• Forum - Enzymes, Groupe, Phosphate, ATP

Réactions catalysées par une kinase

Les kinases sont des enzymes qui catalysent les phosphorylations uniquement, c'est-à-dire l'addition d'un groupe phosphate. Tu n'as plus qu'à regarder tes réactions et à voir lesquelles présentent une phosphorylation.  [...] Pour ceux qui n'ont pas trop l'envie de tout lire, la figure 2 montre comment l'enzyme met tous les elements en place au sein de son site actif, et la figure 4 montre l'etat de transition lors du transfert (NB. la partie ADP de l'ATP constitue un bon groupe partant dans cette reaction - Si on avait a la place de l'ATP du phosphate inorganique, il faudrait eliminer OH - ce qui est bien bien plus difficile).  [...]

[Génétique] Contrôle du cycle cellulaire

Il faut arriver à conceptualiser la chose. Les cyclines sont là comme substrat, et les kinases sont celles qui réalisent les phosphorylations. Car par définition, les kinases sont des enzymes catalysant le transfert d'un groupe phosphate de l'ATP sur l'hyroxyle (groupe -OH) des acides aminés (chaîne latérale) qui ont une fonction alcool, soit Ser, Tyr et Thr.  [...] Complexe de la phase G2 se forme =. phosphorylation de la Cdk1 (ou Cdc2) par une CAK (CDK activating kinase) donc une autre kinase qui s'ajoute au complexe. Notre Cdk1 se retrouve donc avec un phosphate. Elle sera ensuite déphosphorylée (par d'autres phosphatases annexes au complexe) et le site de l'ATP sera donc libéré. C'est la transition en phase M.  [...]

[Biochimie] Bilans énergétiques : ATP/ADP etc.. (PACES)

Je m'explique, de la même façon qu'il y a une échelle pour classer les couples rédox ou les couples acides/bases, on peut classer les différentes molécules possédant un groupe phosphate selon l'énergie libérée par l'hydrolyse de ce groupement. Et il se trouve donc qu'il y a des molécules phosphorylées dont l'hydrolyse (càd la perte d'un phosphate) génère plus d'énergie que celle de l'ATP (par exemple le PEP, phospho-énol-pyruvate), d'autres dont l'hydrolyse en produit moins (ex le G6P, glucose-6-phosphate).  [...] Donc selon la molécule partenaire X on va avoir soit la réaction ATP + X ==. ADP + XP (si le potentiel d'hydrolyse du groupe phosphate de l'ATP est supérieur à celui de XP) ou bien ADP + XP ==. ATP + X (dans le cas inverse). Il s'agit de deux réactions dites de transphorylation (le phosphate passe d'une molécule donneuse à une molécule accepteuse, mais uniquement quand le donneur à un potentiel d'hydrolyse supérieur au receveur phosphorylé).  [...]

Atp

Plus précisément, c'est un coenzyme de transfert de groupements phosphate qui est associé de manière non covalente (c'est un co-substrat) aux enzymes de la classe des kinases.  [...] Avec l'aide d'enzymes spécifiques, la cellule applique directement l'énergie libérée à des processus endergoniques, pour ce faire un groupement phosphate de l'ATP est transférée à une autre molécule qu'on dit alors phosphorylée qui étant moins stable est plus réactif que la molécule d'origine.  [...]

Extraction d'ADN

j'ai récemment effectué un stage où mon travail consistait à extraire de l'ADN pour réaliser par la suite une amplification de cet ADN par RAPD.   [...] protéine kinase catalyse le transfert d'un groupe phosphate d'ATP sur l'hydroxyle (groupe -OH) des chaînes latérales des acides aminés. tandis que la protéinase K est une protéase végétale très active Elle hydrolyse les protéines de toutes origines en quelques heures.  [...]

[Biochimie] Mutation proteine remplacement d'aa

La sérine porte un groupement hydroxyle dans son radical. Ce groupement hydroxyle est probablement celui qui porte le phosphate. Il n'existe pas chez l'alanine. Les auteurs veulent donc remplacer la sérine par un aa de taille équivalente qui ne peut être phosphoryler.  [...] Une protéine kinase va catalysr le transfert d'un groupe phosphate de l'adénosine triphosphate (ATP) sur l'hydroxyle (groupe -OH) des chaînes latérales des acides aminés ayant une fonction alcool. sérine, thréonine et tyrosine.  [...]

[Biochimie] ATP et glucose

Et d'ailleurs les inhibiteurs allostériques de la glycogène phosphorylase (une des 3 enzymes qui intervient lors de la glycogénolyse, et qui catalyse la phosphorolyse du glycogène pour donner du glucose-1-phosphate) est l'ATP, le Glucose-6-phosphate et le glucose.  [...] Donc pour résumer, l'hydrolyse du glycogène ne nécessite pas d'énergie(ATP), au contraire c'est l'ATP qui est un des inhibiteur de la glycogène phosphorylase (une des 3 enzymes impliqué dans la dégradation du glycogène).  [...]

[Biochimie] la phosphorolyse du glycogene

glycogène [(glc)n] ' [(glc)n-1] + glucose-1-phosphate, réaction catalysée par la glycogène phosphorylase. L'hydrolyse complète demande l'intervention d'une transférase et de l'± 1-6 glucosidase (enzyme débranchante).  [...] Co-enzyme. Phosphate de Pyridoxal ( vitamine B6 ) qui agit par son groupement Phosphate au lieu de son groupement habituel aldéhydique. Réaction de Phosphorolyse (hydrolyse par un Phosphate) qui permet un meilleur rendemment, et la non-utilisation d'ATP (donc de substrats énergétiques) pour l'obtention d'un Glucose-1-Phosphate.  [...]

comment agit l ATP??

Ce sont les liasons entre les divers groupements phosphates transportés par l'adénosine de l'ATP qui sont qualifiées de riche en énergie. C'est la liaison avec le troisième phosphate qui libère le plus d'énergie. Des renseignements.  [...] L'ATP n'agit pas sur la catalyse, il permet seulement une excitation électronique de la structure. Hormis l'hydrolyse du groupement phosphate, tout se passe à l'opposé. la réaction chimique a lieu au niveau du site actif de l'enzyme.  [...]

A quoi sert : Enzymologie : Créatine phosphokinase ? CPK

il y a plein d'infos sur le net. La créatine kinase est une enzyme qui ajoute un groupement phosphate sur une molécule de créatine pour obtenir de la phosphocréatine. La phosphocréatine permet de régénérer l'ADP en ATP au cours de l'effort. Faut savoir que les réserves d'ATP sont assez faibles bien que la cellule en produit continuellement car c'est rapidement consommé.  [...] Lorsqu'un muscle fournit un effort, les réserves d'ATP disparaissent en 2,3 secondes. Il y a alors une grande concentration d'ADP dans le cytoplasme de la cellule musculaire. C'est là qu'intervient la phosphocréatine permettant de reconvertir de l'ADP en ATP sans passer par l'ATP synthase.  [...]