• Forum - Disparition, Poils, Humain

[Evolution] Petites questions d'évolution

Je n'y connais pas grand chose, mais la disparition de la plupart des poils ches l'être humain n'est-elle pas liée au fait que chez ce dernier, ce qui permet de lutter contre le froid est la masse grasse (comme par exemple chez le cochon, le phoque, etc) et contre la chaleur, la transpiration qui s'effectue sur à peu près toute la surface du corps.  [...] Je n'y connais pas grand chose, mais la disparition de la plupart des poils ches l'être humain n'est-elle pas liée au fait que chez ce dernier, ce qui permet de lutter contre le froid est la masse grasse.  [...]

Pourquoi la douleur ? - Page 2

La encore, tu penses que les humains ont des super-pouvoirs de contrôle de la douleur et je ne peux que te proposer d'aller constater aux urgences constater à quel point c'est faux (je reprécise une nouvelle autre fois que je ne dis pas que c'est impossible pour certaines douleurs dans certaines situations mais ce n'est pas une généralité et ce ne sont justement pas ces cas la que je considère pour réfuter ton affirmation du message 6).  [...] En ce qui concerne notre espèce, il n'est pas impossible qu'il y ait eu une évolution. Le pénis a, si je me remémore correctement mes lectures (cf. Anthropologie biologique. évolution et biologie humaine et Le Sexe, l'Homme et l'Evolution de Pascal Picq et Philippe Brenot), connu une notable transformation (disparition de l'os pénien et, si ma mémoire ne me fait défaut, de poils ou de rugosité.  [...]

Evolution de la sexualité anthropique : coït

En revanche,le pénis humain s'est sensiblement transformé, comparativement au pénis des autres grands singes. Je reprends les constats du livre précité (p.231). (1) disparition d'épine et de villosité. (2) disparition de l'os pénien. (3) disparition d'un fourreau de rétractation du pénis une fois au repos.  [...] A noter. est-ce qu'aussi l'accès à l'orgasme pour les femmes n'a pas été plus difficile avec la bipédie (et donc la nécessité d'un coït plus long pour elle). dans un article de futurascience L'orgasme féminin serait un vestige de l'évolution, il est dit Les chercheurs ont également découvert que la position du clitoris s'est éloignée du vagin chez les mammifères à ovulation spontanée comme l'être humain, rendant la stimulation plus difficile lors du rapport sexuel.  [...]

[Evolution] De l'évolution de la pilosité des hommes...

La plus communément acceptée à ce sujet veut que, durant notre évolution, nous ayons eu besoin d'avoir un meilleur contrôle sur notre température interne. La disparition des poils nous aurait permis de mieux résister à la chaleur.  [...] Un autre hypothèse plus récente prétend que la disparition des poils aurait pu nous permettre de nous débarrasser de nos parasites. En effet, de nombreux parasites se servent des poils pour se fixer sur les animaux ou pour y déposer leurs oeufs. La faible pilosité serait devenue un critère de sélection lors de l'accouplement.  [...]

[Biochimie] Masse biologique par unité de surface

La masse de matière organique moyenne dans un milieu donné en équilibre, est elle variable ou dit autrement si on augmente la masse d'une population animale (ou végétale), la masse d'autres populations doit elle nécessairement diminuer, pour conserver une masse totale fixe.   [...] Sinon, peut on affirmer que chaque être humain en plus sur cette planète entraînent la disparition d'une masse équivalente d'autres animaux.  [...]

[Physiologie] Bienfaits des "ions négatifs"

Le simple fait de changer de décor a un bienfait sur l'être humain. Et puis si vous vivez à Paris et que vous allez à la campagne ou à la mer, la disparition du bruit, de la pollution, etc. aura surement aussi un effet positif sur votre humeur bien avant les ions.  [...] Même si on voyait ces relevés d'ions dans l'air, on pourrait éventuellement voir la part des ions positifs et des ions négatifs mais ça ne prouverait en rien leur rôle biologique, le problème étant toujours le même que les ions sont une catégorie large regroupant n'importe quelle espèce et pouvant avoir des effets complètement différents sur notre corps et en plus, ça dépendrait de la concentration de chacun.   [...]

[génétique] questionnaire de génétique

Nous ne sommes pas déterminés à 100% par la génétique. ça serait établir un système de caste ou la vie des termites appliqué aux sociétés humaines.  [...] Les risques. disparition de certaines espèces aux alentours des OGM, dissémination non contrôlée,...C'est de ce côté là qu'il faut travailler pour que les OGM voient le jour dignement. C'est surtout lécologie qu'ils menacent et donc de là, l'être humain. En dehors de ça, ya pas à devenir comme José Bové...On peut en manger.  [...]

Si l'homme disparaît, est-ce qu'il peut ré-apparaître?

Leur disparition à favorisé le développement le développement d'autres organismes/espèces, mais ce n'est pas une condition si ne qua non (il existe des tas d'animaux plus gros que l'homme, ou plus rapide, plus chasseur, et plus prédateur que l'homme, et ca n'a pas empêché le développement humain),  [...] En fait pour une hypothèse de disparition de l'homme j'irais même encore plus loin en imaginant une disparition plus large et donc est-il possible que dans 1 ou 2 milliards d'année un homme ré-apparaisse à partir de ce qui aurait survécu au moment d'une extinction massive Par exemple petits mammifères, poissons, ou même bactéries marines.  [...]

[Evolution] Evolution humaine, nouvelle génération, homo sapiens évolué ? - Page 3

En l'occurence, bien sûr que la génétique joue dans le déterminisme des comportements humains. Maintenant, ça ne veut pas dire que la différence culturelle observée entre nous et les hommes de cro-magnon nécessite, pour être expliquée, l'apparition d'une deuxième forme de mutation.  [...] En fait justement si on passe progressivement de l'humain à des êtres de plus en plus autres que les humains, la disparition ne pourrai donc pas être celle de l'espèce comme vous dites mais celle du processus évolutif lui-même. Car à vrai dire on ne sait pas si dans 100 millions d'années par ex les humains ne seront pas déja assez autres et peut-être tellement qu'on pourrait déja penser que ce sera une espèce nouvelle (par exemple même écart qu'entre un australopithéque -ou même des ancêtres bien avant- et un humain actuel ).  [...]

[Evolution] Poule ou l'oeuf ... - Page 2

Leur disparition d'autant moins puisqu'elle est le fait de catastrophes (bouleversements climatiques, géologiques, ou d'origine extra-terrestre-météors ou astéroides). Et d'ailleurs aujourd'hui encore de nombreux biologistes, géologues attribuent la disparition des dinosaures à une logique interne en prétextant que, si météorite il y a, elle n'a eu que pour effet de parachever ce que l'évolution avait mis en place.  [...] Je crois que ton exemple de Drosophiles, en laboratoires où l'on peut contrôler tous les aspects de l'expérience, jusqu'à la nature des mutants est le seul exemple de tendance évolutive que je pourrais imaginer. On pourrait dans ce cas faire évoluer la population et ses descendants vers des individus sans ailes et pourquoi pas sans pattes, à yeux rouges avec une tendance à la diminution du nombre de pattes, la disparition des ailes et un chromatisme des yeux qui irait joliment du blanc au rouge le plus brillant en passant par l'orange.  [...]