• Forum - Complexité, Organisme, Génome

[Evolution] "Grande question"

Et le mode éthique a plusieurs applications. L'un discute le résultat, mais un autre les moyens. ce n'est pas un domaine dans lequel l'expérimentation par essais et erreurs est pensable, et nous n'avons pas encore les moyens de simuler sur ordinateur la genèse d'un organisme à partir du génome, comme on simule le vol d'un A380.  [...] Le probabilisme découle de cette complexité mise à jour et est d'usage courant en génomique fonctionnelle (proportions de Bayes, chaînes de Markov, algorithmes expectation-maximisation, etc.). Mais si, à la manière du démon de Laplace, on disposait d'absolument toutes les informations pertinentes sur le génotype et le milieu d'un individu, on passerait à un déterminisme classique.  [...]

[Evolution] [évolution] L'évolution implique-t-elle forcément l'intelligence? - Page 2

Le principe de niche écologique me parait primordial, et même une extension plus générale. une fois qu'un caractère révolutionnaire (chloropyle, pluricellularité, intelligence...) il ya très peu de chance qu'il réapparaisse au même endroit, en effet, l'organisme ayant nouvellement acquis cette capacité sera loin d'être aussi adapté que ses confrère, il est condamné à disparaitre ou a régresser.  [...] l'intelligence humain qui se carractérise par sa capacité a gerer des information provenant de sa propre gestion de l'information en une sorte de feed-back informatif. le flux penséen de la conscience prenant conscience d'elle même en tant qu'etant.o). celui-ci n'est qu'une particularité de notre espèce, un saut de complexité du même ordre que dû etre, la locomotion, la bouche, l'oeil, et quelque autre structure ou moyen physique d'atteindre a la pérénisation de notre espèce.  [...]

[Evolution] [évolution] L'évolution implique-t-elle forcément l'intelligence? - Page 4

Je pense qu'effectivement cette métaphore de Gould avait plus pour but de discuter de la non-tendance du vivant vers une complexité croissante (si l'on définit la tendance évolutive comme une inertie générale de l'ensemble du vivant) que de poser le problème d'une limite éventuelle d'évolution.  [...] - deuxième déblocage. mise en place du tube gastrique. augmentation de l'efficacité digestive (en gros, la phagocytose au niveau d'un organisme pluricellulaire) =. permet la mobilité, la prédation à grande échelle.(l'attracteur puissant en face, c'est simplement de digérer à l'extérieur comme le font les champignons).  [...]

Ecologie fondamentale: "Climax" l'emploi du concept de stabilité pour un écosystème

Cet exemple c'était pour montrer(souligner plutôt) que le vivant n'a pas vocation à la complexité (climax...) et que la Sélection n'explique pas toutes les distributions des communautés.  [...] Avec l'analogie à un grand organisme, je relève (c'est un choix) la programmation génétique des phases du développement. Tu vois pourquoi cela me gêne.  [...]

Le virus : un être vivant ?

pour moi il fait partie de l'inerte, mais il est vivant de par sa structure ADN... disons que le vivant ne s'oppose pas au terme inerte, et que les virus ne sont que la première forme de la biochimie, il porte une structure evolutive transmissible, l'ADN qui elle-même se retrouvant dans toute la biochimie mais avec des niveaux de complexité d'un tout autre ordre.  [...] Par conséquent, à mon sens, la meilleure définition d'un virus est. agent infectieux possédant une organisation acellulaire et composé au minimum d'un génome d'acide nucléique et de protéines, mais dépourvus de système générateur d'ATP et de machinerie de synthèse protéique.  [...]

Les causes du cancer ?

Un peu préoccupant pour ce qui est devenue la première cause de mortalité chez nous. On la comprend comme nos aïeux médiévaux comprenait la peste. Les progrès de la recherche aboutissent à toujours de plus complexité. Un article d'un Pour la science concluait sur des doutes sur notre capacité à saisir ce qu'est un cancer (terme unique pour des maladies différentes au demeurant).  [...] Les progrès de la recherche aboutissent à toujours de plus complexité. Un article d'un Pour la science concluait sur des doutes sur notre capacité à saisir ce qu'est un cancer (terme unique pour des maladies différentes au demeurant).  [...]

Pourquoi le pin, le menthol, ... dégagent le nez ?

Les huiles essentielles sont efficaces pour soigner les infections de la grippe, car les virus et les bactéries sont incapables de se multiplier en présence des huiles essentielles. C'est entre autres, à cause de leur complexité, car il peut y avoir jusqu'à 300 molécules différentes qui cohabitent dans une seule sorte d'huile.  [...] - je ne vois pas en quoi la complexité des huiles essentielles apporterait une explication au schmilblick. Certes, plusieurs molécules peuvent avoir des effets synergiques, mais l'inverse est aussi totalement possible... si je mélange au hasard 300 molécules issues de plantes (ou n'importe quoi d'autre), il n'est pas dit que j'obtienne un remède miracle.  [...]

Température minimale pour la prolifération de la vie ?

Je soupçonne que les -24 °C de Richard Hoover ne traduisent pas une température minimale de croissance, mais plutôt une température minimale à laquelle on n'a pu observer une activité métabolique ou enzymatique (ce qui est très différent). La température minimale de croissance est généralement définie, comme son nom l'indique, comme la température minimale à laquelle l'organisme peut encore se reproduire.  [...] Très peu probable que la valeur de -24°C que tu citais au début concerne la température interne d'un organisme unicellulaire. Les techniques généralement utilisées sont soit des mesures in situ (autrement dit, en mettant un thermomètre au plus près de la où on trouve les microorganismes dans le milieu naturel, soit des mesures contrôlées en laboratoire, en ramenant un échantillon de sol, de vase, de cheminée hydrothermale et en regardant à quelle température minimale (ou maximale) les cellules qui s'y trouvent commencent à mourir.  [...]

[Divers] But biologique de la vie.

Car pour cette question, je pense qu'il faut considérer l'individu, donc l'organisme, et non ses constituants. Ce n'est qu'une question de considération d'échelle, et en plus c'est arbitraire puisqu'on peut s'amuser à définir les multiples buts de la vie à toute les échelles mais comme je l'ai déjà dit et je re-cite on ne s'en sort plus.  [...] Ensuite, les organismes multicellulaires ne le sont qu'une partie de leur vie (même si c'est la plus longue ). il y a un problème de continuité, qui se voit en posant les questions Quel est le but d'un spermatozoïde ou Quel est le but de la cellule oeuf (deux questions qui, me semble-t-il, obtiennent des réponses immédiates de la plupart de gens, du moins ceux qui comprennent la question sans réfléchir à ce que peut vouloir dire but ou vie ).  [...]

Nos dents sont elles "mal adaptées"?

- Migration. Force très importante lorsque on s'intéresse à la divergence évolutive entre plusieurs population. Ici on s'intéresse à l'évolution de TOUTE la population humaine. ce n'est pas la peine de la prendre en compte (en restant simple hein... théoriquement, les flux génique entre les sous-groupes génétique (que constitue les continent par exemple pour l'Homme) sont à prendre en compte).   [...] Et donc, je voulais en venir à cette question. j'ai lu plusieurs fois que probablement, d'ici des siècles, nous n'auront plus ni poils ni dents de sagesse..Pourquoi Aucun avantage ni désavantage, alors tout simplement, pourquoi dire cela La seule hypothèse que j'ai et j'aurai donc besoin de vos information à ce sujet, c'est qu'une mutation n'a pas un effet immédiat dans tous les cas, mais que, par exemple, telle mutation peut avoir pour conséquence que les gènes responsables de la pousse des dents de sagesse, ou des poils, perdent petit à petit leur activité, au fur et à mesure des générations, (ou inversement, que le gène responsable de leur perte aie une activité de plus en plus importante), un peu comme si l'information subissait des pertes entre chaque génération.   [...]