• Forum - Cerveau, Individu, Arrêt cardiaque

[Divers] Le cerveau, la mémoire et la conscience

..hélas c'est une technique hallucinante, et prometteuse mais elle ne fait pas de nous des immortels pour autant, car des patients réanimé par cette nouvelle technique après un arrêt cardiaque ont survécu certes mais pas sans séquelle, lorsqu'il n'y a pas un nouvel arrêt cardiaque dans les 48 heures qui viennent après la réanimation.  [...] si tu te demande mais alors qu'est ce qui provoque cette dégénérescence des corps cellulaires des neurones du cerveau c'est la température c'est pour ça qu'il est conseillé de congeler l'individu en arrêt cardiaque le temps que les secours arrivent, et qu'il soit sauvé à l'hôpital autrement chaque demi heure dans la température ambiante provoque des séquelles importante après la réanimation.  [...]

Arrêt cardiaque.

Elle peut également se projeter dans un territoire épigastrique, ou interscapulaire et n'évolue pas nécessairement vers l'arrêt cardiaque. La douleur de l'infarctus vient du fait qu'il y a une souffrance tissulaire, et que l'individu est toujours conscient pour les percevoir.  [...] dans l'arrêt cardiaque soudain, comme une fibrillation ventriculaire, il y a perte de conscience avant que l'individu ne se plaigne de douleur, et les premiers signes apparents seront donc la perte de connaissance, mais en l'absence d'intervention, le coeur non battant va s'ischémier.  [...]

arrêt cardiaque et encéphalogramme plat

Au bout de combien de temps après un arrêt cardiaque enregistré t on un encéphalogramme plat car le cerveau n'est plus irrigué.  [...] et dans ce cas d'electroancephalogramme plat du à un arret cardiaque est ce que le cerveau peut etre stimulé de quelque façon que ce soit.  [...]

desarroi

nous sommes dans le grand desaroi mon onlce est rentre a lhopital pour une simple pneumonie et son etat est comateux et on nous dit kil nya plus rien a fair car ils ont trouvé une tumeur au cerveau.et de plus les medecins en nous donnant le dossier medical nous ont cachés des choses car le dossier etai incomplet car il avai fai un arret cardiak et donc on sest demandé si ce nest pa du a ca ke son cerveau est touché gravement et kil ne sera plu parmi nous il na ke 35ans et c dur.  [...] Une tumeur au cerveau peut provoquer un arrèt cardiaque. D'autre part, si vous savez qu'il a fait un arret cardiaque, c'est qu'on ne vous l'a pas caché.  [...]

[Physiologie] Vivre sans dormir

Donc en gros, la meilleure méthode (en tout cas, celle qui était la plus répandue quand j'étais en prépa) qui est bien sûr à adapter selon les individus, c'est de travailler tant que tu sens que ton corps arrive à suivre et à assimiler (en pratique, on s'en aperçoit assez facilement).  [...] ce qui se passera si tu reste éveillé pendant 72 heure est un arrêt cardiaque...le sommeil est une thérapie, et le corps a besoin du sommeil pour reposer tes yeux de plus de 16 heures de stimulus visuel...car les yeux s'usent, et le cerveau a besoin du sommeil pour régénérer ses forces, si tu ne dors pas, tu empêche ton cerveau de se réparer de l'utilisation quotidienne, de réparer son matériel génétiques et retourner à l'équilibre des innombrables substances qu'il contient.  [...]

bouche à bouche inutile?

Bonjour j'ai entendu récemment que des études montrent que le bouche à bouche ne serait pas nécessaire lors d'un arrêt cardiaque et qu'il serait même préjudiciable à la victime en privant son cerveau de sang pendant de longues secondes.  [...] J'aimerais connaitre la véracité de cette information et la position officielle de la croix rouge. si demain qqn venait à faire un arrêt cardiaque devant moi devrais-je ou non associer les massages au bouche à bouche.  [...]

Le rapport Campbell ; Découverte majeure ou manipulation de données scientifiques ?

Dans le chapitre 5 sur les maladies cardiaques, il est précisé qu'en ce qui concerne le résultat de certaines recherches effectuées il y a quelques années plus les gens mangeaient de gras saturés et de cholestérol (ce qui indique la consommation d'aliments d'origine animale), plus le risque de maladies cardiaques était grand.  [...] C'est aussi le cas des maladies liées au vieillissement du cerveau (déficiences cognitives, Alzheimer, Parkinson…). Bref, tous les maux qui pourrissent la vie des retraités ont tous une origine commune. les protéines animales, sans lesquelles ils pourraient vivre heureux et sans souffrance, comme dans le paradis de la bible, un laps de temps mémorable avant que le créateur les rappelle à ses côtés, d'un arrêt cardiaque peut-être, en paix et en bonne santé.  [...]

quelles sont les causes d' un arrêt cardiaque ?

Un arrêt du fonctionnement d' un stimulateur cardiaque auriculaire (noeud sinusal ou auriculo-ventriculaire) peut-il être à l' origine de l' arrêt cardiaque.  [...] Je dis cela car quand on disseque un coeur de rat, si on coupe l'innervation sympathique du coeur avant l'innervation parasympathique, le coeur stoppe. Donc le nerf X tout seul peut provoquer, potentiellement, l'arrêt cardiaque, non.  [...]

Juste pour savoir: crise cardiaque et arrêt cardiaque?

En fait, le terme plus juste pour crise cardiaque est infarctus du myocarde. L'infactus du myocarde arrive lorsqu'une partie du muscle cardiaque (myocarde), n'est pas irrigué par les coronaires. C'est le cas lorsqu'ils sont bouchés. Dans ce cas là, la partie non irriguée va nécroser (= mourir ) et le coeur va plus ou moins bien fonctionner (cela dépend de la taille de la partie nécrosée).  [...] Le terme arrêt cardiaque, comme sont nom l'indique correspond à un arrêt du coeur. les causes en sont nombreuses.  [...]

[Biologie Cellulaire] Le potentiel d'action

est-ce quelqu'un peut me dire combien de temps le cerveau continue de fonctionner après la mort de l'individu on m'a dis jusqu'à 72h mais je n'arrive pas à retrouver la confirmation où que ce soit...et dans ce cas, est ce qu'on a encore une succession de potentiel d'action et de repos qui possèdent une ddp de plus en plus petite jusqu'à 0(la mort).  [...] Elle est considéré par l'OMS comme le critère médico-légal du décès, par contraste avec un simple arrêt cardio-circulatoire. En effet, contrairement à ce dernier, un individu en état de mort cérébrale est considéré comme étant engagé dans un processus irréversible vers le décès définitif.  [...]