• Forum - Coeur, Muscle, Particulier

Le myocarde et les muscles striés

Le coeur est considéré comme un muscle myocardique strié certes particulier, mais qu'est ce qu'il lui donne une telle particularité et empêcherait l'accumulation d'acide lactique qui causerait la crampe, bref y a t il des cas d'anaérobie ou le muscle myocardique n'effectue que l'aerobie.  [...] Sinon, le coeur est le muscle le plus oxydatif de l'organisme. il utilise préférentiellement les lipides comme substrats (qui ne peuvent être utilisés en anaérobie), et synthétise très peu de lactate. au contraire, il en est consommateur (lorsque la lactatémie augmente, le lactate est capté par les cellules myocardique et transformé en pyruvate pour être utilisé par la mitochondrie).  [...]

embryologie et formation de la vie

Le coeur est effectivement un muscle et il apparaît en effet très tôt... pour rythmer la vie d'un minuscule être de la taille d'un grain de blé.  [...] Très bon lien (cochin) cherche bien il y aura plusieurs etapes, il faudra que tu clik sur suivant. Et tu vera à ton grand bonheur, un moment tu trouvera ossification, pièce du squelette et le cour suivant sera la parti musculaire donc OUI la formation du squelette suivi des muscles. Cordialement.  [...]

Cancer du coeur ??

le cyclophosphamide, le fluorouracil, la vincristine et la mitoxantrone sont aussi toxiques pour le coeur, surtout à fortes doses. la radiothérapie peut intéresser tout ou partie du volume cardiaque et retentit sur le péricarde et le muscle. elle entraîne une inflammation (péricardite) qui évolue rarement vers une péricardite constrictive gênant le fonctionnement cardiaque.  [...] sur le coeur lui-même elle provoque une fibrose du muscle et des vaisseaux (artères coronaires) qui l'alimentent, en général discrète et sans conséquence. cependant ces risques conduisent à protéger le coeur en cas de radiothérapie du thorax ou, s'il faut traiter un cancer voisin, à donner à cet organe une dose aussi réduite que possible, sur la plus petite partie possible.  [...]

[Biologie Cellulaire] Tumeurs et muscles

A propos des néoplasies des muscles, quand il s'agit de muscles striés (coeur ou muscles classiques du genre biceps), on parle de rhabdomyomes (ou rhabdomyosarcomes quand ils sont malins) et pour les muscles lisses (intestins, certains sphinters), on parle de léïomyomes (ou léïomyosarcomes quand ils sont malins).  [...] Les cancers pédiatriques (comme Ewing) sont souvent des cas particuliers et ne sont pas forcément comparable du point de vue mécanistique avec les cancers de l'adulte, les conditions d'apparitions, le nombre de mutations etc.  [...]

[Physiologie] stress, exercice physique et musculation du coeur

ma question porte sur le coeur. on dit que le sport le muscle et que c'est surtout pour ça que pratiquer une activité physique est bien.  [...] A mon avis, je dirais que c'est peut être parce que tous les sports ne sont pas bons pour le muscle cardiaque. Les sports d'endurance, où l'effort est plus ou moins constant sont en effet bons pour le coeur, son activité étant augmenté de façon constante. Par contre les sports comme le foot, le badminton, tennis, etc.  [...]

Effets du sport sur le coeur

Il est cependant à noter que l'aérobie est directement dépendante de l'oxygène disponible. Si celui-ci n'est pas suffisant, le muscle va repasser en anaérobie, et gaspiller ainsi le glucose destiné à l'aérobie en quelques minutes. L'entrainement va permettre au corps de mieux s'adapter à l'effort (envoyer le maximum de sang dans les muscles), et aux muscles de tirer le meilleur parti possible de l'oxygène disponible.  [...] Mais, en réponse au fait que le coeur bat depuis la naissance, il est également à noter que les muscles squelettiques sont aussi en perpétuelle activité (tonus musculaire), sauf pendant certaines phases de sommeil. Bref, c'est surtout la capacité à augmenter l'activité qui est à prendre en compte, pour le coeur comme pour le muscle squelettique.  [...]

fréquence cardiaque

Lorqu'il y a augmentation de l'activité d'un organe (par exemple le muscle lors d'un exercice physique), il va falloir augmenter l'apport en O2 pour alimenter cet organe. Pour augmenter cet apport en oxygème le coeur va battre plus fort (augmentation de la puissance de contraction) et plus vite (augmentation de la fréquence cardiaque).  [...] Du coup, pour un même apport périphérique d'O2 au repos, le sportif à besoin de moins de battements. Le muscle s'économise, le sportif vit plus longtemps... (exclusion faite de celui qui s'entraine 8h par jour pendant lesquelles il fait pomper son coeur à 180bpm... ).  [...]

Diminuer le rythme cardiaque - Page 2

Il manque toute la physiologie et en particulier, l'électrophysiologie à cette plomberie pour en faire une circulation sanguine, sans compter son développement et entres autres, les multiples facteurs biologiques/biophysiques qui auront un impact plus important par rapport à la taille et au volume qui varient finalement assez peu chez l'adulte sain malgré des performances qui peuvent être démultipliées.  [...] Mais d'une part, on ne sait pas comment développer particulièrement le volume du coeur et, d'autre part, ce volume va poser problème s'il y a trop de muscle par rapport aux cavités ou pas assez et de toutes façons, dès qu'il est est trop volumineux (il travaille dans une zone anatomiquement limité avec certaines contraintes physiologiques (de pression et de vascularisation, entre autres), donc contrairement aux autres muscles qui peuvent se fatiguer ou avoir une crampe, ce genre de chose provoquerait la mort de l'intéressé si le coeur était concerné.  [...]

Territoire moteur du NCX

j'ai du mal à discerner ce que le nerf vague innerve. j'hésite entre le végétatif et le moteur concernant le larynx et pharynx qu'il innerve via les nerfs laryngés récurrents et nerf laryngé sup.   [...] idem pour le coeur, le myocarde est un muscle... du coup je ne sais pas ou le classer.  [...]

Pourquoi des coeurs différents ?

Donc oui il y a de la génétique mais la structure du coeur doit être sélectionné par le milieu... Un poisson avec un coeur d'homme ne pourrait peut-être pas survivre dans son milieu, non.  [...] Morphologiquement les coeur de tous les vertébrés se ressemblent. Le coeur des poissons à deux cavités, les mammifères 4 cavités (l'homme aussi donc) pourquoi cette différence Tout simplement au niveau des besoins, les mammifères ont les poumons qui consomment plus, plus de muscle donc un système plus développé. Pareil donc au niveau cardiaque.  [...]