• Forum - Contraction, Nerveux, Fibre

Comment maintenir une posture instable?

Donc faut-il partir du récépteur (fuseaux neuro-musculaires) du muscle et ensuite relié ce muscle à un centre nerveux (par exemple la moelle épinière) par une fibre sensitive.  [...] Au niveau cellulaire, je ne pense pas qu'il y ai un mécanisme d'inhibition. C'est la contraction de l'autre muscle qui entraîne le relachement de l'autre.  [...]

[Physiologie] contraction des fibres myocaardiques

Non le tetanos en physiologie c'est quand on a une contraction maximale et soutenue de la fibre. Elle obtenue quand la fréquence des stimulation est telle que à chaque stimulation on a un peu plus de fibres de l'unité motrice recrutées. (c'est pas nécessairement super clair dit comme ca mais j'ai pas envie de faire un cours de physio là ).  [...] je sais bien que les fibres myocardiques sont intétanisables à cause de l'heur longue période réfractaire et c'est heureusement si non ça sera très grave. mé comme j'ai dit ce que j'ai pas compris c'est pourquoi si la fréquence de la stimulation augmente brutalement l'intensité de la contraction de la fibre augmente malgré que cette dernière (la fibre) sa contraction répond à la loi de tout ou rien (je suis étudiente en médecine) je veux une réponse un peu clair s'il vous plaît.  [...]

[Physiologie] Muscle et maintient d'une posture à l'effort.

Le potentiel d'action arrive à la plaque neuromusculaire. Des vésicules d'acétylcholine sont libérées dans la fente synaptique et vont activer les recepteur nicotiniques de la fibre musculaire. La fibre se contracte. Puis l'acéylcholine est hydrolysées par les acetylcholinesterases et la contraction cesse.  [...] Au niveau de la fibre musculaire, la contraction isométrique se traduit par une absence de deplacement parce que la contraction induite par la formation du complexe actomyosine compense l'élongation exercée aux extrémités de la fibre. L'organisme obtient cette compensation par la mobilisation du nombre adéquat de fibres musculaires, la force d'une fibre unique étant quasi constante.  [...]

[Biochimie] codage d'un message nerveux au niveau d'un nerf et d'une fibre nerveuse

[Biochimie] codage d'un message nerveux au niveau d'un nerf et d'une fibre nerveuse.  [...] Comment se réalise le codage du message nerveux au niveau d'un nerf et au niveau d'une fibre nerveuse.  [...]

muscles rouges et blancs

Il se contractent de façon lente (ils contiennent de la myosine de type I, responsable d'une vitesse faible de contraction. d'où le nom de fibres de type I) et beaucoup de mitochondries car ils tirent principalement leur énergie de la respiration mitochondriale.  [...] Au niveau musculaire, une contraction est beaucoup plus longue, parce que la fibre reste en tension plus longtemps (c'est comme si plusieurs cycles s'enchaînaient, la fibre ne se relache pas et une autre contraction débute. c'est dû au fait que le nerf ne délivre pas une mais plusieurs stimulations à la suite).  [...]

[Biochimie] Nerf, neurone, fibre nerveuse, génotype ?

.. mais voilà ce qu'on appelle un nerf. Un nerf fait parti du système nerveux periphérique. Il existe des nerfs moteurs, sensitifs et mixtes(dépendant des neurones ect). C'est le nerf qui va aller rejoindre le muscle pour aller stimuler les cellules du muscle pour initier la contraction.  [...] nerf.ensemble d'axones emballé dans un tissu de protection qui relie le système nerveux central a différentes parties du corps. une coupe transversale dans un nerf montre des vaisseaux sanguins et des fibres nerveuses de diamètres différents,isolées le plus souvent, les unes des autres par les gaines de myéline.  [...]

[Biochimie] Les messages nerveux

Il part donc de la moelle épinière et se dirige vers le muscle, provoquant ainsi l'augmentation ou la diminution de sa contraction.  [...] Je ne suis pas du tout satisfaite, car je sais que le départ d'un message sensoriel n'est pas forcément provoqué par la stimulation d'un muscle (ex. extension, contraction), mais par la stimulation d'une fibre nerveuse... Et aussi, un message moteur n'est pas forcément provoqué par l'arrivée d'un message sensoriel, car on peut très bien sectionner le ganglion rachidien, empéchant ainsi les messages sensoriels d'arriver à la moelle épinière, sans pour autant perdre toute motricité.  [...]

[Physiologie] le deces - Page 2

A propos des muscles, j'arrive après la bataille, il faut bien se souvenir que l'état de base de la fibre musculaire n'est pas la relaxation mais, de manière un peu contre intuitive, la contraction. C'est ceci qui explique l'installation de la rigidité cadavérique.  [...] A propos des muscles, j'arrive après la bataille, il faut bien se souvenir que l'état de base de la fibre musculaire n'est pas la relaxation mais, de manière un peu contre intuitive, la contraction.  [...]

[Physiologie] Relation entre force & contraction

Je n'ai pas vu les pièces jointes (pas encore validées) mais j'ai plutôt souvenir que la force maximale d'in muscle se situerait dans les vingt derniers pourcents de contraction maximale.  [...] La fibre musculaire ne varie pas en volume, juste en longueur, ce qui donne une répartition différente selon que la fibre est étirée ou contractée. Aux environs des 50% de contraction, ce doit être le moment où on a le plus de mouvement de volume interne. Probablement le moment le plus fragile de la fibre, et donc le plus fatigant pour le muscle. Beaucoup d'énergie sera dissipée.  [...]

Entorse :[

C'est une bête histoire du reflexe myotatique inverse qui est appris en 1ere. Si une fibre musculaire est étirée, elle se contracte pour éviter de perdre la congruence des surfaces articulaires. En manipulation sur une articulation bloquée (qui en fait est a 95% du temps un spasme musculaire), on va aller dans le mouvement déficitaire.  [...] La fibre musculaire spasmée est étirée, assez pour permettre une détente de la fibre suivie d'une contraction ponctuelle physiologique.  [...]