• Forum - Addition, Groupement, Protéine

[Biologie Cellulaire] Protéines membranaires

1. Les protéines membranaires intrinsèques sont ancrées par un phospholipide ou un groupement prényl (prénylation = addition d'un groupement hydrophobe à une protéïne) [ http.//www.ulysse.u-bordeaux.fr/atel...access.htm#D5].  [...] 2. Les protéines membranaires qui sont ratachées à la membrane plasmique par GPI sont issues de leur prénylation par cette GPI [ http.//en.wikipedia.org/wiki/Prenylation].  [...]

[Génétique] manipulation génétique

Pour exemple, une fois une protéine synthétisée, avant d'avoir la forme de la protéine fonctionnelle elle va être coupée en certains endroits (nécéssites des enzymes donc des gènes spécifiques) puis repliée comme elle devrait l'etre (le folding, car une protéine peut avoir plusieurs conformation et parfois ce n'est pas la conformation naturelle qui est la bonne) elle peut nécessiter l'addition de groupements (acétylations, methylations, phosphorylations.  [...] Le code génétique est éffectivement universel. Le gène de l'insuline humaine, combiné avec un promoteur efficace, sera effectivement transcrit dans des cellules végétales pour produire des ARNm puis ces ARNm seront traduits par les ribosomes de la plante pour produire des protéines.  [...]

Dominant négatif !!

Heu...la protéine G n'est pas à proprement parler cytosolique. Elle est sous membranaire et la myristoylation est une étape de maturation qui n'as pas grand chose à voir avec l'adressage des protéines.  [...] Si quand même. Protéine membranaire ne veut pas nécessairement dire transmembranaire (séquence signal). Des protéines myristoylées comme c-src ou certaines GTPases sont adressées à la membrane grâce à cette modification. Il existe aussi d'autres modifications par addition de groupements lipidiques (farnésylation, géranylation) qui sont importantes pour l'adressage membranaire de protéines.  [...]

Le scénario de l'origine de la vie enfin déterminé ? - Page 5

7) Phosphorylation. addition d'un groupe phosphate (un phosphoryl PO 3 2- plus précisément) transféré à une protéine ou à une petite molécule.  [...] La convergence de la composition des métalloenzymes du DACU d'une part et de la structure minérale ainsi que de la composition des précipités hydrothermaux d'autre part, ajoute foi à la théorie hydrothermale alcaline (ou théorie chimiosmotique) de l'émergence de la vie, plus précisément, à la possibilité que la première voie métabolique  la voie de l'acétyl-CoA  était initialement alimentée de bout à bout, de manière réductrice du CO 2 vers le CO et de manière oxydante et réductrice du CH 4 jusqu'au groupement méthane thiol, ces deux entités étant assemblées avec l'aide d'un thiol supplémentaire sur un centre en violarite séquestré par des peptides.  [...]

Génétique

En principe non. C'est justement l'absence de correspondance avec un ARNt qui fait que la synthèse proteique est interrompue vue que l'on se retrouve avec un trou.  [...] Pour l'acidité de la protéine je crois que c'est dut aux protéine histone qui maitien l'adn compact. Dites moi si je me trompe, parceque en fait notre prof d'embryo nous a dis que lors de la formation des gamète chez les hommes il yavais une compaction acru grâce a des protéines riche en acide aminés basiques qui vont remplacé les protéine histone.  [...]

Saturation BSA pour purif de protéine His-tagged

J'étudie l'addition d'une protéine His taggée que j'apellerai H sur une autre protéine que j'apellerai P (désolé de rester si obscure mais ces recherches sont assez nouvelles et rien n'est publié pour le moment ).  [...] Or il s'avère que lors de nos purifs, nous obtenons certes la protéine P couplée à H (=His) (donc rien d'anormal) mais également une grosse quantité de protéine P seule sans l'autre protéine couplée à l'histidine (la taille de la bande le confirme), ce qui n'est pas normal (bien que l'on surexprime P et H).  [...]

groupement acyl

Un acyl, ça serait plutôt R-C=O, forcément il y a un autre radical mais le groupement acyl, c'est rien que ça. Donc l'acétyl est bien un acyl, je pense que le groupement retrouvé dans les esters est aussi un acyl car on peut faire la substitution SnAcyl (addition-élimination), les cétones et les aldéhydes aussi mais pour les acides, apparemment d'après ce que tu dis c'est pas considéré comme acyl, ça doit être à cause de l'hydroxyle.  [...] Si tu demandais aux chimistes, je suis sûr que tu aurais la réponse et même une explication détaillée avec l'historique du mot, son étymologie,... Non franchement, le forum chimie c'est THE FORUM pour que tu poses cette question.   [...]

[Biochimie] fluorophore extrinsèque

Il manque des informations dans ton texte pour pouvoir en tirer une conclusion définitive mais je m'essaye tout de même à en sortir une explication. Ton fluorophore est présent dans le solvant, il n'est pas fixé à ta protéine (puisqu'il est extrinsèque). Lorsqu'elle est bien repliée, les zones hydrophobes de la protéine ne peuvent pas interagir avec le solvant donc pas avec le fluorophore.  [...] L'environnement polaire du solvant quenche le fluorophore. pas d'émission de fluorescence. Quand les régions hydrophobes de la protéine sont exposées au solvant, la polarité globale diminue, le fluorophore est donc moins quenché et émet de la fluorescence.  [...]

Acylation / Farnésylation / Prénylation

La farnesylation correspond a la fixation d'une groupement farnesyl sur les cystéines via la formation d'un lien thioether. Il ne s'agit donc pas d'une acylation.  [...] Par contre, étant donne qu'elle conduit a l'addition d'un motif isoprenoide sur la protéine, on peut dire que c'est une prenylation.  [...]

Composition d'une cellule souche

La question que je suis en train de me poser, c'est. Quel inconvénient/avantage la méthylation apporte à l'ADN Quand je cherche dans un livre, ils expliquent platement. Addition d'un groupement méthyle. Ok, mais ça n'explique pas concrètement ce que ça donne.  [...] Par exemple les gènes qui ne sont utiles qu'au moment du développement embryonnaire sont mis sous silence et ne s'exprimeront pas chez l'adulte. Mais on ne parle pas forcément post-transcription, c'est un phénomène qui se produit lors de la différenciation vers un type cellualire, une sorte de mémoire.   [...]