• Forum - étapes, Distinction, Marqueurs

enzymes

Au niveau de la membrane plasmique des hmaties de l'organisme humain, on trouve des molécules qui caractérisent le système des groupes sanguins A,B, AB et o, constituées par une chaîne glucidique fixée sur une molécule lipidique. La distinction entre ces marqueurs porte sur la châine glucidique.  [...] La synthèse de cette chaîne glucidique se réalise en plusieurs étapes, chacune d'elles étant catalysée par une enzyme. Seules les deux dernières étapes sont concernées dans la distinction entre les différents marqueurs. L'avant dernière étape est sous la dépendance d'un gène dont on connaît deux allèles.  [...]

[Biologie Cellulaire] La complexité du phénotype

Donc j'ai vu que on a deux étapes concernant la distinction entres les différents marqueurs. Suite a de nombreuse synthèse, on obtient ce précurseur, puis à ce stade de l'étape le précurseur est synthétiser par une Enzyme ( H ) qui elle est une protéine donc codé par deux allèles avec un allèle H qui est dominant et un allèle h est récisisif.  [...] Donc cette enzyme catalyse le marqueur ( H ), ce marqueur connait une dernière étape et cette dernière étape est sous la dépendance d'un autre gène dont on connait ses trois allèles.  [...]

[Evolution] [évolution] L'évolution implique-t-elle forcément l'intelligence? - Page 4

seulement comme des évènements qui ont débourré le système. Ce que je veux dire, c'est que l'évolution aurait parfaitement pu continuer en ignorant les attracteurs évolutifs suivants, ce sont en gros des étapes nécessaire pour passer aux attracteurs suivants, mais qui ne sont des attracteurs très puissants en eux-mêmes, d'autres attracteurs présents pouvant être plus puissants.  [...] Bon, ensuite, je ne prétends pas être exhaustif (d'une part, il manque ici beaucoup d'étapes de l'évolution et la distinction des ces déblocages ne vient que de mon simple et humble jugement personnel), mais je veux dire, sans vouloir être déterministe que l'intelligence telle que je l'ai définie est un attracteur qui ne nécessite que quelques déblocages, le reste étant des enchainements d'attracteurs qui s'entrainent les uns les autres.  [...]

[Méthode d'étude] Immunochimie : Etape de contrôle.

Aujourd'hui j'ai vu le principe de l'immunochimie et tout allait bien (comprendre un cours de bio C c'est agréable ) jusqu'au moment de l'explication des étapes de contrôle de l'expérience tel que voir la photo post 2.  [...] En gros, chaque anticorps peut se fixer sur la cible attendue (c'est que l'on appelle un marquage spécifique) et/ou sur des cibles inattendues (c'est que l'on appelle un marquage aspécifique). En général, l'affinité de l'anticorps est largement supérieure pour sa cible (il est fait pour reconnaitre cette cible) que pour ses sites de fixation aspécifique.   [...]

[Biologie Cellulaire] Marquage To-Pro pour FACS

En fait, To-Pro3 est un marqueur qui traverse la membrane mais qui, dans des cellules non apoptotiques, est immédiatement pompé hors de la cellule. En revanche, dans les cellules apoptotiques, la perte d'asymétrie de la membrane entraîne un dysfonctionnement des canaux transmembranaires qui fait que To-Pro3 peut s'accumuler dans le cytoplasme.  [...] Ensuite on fait la distinction entre cellules apoptotiques et necrotiques grâce à un autre marqueur (ex. Iodure de propidium).  [...]

Cycle cellulaire et cytofluorimétrie

regardez la photo. http.//membres.lycos.fr/ikramer/images/1.6b.jpg correspond a la quantité d'ADN dans une cellule en fonction de chaque phase de l'interphase, je ne comprend pas pourquoi quand on passe de G1 à G2 il y a diminution de la quantité d'ADN alors que la quantité d'ADN a nécéssairement doublé lors de la phase S.   [...] par contre je comprend pas comment tu vois que le marquage est plus ou moins fort. j'arrive pas a voir la distinction entre G1, S et G2. et la concentration en marqueur marque la quantité en ADN c'est ca.  [...]

[Physiologie] Moëlle allongée

Je n'ai pas trés bien compris de quoi était constituée la moëlle allongée En fait dans mon cours on évoque le fait qu'on y trouve (et seulement ici) de la substance grise issue de l'étape ou on possèderait des branchies pendant l'embryogénèse. Puis on fait la distinction entre nerf somatique et nerf somitique.  [...] Du coup j'ai plusieurs questions. est-ce qu'on peut dire que la moëlle allongée est constituée exactement de la même façon que la moelle spinale (Substance blanche peripherique et substance grise au centre) Quelle est la différence entre les deux types de nerfs (en terme de fonction) Pourquoi parle t'on de nerfs somitique par opposition à somatiques Tous les nerfs ne se forment pas à partir des somites.   [...]

épissage alternatif

On parle d'introns et exons pour l'ARN plutot que pour l'ADN ce qui fait qu'il y a une distinction euchromatine et héterochromatine ce n'est donc pas la pr ésence de ces exons et introns mais plutot la presence de marques repressive pour la transcription (hypermethylation des histones par exemple) et ca c'est de l'épigénétique.  [...] On dit également ceci Les introns ne jouent donc aucun rôle dans le devenir de l'ARN si bien que leurs fonctions ne sont pas très bien déterminées à ce jour. Leur rôle le plus important est de permettre une combinatoire lors de l'épissage. Cela permet aux gènes à ARNm de coder plusieurs protéines, ce qui représente une économie d'énergie pour la cellule, surtout lorsque la transcription se fait à haute fréquence.   [...]

Crossing over et marqueur

Et d'autre part, il semble important de faire la distinction entre un marqueur X qui serait près de la région du CO (Crossing Over) et un marqueur Y qui en serait éloigné. il ne semble pas avoir le même comportement face à ce CO. on parle même de recombinaison réciproque pour un marqueur éloingné et formation de régions hybrides quand le marqueur est proche.  [...] Bon alors en fait dans ce cas précis, un marqueur est une région de l'ADN que l'on utilise pour localiser, par exemple, un gène responsable d'un emaladie génétique. Les marqueurs sont souvent des microsatellites c'est à dire des séquences très polymorphes (répétition de di, tri ou tétra nucléotides, en tandem).  [...]

[Génétique] distinction dominance incomplète/codominance

Dans mon corrigé, ils disent qu'il s'agit de codominance. Or, pour moi c'est de la dominance incomplète car l'hétérozygote est intermédiaire entre les deux homozygotes, il n'exprime pas les 2 allèles.L'hétérozygote étant les chiens à queue courte.   [...] Une chose qu'on oublie parfois, ces notions de dominance et récessivité ne s'applique qu'au phénotype pas au gène (même si c'est souvent écrit gène dominant ou allèle dominant dans la littérature). Ca à l'air de rien mais ça biaise la réflexion si on l'oublie.   [...]