• Forum - ADN, ARN, Molécule, Protéine

[Biologie Cellulaire] mystère et trancription

Il n'y a pas de toute première protéine de la transcription dans la cellule. A n'importe quel moment où l'on prend une cellule, elle a en permanence à disposition les différents acteurs protéiques de la transcription. Ces protéines transcrivent des gènes parmi lesquels on a ceux codant des protéines de la transcription.  [...] On pense que la première molécule de la triade ADN-ARN-Protéine était un ARN. Il pouvait être porteur de l'information génétique, et catalyseur puisqu'il est largement admis que certains ARN peuvent avoir des propriétés catalytiques et autocatalytiques. ce sont les ribozymes.  [...]

[Biologie Moléculaire] origine de l'ARNm?

J'ai pas vraiment compris la question, mais je vais essayer d'y répondre, tout d'abord chez les eucaryotes, après transcription de l'ADN, on obtient une molécule d'ARN précurseur ou ARN pré-messager qui n'est pas encore mature, et qui ne peut pas, dans la majorité des cas, être directement traduite en protéine.  [...] Après maturation et épissage, sa séquence nucléotidique est complètement traduite ou bien y a t il encore des zones qui ne codent pas pour la protéine Elles ont logiquement été enlevés si on prends en compte l'excisiond es introns mais on ne sait jamais.  [...]

l'ADN chromosomique sert-il in fine à produire autre chose que des protéines ?

l'ADN n'est pas une protéine, loin de là, une protéine c'est un polymère d'acides aminés, l'ADN est un polymère d'acides nucléiques,, ce sont deux types de molécules fondamentalement différentes,  [...] après puisque dans ton titre tu parlede production in fine, alors quelque part l'ADN sert a la fabrication des lipides, ainsi que des sucres et polysaccharides, puisque à partir de l'ADN on obtiens l'ARN, a partir de l'ARN on obtiens une protéine, et à partir d'une protéine on peut obtenir des lipides(/ou des sacchrides) car certaines enzymes sont responsable de la création de macromolécules (comme les saccharyles transferases) et les fabricant dans un ordre particulier et permettant une liaison particulière, on aura une molécule lipidique (ou sacharidique dans le cas des sacharyl transferases) particulière, et pas une autre.  [...]

[Biologie Cellulaire] ARN messager ..

L'ADN ne pouvant quitter le noyau et contenant toutes les informations nécéssaires au fonctionnement de la cellule (en l'occurence, production de protéines), il faut pouvoir créer une molécule qui peut sortir du noyau et qui contient une copie de ces informations.  [...] Cette molécule, c'est l'ARN. L'ARN est donc produite dans le noyau par transcription de l'ADN et est ensuite traduite en protéine dans le cytoplasme.  [...]

[Génétique] Transformation du brin codant en séquence d'acides aminés.

La thymine ( T ) de l'ADN à été remplacé par l'uracile ( U ) dans l'ARNm. Le message de l'ARNm consiste en une série de codons, une suite de 3 nucléotides alignés sur la molécule de l'ARN et celui qui fait la traduction du brin codant en protéine est l'ARNt.  [...] Autre point dans ce type d'exercice. on croit toujours que la séquence d'ADN rend directement compte de la séquence de l'ARNm et donc de la séquence primaire de la protéine, ce n'est pas toujours le cas, à cause des introns et de l'épissage... En réalité soit on vire les introns (j'imagine qu'ils ont fait ça, personnellement je ne connais pas la structure du gène de l'ocytocine) pour ne garder que les exons, soit on prend un gène sans intron.  [...]

[Biologie Cellulaire] Gènes, protéines

Lorsque qu'une cellule recoit l'ordre de produire une protéine, la molécule d'ADN ne se décondense pas totalement mais seulement au niveau du gène à copié. Les deux brins d'Arn se séparent l'un de l'autre. L'enzyme aRN polymérase fait une copie base après base d'une portion du brin transcrit (qui correspond au gène) fait d'une succession de séquences codant pour la protéine les exons, et les séquences non codantes les introns.  [...] Le brin transcrit de l'ADN est lu de 3' en 5' par l'ARN polymérase afin de synthétiser un ARN de 5' en 3'. Le ribosome glisse le long de la molécule d'ARn de droite à gauche.  [...]

[Physiologie] le prion

La nature de l'agent infectieux prion est encore controversée et sujette à hypothèses. Aucun acide nucléique (ADN/ARN) n'a pu être spécifiquement associé à l'infectiosité, comme l'a pu être la protéine prion anormale. On parle d'Agent Transmissible Non Conventionnel (ATNC).  [...] La théorie du prion ou protéine infectieuse, développée par La vache folle, est actuellement la mieux étayée. On peut citer également, les théories d'un virus conventionnel (trop petit pour être détecté actuellement), du virino (petit ARN/ADN masqué par des protéines prion), ou de la molécule auto-chaperonne (capable de modifier sa propre conformation).  [...]

[Génétique] svt devoir

bonjour micci. bon le génotype est entre autre le géne ou l'ensemble de gènes de l'individus qui cod(ent) pour un caractère déterminé. le Phenotype est la manifestation observée de ce caractère. Ainsi on dit que le gène détemine le phènotype, en effet le gène (à couple d'allele en général) est une molécule d'ADN qui est transcrite en ARN messager qui code directement pour une protéine dans le cytoplasme de la cellule étudiée, et cette protèine va donner le phénotype (c'est ça en fait l'expression du gène).  [...] (les protéines restent néanmoins de simples molécules. C'est leur site actif et leur structure 3D qui leur permettent d'avoir différentes fonctions. Cest basé sur des lois physico-chimiques universelles).  [...]

[Biologie Moléculaire] Epigénétique

En ce qui concerne la méthylation, c'est une réaction de substitution d'un H d'une molécule carbonée ou azotée par un radical méthyle (-CH3).  [...] La molécule mthylée peut être un ose (méthyl-ribose), une protéine, une base nucléotidique, dans l'ADN ou l'ARN (méthyl0guanine, méthyl-adénine).  [...]

[Immunologie] difference bacteries, virus?

Les virus sont des entités dont les unités (virions) se multiplient par détournement d'un métabolisme hôte - généralement un ensemble plus ou moins spécifique de cellule(s) - et sont plus ou moins spécifique à une/plusieurs espèce(s). Ils sont constitués d'un noyau (molécule d'ADN/ARN) et d'une capside protéique, avec parfois une enveloppe externe ().  [...] Concernant les virus, peut-être serait-il moins maladroit de parler d'un nucléoïde fait d'acide nucléique, contenu dans une coque protéique appelée capside qui peut éventuellement être entourée d'une enveloppe glucidique/protéique/lipidique ou d'un mélange de ça, appelée péplos.  [...]