• Forum - Disparition, Poils, Chaleur

[Evolution] Petites questions d'évolution

Je n'y connais pas grand chose, mais la disparition de la plupart des poils ches l'être humain n'est-elle pas liée au fait que chez ce dernier, ce qui permet de lutter contre le froid est la masse grasse (comme par exemple chez le cochon, le phoque, etc) et contre la chaleur, la transpiration qui s'effectue sur à peu près toute la surface du corps.  [...] Oui mais est ce que la disparition de nos poils a relegué le rôle de régulation de la chaleur à la graisse, ou est ce que ce rôle fait par la graisse a entrainé la disparition des poils inutiles.  [...]

[Evolution] De l'évolution de la pilosité des hommes...

La plus communément acceptée à ce sujet veut que, durant notre évolution, nous ayons eu besoin d'avoir un meilleur contrôle sur notre température interne. La disparition des poils nous aurait permis de mieux résister à la chaleur.  [...] Un autre hypothèse plus récente prétend que la disparition des poils aurait pu nous permettre de nous débarrasser de nos parasites. En effet, de nombreux parasites se servent des poils pour se fixer sur les animaux ou pour y déposer leurs oeufs. La faible pilosité serait devenue un critère de sélection lors de l'accouplement.  [...]

Pilosité humaine : évolution et état actuel

A la question (1) une hypothèse retient mon attention. l'apparition d'un système efficace de régulation de la température du corps. la transpiration. celle-ci rendrait-elle peu intéressant notre toison initiale Ce n'est pas la chaleur ambiante qui peut expliquer cette disparition d'une toison (exemple.  [...] A la question (3) il faut distinguer les poils strictement fonctionnels (cils, sourcils, nez...) qui ont un rôle protecteur (il est possible que la chevelure entre dans ce cadre puisqu'il serait une protection contre la chaleur du soleil, peut-être mais à mon avis ce n'est pas suffisant).  [...]

Pourquoi la douleur ? - Page 2

Et si tu enquille sur les pompiers brûlés qui ne veulent que retourner au travail au plus vite après une grande brûlure, ici on peut supposer que la passion de leur métier et le fait de sauver des vies surpasse cette peur de revivre cette douleur, mais on peut supposer que la prochaine fois qu'ils se retrouveront dans une situation à risque ils feront tout pour éviter de retourner a l'hôpital brulé au je-sais-pas-combien- ième degres.   [...] En ce qui concerne notre espèce, il n'est pas impossible qu'il y ait eu une évolution. Le pénis a, si je me remémore correctement mes lectures (cf. Anthropologie biologique. évolution et biologie humaine et Le Sexe, l'Homme et l'Evolution de Pascal Picq et Philippe Brenot), connu une notable transformation (disparition de l'os pénien et, si ma mémoire ne me fait défaut, de poils ou de rugosité.  [...]

[Evolution] Poule ou l'oeuf ... - Page 2

Mais en quoi ont-ils été en concurrence dans leur milieu Il n'y a qu'à voir le débat qui agite paléontologues et préhistoriens à propos de la disparition de Néanderthal pour comprendre que celle-ci pose déjà problème...mais peut-être avez-vous déjà la réponse à cette énigme La selection bien sûr.  [...] Mais en quoi ont-ils été en concurrence dans leur milieu Il n'y a qu'à voir le débat qui agite paléontologues et préhistoriens à propos de la disparition de Néanderthal pour comprendre que celle-ci pose déjà problème.  [...]

[Evolution] Ambiguité du terme espèce et mécanisme responsable de son apparition/disparition

La disparition d'une espèce peut alors affecter un maillon de la chaine alimentaire et en faire disparaitre une autre, créant un cercle vicieux.  [...] Néanmoins, la disparition des espèces peut résulter directement de la main de l'Homme. Ainsi, l'exploitation excessive de certaines espèces peut causer leur disparition, comme c'est le cas avec le Dauphin de Chine, ou le Dodo, qui ont disparu sur des périodes très courtes après leur découverte par l'Homme.  [...]

Les vertues medicinales des produits de la ruche

Voici le début de mon TPE qui concerne les conséquences de la disparition de l'abeille sur l'Homme. Ma partie concerne les vertues medecinales des produits de la ruche.  [...] Ces produits de la ruche sont la base de ce qu'on appelle *l'apithérapie*. C'est une pratique médicale naturelle trop peu rependue de nos jours que l'Homme commence à exploiter de plus en plus alors que la disparition des abeilles devient de plus en plus alarmante.  [...]

[Divers] Les animaux sont-ils nécessaires à la biosphère?

3- Il ne s'agit pas non plus de discuter l'utilité des animaux pour tel ou tel petit groupe d'êtres vivants (genre pollinisation, ou maintien des savanes, ou transport des graines, ou parasites des animaux,...). Là encore, il est évident que de nombreuses espèces non animales ont évolué en fonction de la présence des animaux, et que nombre d'entre elles disparaîtraient en conséquence de la disparition des animaux.  [...] Mais je pense que la disparition des animaux n'aurait pas un impact aussi important, et de loin. Simplement parce qu'ils ne remplissent aucune fonction vitale pour la biosphère.  [...]

[évolution] Théorie de l'évolution?? vrai ou faux... - Page 6

Il faut donc fournir de l'energie pour maintenir cette structure de la matière, c'est la vie qui la procure. Mais donc la disparition d'organes ou de fonctions ne serait t-elle pas liée à ce phénomène qui vise donc à simplifier le plus possible un corps vivant qui n'utilise pas ou de moins en moins certains organes. Et ce par pur soucis d'économie d'énergie.  [...] Ou bien doit t-on parler de dilution génétique dans le génome, de gènes qui s'expriment donc de moins en moins Car ces gènes sont bien toujours là () Et s'ils mutent, alors pourquoi toujours vers la disparition de l'organe non utilisé.  [...]

évolution des espèces - Page 2

Il y a une nuance d'importance mais manifestement tu ne fais pas la différence entre la contre-sélection et la disparition par arrêt de la sélection (= arrêt des contre-sélection de mutations modifiant le caractère).  [...] Je trouve quand même un peu fort que tu interviennes dans une discussion où on expliquait que des caractères allaient évoluer non à cause d'un quelconque coût (négligeable voire nul), mais parce que les mutations allaient s'accumuler car les phénotypes mutés seraient neutres comparativement aux non mutés (exemple de la disparition de la fonctionalité d'un oeil, donné d'ailleurs avant ton intervention), et que tu viennes nous affirmer que rien n'est neutre ni gratuit, que tu viennes nous affirmer que non, l'évolution sera déterminée seulement par les coûts et l'utilité.  [...]