• Forum - Cerveau, Mort

[Génétique] Epigénétique et hérédité.

Pour ce qui est des comportements simples (agressivité, anxiété,...) il est probable que la génétique puisse entrer en ligne de compte. Des études sur la souris vont en tout cas dans ce sens. Le cerveau est complexe mais effectivement beaucoup de choses peuvent être expliquées biologiquement.  [...] Un cerveau mort qui n'est par conséquent plus en interaction avec l'environnement ne peut rien révéler. De même pour le mythe de la donnée quantitative. un gros cerveau serait plus intelligent qu'un plus petit. Et que n'a-t-on pas raconté comme sornettes à propos d'une soi-disant différence entre les caractéristiques du cerveau masculin et du cerveau féminin.  [...]

La Vie ? La Mort ?

Je n'ai pas confondu tracé plat de l'ECG et cerveau mort. On peut tomber dans un coma très profond sans pourtant avoir subi des dommages cérébraux incompatibles avec la vie. Par exemple lors d'un trauma... etc.  [...] Merci pour toutes vos contributions, en résumé, l'on peut dire que ce qui donne la mort, dans le cas où l'on maintient artificiellement les fonctions des organes vitaux, est l'anoxie du cerveau, mais ne peut-on pas oxygener un cerveau afin d'éviter, évitant ainsi la mort des neuronnes [/b].  [...]

[Biologie Cellulaire] Le potentiel d'action

en revanche, cet état est observé chez des patients en ventilation artificielle et autres appareils permettant vascularisation des tissus sans l'aide du cerveau.Donc les organes sont bien vascularisés,tout le corps fonctionne encore, seul le cerveau est mort.  [...] conclusion. la mort, c'est la mort du cerveau, donc plus d'activité de ce dernier à cause de la mort des cellules, et il n'extste ni PR ni PA. Je ne fais pas erreur.  [...]

[Evolution] Quel est la durée de vie/greffe d'un cerveau. Possibilité de revivre ? - Page 2

a ce niveau là, meme le cerveau d'une personne en mort cerebrale a un cerveau... vivant, alors que dans le premier cas on le considere mort.  [...] Ou alors je ne comprends pas la question, mais dans ce cas, il faudrait je pense la préciser (voulez-vous savoir à quel âge les fonctions cérébrales commencent en moyenne à se dégrader, les raisons de ces dégradations etc... Mais là on ne parle plus de durée de vie au sens strict, car un cerveau malade ou sénile est toujours un cerveau vivant.).  [...]

Mort encéphalique - Irrigation du cerveau

Dans l'immense majorité des cas c'est l'oedème cérébral le responsable. Le cerveau n'étant pas dans un contenant extensible, l'Sdème entraine une compression très importante des tissus et des vaisseaux, donc un arrêt de la circulation.  [...] L'Sdème fait mourir le tissu cérébral, qui en nécrosant crée de l'Sdème etc, c'est un cercle vicieux qui s'auto-entretient, aboutissant à la mort encéphalique à plus ou moins longue échéance.  [...]

Capacité mémoriel d'un cerveau d'un individu lambda? - Page 11

Dire que la pensée fonctionne sans le cerveau, ça revient à évoquer la noosphère de Bernard Werber, ou toute autre vision déiste relative à la survie des pensées individuelles après la mort, mais absolument pas scientifique.  [...] Peut-être serait-il bon de rappeler que la conscience et les pensées les plus complexes ne sont dues qu'à un développement du cerveau Que les premiers humains n'avaient même pas conscience de la mort Qu'il y a autant de neurones dans le cerveau que dans l'intestin.  [...]

l'organe le plus important du corps humain pour vivre

oui mais pour un secouriste dans l'immedia c'est le coeur qui fait vivre le cerveau si le coeur s'arrète le cerveau meurt donc de ce point vue la le coeur est l'organe le plus important pour vivre.  [...] Tout dépend ce que l'on entend par vivre... Moi je dirais les 2. Un coeur qui bat ne sert à rien si le cerveau est mort. la mort cérébrale est, selon moi, la véritable mort avant la mort cardiaque proprement dite.  [...]

L'endormissement

Sur les mécanismes. dans le tronc cérébral, il y a des structures (locus coeruleus, raphe dorsal) qui contiennent la majorité des neurones producteurs de plusieurs neuromodulateurs (système noradrenergique and serotonergique). Or, ces neuromodulateurs ont un effet dans la totalité du cerveau, et donc peuvent déterminer le mode d'activité global.  [...] - nous ne sommes pas inconscients lorsque nous dormons car notre cerveau n'accepte pas l'inaction totale (seule la mort permet cet état). Donc, pour permettre au cerveau de vaquer aux fonctions vitales du sommeil, nos bernons notre cerveau en lui faisant accroire que nous sommes actifs EN RÊVANT.  [...]

Maladie d'Alzheimer

2) La maladie touche beaucoup le système cholinergique, dans quasiment l'ensemble du cerveau, ce qui explique l'amplitude des symptômes. Par contre, on parle de plus en plus de l'excitotoxicité induite par le glutamate, qui provoque un entrée massif de calcium dans les neurones et cause la mort.  [...] J'ai peut-être mal compris mon professeur, mais je crois qu'il a dit que dans le cerveau, les neurones sont spécialisés dans un type de neurotransmetteur (par exemple les neurones cholinergiques, glutamatergiques, GABAergiques, Dopaminergiques etc). Si le glutamate peut induire la mort de neurones cholinergiques (je déduis que c'est le cas), ceci veut dire que dans une synapse nerveuse cholinergique, il y a aussi du glutamate et des récepteurs glutamatergiques (NMDA) sur des neurones cholinergiques Y-a-t'il un autre lien entre le système cholinergique et glutamatergique.  [...]

La Vie ? La Mort ? - Page 2

OK, la mort est du à l' arret du cerveau. Donc ça veut dire que les animaux sans cerveaux ou encores les autres être vivants telles les végétaux ne meurt pas ou ne vivent pas. C' est là où je comprend rien.  [...] En fait je pense que une des définitions de la mort est le cas où on ne peut plus relancer la machine. Dans le cas de l'homme, c'est justement quand le cerveau est atteint.  [...]