• Forum - Enzyme, Phosphate, Protéine

[Biochimie] Phosphatase et phospholipase, quelle est la différence ?

Une phosphatase est un enzyme qui retire le phosphate d'une protéine phosphorylée. (pour faire simple).  [...] Une phospholipase est un enzyme qui dégrade les lipides en des composés ayant différentes fonctions. Par exemple la PLC(g) dégrade le Phosphoinositol4,5bisphosphate (lipide de la membrane plasmique) en Diacylglycérol qui reste dans la membrane et en Inositol3phosphate qui lui est relargué dans le cytosol.  [...]

Quantité d’ATP dans le corps humain et coup de gueule

Tous ces dosages cumulent des deltas d'erreur, et on ne dose que le phosphate, sans avoir une idée réelle des effectifs en ATP, GTP, TTP, CTP, ADP... et phosphates libres ou phosphorylant transitoirement une protéine (ex. pompe membranaire, enzyme à K7 ATP, actine.  [...] ..) ou un glucide (ex. glucophosphate), ou d'autres molécule (ex. acétyl-CoA). Là, je sèche quant à un protocole / une méthode pour préciser/discriminer plus le phosphate des ATP Tout ça pour le même prélèvement cellulaire bien sûr.  [...]

[Biochimie] Modifications post traductionnelles et électrophorèse !

Il y a la théorie mais après il y a la pratique. Moi sur mes Western, quand je regarde ma protéine, j'ai deux bandes. une qui est la forme normale, une autre très légèrement au-dessus qui est la forme hyperphosphorylée...La phosphorylation retarde la migration électrophorétique, c'est illogique car, comme tu l'as dit, le phosphate apporte deux charges négatives.  [...] Bizarrement cette explication me convient mieux, mais je la trouve encore un peu approximative... Le phosphate, malgré sa taille imposante doit pouvoir être comparable à une chaine latérale encombrante comme la lysine par exemple. Dans ce cas, la migration électrophorétique tiendrait compte aussi de la composition en acide aminé et, pour un même poids moléculaire, une protéine ayant une composition forte en acide aminés à chaîne latérale encombrante migrerait moins vite qu'une protéine à composition forte en acides aminés à chaine latérale peu encombrante.  [...]

[Biochimie] Phosphorylation des acides aminés

L'enzyme hépatique active est sous la forme d'un tétramère. La partie N-terminale, en particulier un peptide composé de 6 acides aminés, joue un rôle important dans l'interaction entre les sous unités. La phosphorylation d'un de ces acides aminés modifie l'affinité de l'enzyme pour le phospho-énol-pyruvate.  [...] La phosphorylation est une régulation covalente de l'enzyme car on ajoute à l'enzyme un phosphate de façon covalent cad qu'il lui est attaché par une liaison forte si tu veux,  [...]

La proteine G

l'AMPc (Adénosine Mono Phosphate cyclique). L'AMPc peut ensuite activer d'autres éléments des voies de signalisation et notamment la PKA (Protéine Kinase A).  [...] Enfin la Gq, agit sur la stimulation d'une autre enzyme qui intervient dans le métabolisme des lipides. la phospholipase C (PLC). La PLC produit le Di Acyl Glycérol (DAG) et l'Inositol 3 Phosphate (IP3) à partir de phosphatidyl inositol di phosphate (PIP2).  [...]

[Biochimie] enzymes: kinases, dehydrogenases

La seconde réaction catalyse le retrait d'un groupe phosphate (à noter que néanmoins c'est le nom de la molécule sans le phosphate qui est dans le nom de l'enzyme), quoi qu'il en soit ça reste pas très clair.  [...] Imagine une enzyme qui catalyse le transfert d'un groupement phosphoryl d'une protéine à l'autre. elle a une activité kinase et une activité phosphatase.  [...]

Formule

Cette réaction est le clivage du fructose-1,6-biphosphate en dihydroxyacétone phosphate (DHAP) et glycéraldéhyde 3-phosphate (GAP/G3P), catalysée par l'enzyme aldolase.  [...] 3 kJ, et la réaction est réversible. Pourquoi En raison de l'action des lois des masses, les produits de la réaction étant plus rapidement consommés à la réaction suivante (interconversion du DHAP en G3P et oxydation du G3P en 1,3 BPG) qu'ils ne sont formés, de sorte que le rapport produits/réactifs est reste toujours inférieur à 1, redescendant la valeur du G mesuré.   [...]

Le scénario de l'origine de la vie enfin déterminé ? - Page 8

PEP assumes an important role in our considerations because a primitive proteinaceous precursor of the enzyme enolase consisting of handed peptides might havemarked the origin of chirality in sugar phosphates (Martin & Russell 2003).  [...] avec G°r = +31,4 kJ/mol. Le PEP assume un rôle important dans nos considérations parce qu'un précurseur protéinique de l'enzyme énolase consistant en des peptides chiraux pourrait avoir initié l'origine de la chilarité des phosphates de sucres (Martin & Russell, 2003).  [...]

Apoenzyme=Apolipoprotéine...?

Une enzyme a toujours besoin d'un cofacteur Je trouve ça bizarre, la présence d'un cofacteur n'est pas forcément nécessaire pour qu'une enzyme catalyse. Je prends par exemple le cas d'une isomérase (la phosphohexose isomérase je crois) qui convertit le glucose-6-phosphate en Fructose-6-phosphate, elle a pas besoin de NAD+ ou FAD ou de n'importe quel autre type de cofacteur, a moins qu'il ne soit déjà fixé à l'enzyme.  [...] . Car dans les réactions de la glycolyse, j'en ai pas vu, c'est le cas de plein d'autre enzyme, comme l'aldolase, la triosephosphate isomérase...la liste est longue il me semble.  [...]

[Biologie Cellulaire] Cascade des MAP kinases; amplification du signal

Le phosphate transféré sur la kinase permet d'activer l'enzyme (par changement de conformation). Mais ensuite, ce n'est pas ce phosphate qu'elle va transférer sur ses substrats...sa source sera généralement l'ATP. Le phosphate présent sur la kinase pourra être clivé par d'autres acteurs moléculaires qui régulent l'activité de la voie concerné.  [...] le récepteur du signal ce n'est pas un récepteur transmembranaire dimère couplé à une enzyme qui s'autophosphoryle qui assemble le complexe intracellulaire du signal qui active la protéine ras... s'il ne s'agit pas d'une protéine d'une activité tyrosine kinase,donc Hellbly, je suis perdu../.  [...]