• Forum - Développement, Cellules, Attirance

Induction et développement des cellules musculaires

quelle expérience peut-on imaginer pour montrer que le développement des cellules musculaires se fait par attirance ( induction).  [...] Chose peut-être plus intéressante pour toi, Newkoop a montré que si tu combines un tissu ventral M3 avec de la zone O marginale dorsale, le tissu M3 est dorsalisé et il y a production de cellules musculaires. A l'inverse, le mésoblaste ventral peut-être dorsalisé en fin de segmentation et en début de gastrulation sous l'influence d'un signal.  [...]

[Evolution] Sélection sexuelle

Le développement social humain est une interaction entre base génétique et apprentissage. il est évidemment très difficile de juger de la part innée et de la part acquise. Toutefois, si on regarde la culture grecque, on peut voir que l'attirance homosexuelle était courante, considérée comme normale (cf.  [...] La symétrie est liée à la génétique mais aussi aux anomalies de développement, donc sous influence de l'environnement. La préférence pour la symétrie n'est donc pas seulement dictée par la recherche de potentiel génétique meilleur, mais aussi par la recherche simplement d'un partenaire meilleur (un développement perturbé ayant des répercussions multiples sur l'organisme, pas que sur la symétrie).  [...]

[Evolution] Beauté et évolution

En quoi tels ou tels critères sont-ils justifiables En quoi aident-ils la survie et le développement de la communauté qui les définit.  [...] Je n'avais jamais entendu parler de cela. Les blondes auraient dû développer certains moyens d'attirance bien à elles pour pouvoir fonder famille... Intéressant.  [...]

alimentation bébé

Ainsi un enfant alimenté avec beaucoup de graisse à de forte chance de développer une attirance accrue pour ces aliments plus tard. ce qui par ailleurs vaut pour le sucre et les risques de diabète.  [...] Je serais un peu plus nuancée en disant lait entier, pourquoi pas. Je ne suis pas sûre que ce soit le lait qui mène aux problèmes nutritionnels. le lait entier n'est pas un aliment qui contient tant de graisses que cela (4% de matière grasse, c'est moins que les steack hachés à 5%, par exemple), et les graisses (bien que diabolisées dans nos sociétés où sévit l'obésité) sont utiles (ce sont par exemple les constituants essentiels des membranes de nos cellules).  [...]

Lipides membranaires

Les membranes cellulaires sont essentiellement composées de phospholipides. Je me demande alors si il y a une attirance naturelle pour les acides gras saturés ou insaturés. Et aussi, si le fait que l'acide gras soit saturé ou pas change la mobilité membranaire.  [...] Je ne comprends pas ce que tu veux dire par attirance pour les acides gras saturés ou insaturés mais il est évident que les membranes riches en acides gras insaturés sont plus fluides que celles qui en possèdent moins parce que les queues apolaires insaturées se rangent les unes contre les autres moins bien que les chaînes saturées qui sont droites.  [...]

l'homosexualité - Page 2

Bon, soyons sérieux. L'homosexualité n'est plus considérée comme une maladie, sauf par quelques retardataires. C'est une orientation sexuelle que l'intéressé ressent comme innée (on ne va ps réouvrir par là le débat pour savoir si c'est réellement inné, ou acquis à un stade jeune du développement psychologique).  [...] Et si on considérait, plus logiquement, les attirances en fonction de l'objet de l'attirance et non du rapport entre sujet (qu'est-ce que ça vient faire là ) et objet de l'attirance. on devrait alors admettre qu'il n'existe pas d'orientation largement dominante mais en fait deux orientations principales. féminophile et masculophile.  [...]

Les yeux bridés

En ce qui concerne la régulation des grossesses, c'est un phénomène récent (avant c'était beaucoup moins bien maîtrisé), et qui n'a donc pas pu beaucoup influencer l'évolution... De plus il y a l'aspect qualité qui compte. Or avoir beaucoup d'enfants si on n'est pas en mesure de leur assurer un développement/une éducation dasn de bonnes conditions n'est pas très positif pour les générations qui suivent.  [...] A mon avis c'est plus la façon subjective d'exprimer, de justifier de façon apparament rationelle quelque chose qui ne l'est pas, l'attirance, qui diffère entre hommes et femmes. Les hommes seraient soumis à une certaine vision de la masculinité indépendante de leur vraie nature, et les femmes de même à côté.  [...]

[Biochimie] Le rôle des hormones sur l'attirance sexuelle humaine

( Je ne parle pas là de beauté du visage, mais seulement d'une attirance purement physique lié au corps du partenaire convoité). En effet, si je leurs demandait ce que représentait une belle fille pour eux il me montrait une photo stéréotype mannequin d'une femme fine et aux traits de visages fin et symétrique, mais lorsque je leur demandait ensuite avec quelle femme il aurait préféré passer la nuit cette fois en leur montrant plusieurs photo, ce sont plutôt les filles avec des formes qu'ils choisissaient.  [...] Je m'explique. On sait que par exemple pour les femmes les oestrogènes vont poussé le corps à stocker les graisses d'une manière réparti sur la silhouette féminine ( hanches, fessiers principalement, et bas du corps en général) et développer la poitrine de la femme.  [...]

[Génétique] Evolution et sexualité

Chez les espèces pratiquant le mimétisme, est-ce l'efficacité de la protection qui a le plus compté dans la sélection des plus ressemblants ou bien le goût des congénères pour les partenaires les plus ressemblants (attirance sexuelle).  [...] les mâles dominants en rentrant à la caverne retrouvaient des femmes globalement plus exposées aux parasites (plus sédentaires) et donc ils étaient plus attirés par celles moins parasitées, donc moins poilues. On peut imaginer que c'est devenu AUSSI un caractère distinctif de pouvoir social, donc sexuellement + attirant, etc.  [...]

Ovipares, ovovivipares et vivipares

En effet, la maturation des gamètes, tout comme leur positionnement au moment de l'oestrus et d'autres paramètres, rendent les rencontres difficiles. sans compter les problèmes intrinsèques de développement/différenciation cellulaire si fécondation il y a.  [...] Ensuite il y a le développement embryologique - une alchimie complexe qui a permis de se rendre compte que tout n'est pas encodé à 100% dans les gènes. Par exemple si pour une espèce donnée il faut un taux t1 pour déclencher la différenciation antéro-postérieure, pour une autre espèce ce taux est peut-être trop bas ou a déjà dépassé le taux t2 de déclenchement de l'apoptose dans certains tissus.  [...]