• Forum - Cerveau, Muscles, Organisme

licence psycho - exposé endocrinologie

3 l'effet de ses substance sur le cerveau en particulier et sur l'organisme en général (coeur, circulation, muscles).  [...] J'ai suivi vos conseils pour la partie introductive et j'ai rajouté une petite sous-partie la place de l'agressivité dans notre société. Par contre je ne sais pas encore si je vais détailler précisément les effets de ces hormones d'un point de vue organique en me contentant de parler des résultats visibles sur le plan comportemental (dépendra de l'avancée des mes autres dossiers et du temps qu'il me restera).  [...]

l'organe le plus important du corps humain pour vivre

Si l'organisme n'est pas nourri, le cerveau reçoit tjs du glucose, parce que les stocks de glycogène du foie sont hydrolisés, et aussi les cellules musculaires (qui contiennent un composé de glucose). C'était le cas dans les camps de concentration. les prisonniers n'avaient plus de muscles parce que tout était parti vers le cerveau.  [...] Mais le corps est un tout, et un cerveau seul ne sert à rien. Je pense qu'on peut même dire que, biologiquement, chaque organe, muscle, partie d'un corps, a une fonction, et est donc indispensable a une vie normale.  [...]

[Physiologie] Température du corps

chez les homéothermes il existe des centres thérmorégulateurs capables d'ajuster l'intensitée des oxydations cellulaire donc la perte de la chaleur par l'organisme, ce pendant dans une zone de temperature externe les centres n'interviennent pas.c'est la zone de neutralité thermique,dans cette zone la quantité de chaleur produite par l'organisme pour assurer ces fonctions vitales est égale à la perte de chaleur.  [...] l'homéothermie ne consérne que les parties profonde de l'organisme qui constitue le noyau(le cerveau,viscéres et une partie des muscles)alors que les parties superficielle (peau+membre)possédent une température variable.  [...]

diabète et cerveau, rétine et foie

dans l'organisme d'un etre humain seuls les cellules adipeuses, les muscles et le foie qui peuvent stocker du glycogéne d'une façon remarcable, esque vous pouvez m'expliquer dans le cas de diabette quesqui ce passe dans ces trois organes. cerveau et rétine et foie.  [...] Et ce qui se passe dans ces organes dans le cas du diabète. On pourrait en écrire des kilomètres. Voici quelques mots-clés pour que vous puissiez faire des recherches. insulinorésistance, inhibition de la néoglucogénèse, lipogénèse (pour le foie), microangiopathie ou rétinopathie diabétique.   [...]

[Physiologie] Pourquoi le cerveau a-t-il besoin particulièrement de glucose ?

Alors pourquoi le glucose c'est probablement juste d'un point de vue évolutif, le glucose est la source d'énergie principale utilisée par quasiment tout les organismes, bactéries incluses, même si d'autres sucres sont métabolisables, le glucose est utilisé en priorité, (on peut supposer que à l'origine si le glucose était le seul sucre pour lequel les organismes avait des enzymes, quelqu'un qui n'avait pas ces enzymes ne pouvait plus subvenir à ses besoin, il y a donc eu une pression de sélection, ces gènes se sont répandus au cours de l'évolution et du coup sont présent partout, d'autres enzymes permettant de digérer d'autres sucres sont arrivés ensuite, mais les enzymes d'utilisation du glucose étant déjà partout, et synthétisées dans quasiment toutes les cellules, c'est resté le sucre principal utilisé).  [...] Priver notre cerveau de glucose est relativement impossible, même si on n'en consomme pas, notre organisme fera son maximum pour maintenir la glycémie quitte à sacrifier tout les muscles du corps avec la néoglucogenèse.  [...]

[Physiologie] le prion

Je n'en sais rien du tout, mais on peut supposer que ce n'est pas parce-que l'organe principalement affecté par le prion est le cerveau que le prion ne se trouve qu'au niveau du cerveau. Il se retrouve certainement dans une grande partie de l'organisme si les muscles en contiennent ainsi que d'autres organes (appelés abats en gastronomie).  [...] pour info, on trouve le prion (protéine PrP non naturelle) non seulement dans le cerveau mais aussi la rate, le sang (plasma). elle serait aussi transmissible par les muscles pour le nouveau variant. c'est peut etre l'ancien variant responsable de la maladie de Kuru.  [...]

[Physiologie] 37.2°C D'où provient cette énergie thermique ?

Tous les tissus produisent de la chaleur. lorsque l'organisme est au repos, la majeure partie de la chaleur est générée par le foie, le cSur, le cerveau et les glandes endocrines. les muscles squelettiques inactifs fournissent 20 à 30% de la chaleur corporelle.  [...] Cette situation change cependant sous l'effet de modifications, même légères, du tonus musculaire. au cours d'une activité intense, la quantité de chaleur produite par les muscles squelettiques peut être de 30 à 40 fois supérieure à celle qui est produite par le reste de l'organisme.  [...]

[Physiologie] Relation entre muscles, nerfs et rêves?

En faite, j'aimerais savoir si il y avait un lien entre les rêves que l'ont fait et les contractions musculaires... je ne suis pas clair... je vais prendre un cas concret.   [...] Ces petits coup de jus dans les jambes lors du sommeil sont tout à fait normaux et cela arrive à tout le monde, j'ai lu quelque part que lors du sommeil le cerveau envoie des signaux au muscles pour signaler à l'organisme qu'il est bien en vie...,maintenant je trouve ceci quelque peu simpliste et qui reste à confirmer par des spécialiste du sommeil.  [...]

Physio cardiaque: Régulation de la Pression Artérielle

La réponse orthosympathique sert à rediriger des volumes plus importants de sang dans des situations particulières d'effort, ou de réponse de fight-or-flight, et constitue une réponse stéréotypée (on va mobiliser le sang qui réside dans des réservoirs physiologiques qui sont le tractus GI, la peau, la circulation pulmonaire et le rediriger vers les muscles, le cerveau et les organes vitaux), mais en l'absence de ces contextes d'effort, on laisse le champ libre aux organes de réguler par eux même le débit d'entrée en fonction de leurs besoins, en modifiant notamment les résistances artériolaires d'aval.  [...] En temps de fuite (orthosympathique), danger, exercice, on se prépare à prendre la fuite, et là, on écoute plus les besoins individuels, on fout tout pour le cerveau, les muscles et les organes vitaux, et on donne l'occasion à l'organisme de prendre la fuite (ou le combat).  [...]

Cerveau et mouvement des organes

Dans ton exemple le cerveau analyse l'influx nerveux en provenance de l'oeil et décrypte l'image puis en fonction de cela il envoie un influx nerveux aux muscles qui entraine le mouvements, et à tout moment ils peut corriger le placement du bras. La rapidité de l'influx et la distance entre le cerveau et les organes font que ces modifications sont considérées comme instantanées.  [...] si non-. passage par la paléocervelet pour assure l'équilibre, cette information doit être encore confirmer par la l'archéocervelet alors si c'est confirmer par cette dernière que le corps est dans la bonne position d'équilibre, l'influx passe après au le néocervelet pour débuter le processus de distribution de l'influx pour les muscle nécessaire,et ça passe du cerveau qui gère le mouvement de l'organe (ensemble de muscle en générale),et ce mouvement du flux d'information reste en circulation entre la cervelle (avec ces divisions) et le cerveau a fin de minimiser le maximum d'incertitude et que le mouvement réussis.  [...]