• Forum - Facteurs, Récepteurs, Nucléaire

Nature des hormones

Les récepteurs aux hormones thyroidiennes appartiennent effectivement à la famille des récepteurs nucléaires (comme les récépteurs des hormones stéroides).  [...] Il faut bien noter que la famille des récepteurs nucléaire est une famille de gène bien précise et que tous les facteurs de transcriptions activables par leurs ligands ne sont pas des récepteurs nucléaires. Ainsi, AHR facteur de transcription activable par hydrocarbures aromatiques (tels que la dioxine) n'est pas un récepteur nucléaire.  [...]

[Biologie Cellulaire] domaine DBD

Je voudrai savoir si tous les facteurs de transcription sont des récepteurs nucléaire ou font intervenir un récepteur nucléaire.  [...] Non, tous les facteurs de transcription ne sont pas des récepteurs nucléaires. Les récepteurs nucléaires forment une famille de facteurs de transcription très précise (A ce sujetje vous renvoie au travaux de Vincent Laudet). Tous n'ont pas de ligand connus mais ceux qui en ont ont en commun que ce sont des molécules lipophiles.  [...]

Jeux artériole afférente- efférente Rénale et SRA

Ces récepteurs d'adénosine A1 sont des RCPG Gi/Go. Les Gi inhibent l'adénylate cyclase, et les Go provoque une libération additionnelle de Ca2+ dans le cytoplasme par le REL. Le Ca2+ libéré diffuse dans le cytoplasme et passe à travers des nexus jusqu'aux cellules juxtaglomérulaires, cellules musculaires lisses spécialisées de l'artériole afférente, où ils augmentent la contraction de l'artériole afférente.  [...] Le MR est un récepteur intracellulaire (nucléaire) apparenté aux récepteurs stéroïdiens qui agit comme facteur de transcription. la liaison du ligand (l'aldostérone) provoque la translocation nucléaire du complexe, qui vient se lier dans les régions promotrices de certains gènes.  [...]

Récepteur nucléaire

Pour l'acide retinoique de RARE ect... Ca n'est pas vraiment propre aux récepteurs nucléaires. Par exemple pour le récepteur des hydrocarbures aromatiques AhR, qui n'est pas un récepteur nucléaire mais un simple facteur de transcription, on parle de XRE.  [...] 1)La zone promotrice proximale. C'est là ou l'ARN polymérase va venir se fixer via des facteurs de transcription tels que des récepteurs nucléaires (via domaine C du récepteur)) activés par des ligands (via domaine E du récepteur) ce qui provoque une dimérisation du récepteur.  [...]

[Biologie Moléculaire] Protéines lypophile ou hydrophile

Certains facteurs de transcription sont déjà présents dans le noyau et se font activer en l'espace de quelques minutes par des molécules lipophiles capables de traverser la membrane plasmique puis la membrane nucléaire en quelques minutes. D'autres comme le récepteur des oestrogènes sont dans le cytoplasme et vont dans le noyau une fois qu'ils ont fixé leur ligand, l'oestradiol.  [...] L'oestradiol traverse rapidement la membrane plasmique, en quelques minutes, mais je ne connais pas le temps que met la cellule à transporter le récepteur lié dans le noyau.  [...]

récepteurs nucléaires et hormones thyroidiennes

Mais on reste dans la panade parce que quand même, dans certains cas il semblerait que RXR nécessite un ligand pour être actif (pas le 9-cis AR, vous suivez), ou au moins son domaine AF-2 (domaine de transactivation dépendant du ligand des récepteurs nucléaires).  [...] RXR est un récepteur nucléaire, commun à tous les récepteurs nucléaires de type 2, pas de tous les récepteurs nucléaires. En effet, les récepteurs nucléaires de type 1 (oestrogènes, glucocorticoïdes...) fonctionnent en homodimères, tandis que les récepteurs de type 2 (Vitamine D, Acide Rétinoïque, hormones Tyroïdes...) fonctionnent en hétérodimères avec RXR.  [...]

Ran GDP et Ran GTP ?

C'est un élément important de la régulation du trafic nucleocytoplasmique. En se liant à des facteur d'import ou d'export nucleaire, cette GTPase assure soit l'import, soit l'export de proteine qui transitent entre le noyau et le cytoplasme des cellules. Elle est sous forme GDP dans le cytoplasme.  [...] Lorsqu'elle est reimportée dans le noyau, des facteurs d'èchange permettent l'échange (d'ou leurs noms..) du GDP en GTP. Sous cette forme, elle va permettre l'export de proteines en se liant a des recepteur d'export nucleaire. Enfin, dans le cytoplasme, l'hydrolyse du GTP est accelere par des GTPase Activating proteins (GAP) et le cycle reprend.  [...]

Cancer du sein : nouveaux mécanismes identifiés pour le tamoxifène.

Les effets très différents du tamoxifène selon le tissu considéré font partie d'une caractéristique concernant la superfamille des récepteurs nucléaires à laquelle appartiennent les récepteurs des oestrogènes (RE alpha et RE beta). Lorsque un récepteur nucléaire fixe son ligand, il recrute des corégulateurs transcriptionnels.  [...] coactivateur des récepteurs des hormones stéroïdes) est plus exprimé. Cela fait du tamoxifène un activateur du RE dans l'endomètre, il favorise donc le cancer de l'endomètre.  [...]

les différents types de récepteurs!!!

récepteur membranaire. Globalement ils activent une voie de transduction du signal qui conduit in fine à la modulation de l'expression de gènes.  [...] récepteurs nucléaires. Superfamille de facteurs de transcription inductibles par leur ligands.  [...]

[Biochimie] agoniste, antagoniste, inverse

Un antagoniste se lie au récepteur et ne provoque pas de réponse. L'activité basale du récepteur peut être diminuée par l'antagoniste puisque pour certains récepteurs nucléaires, il y a des ligands endogènes qui stimuleront plus ou moins le récepteur. L'antagoniste rentre en compétition avec ces ligands endogènes et ne leur permet plus d'activer le récepteur, donc l'activité basale décroit.  [...] Pour bien comprendre le mode d'action d'un agoniste inverse d'un récepteur nucléaire, il faut avoir connaissance du fonctionnement moléculaire de ces récepteurs.  [...]