène CFTR muté est récessif.  [...] Autre exemple, le syndrome de Marfan. Un individu hétérozygote pour le gène de la fibriline aura deux versions. la version sauvage et la version mutée. Comme précédemment, il produira deux types de protéine, une sauvage et une mutée. 50/50. Cependant, cet individu sera malade parce que la présence de la protéine mutée suffit a induire une désorganisation dans le tissu conjonctif élastique (qui contient de la fibriline) malgré le fait qu'une partie des protéines soient normales. LE gène muté est ici dominant.  [...]