• Dossiers - Cellules, Testostérone, Spermatozoïdes

Production des spermatozoïdes chez l'homme | Dossier

Chez l'homme, la production de spermatozoïdes est continue de la puberté jusqu'à la fin de la vie. Certaines cellules du testicule (les cellules interstitielles de Leydig) sécrètent l' hormone mâle. la testostérone. Cette production qui commence à la puberté est continue chez l'homme adulte.  [...] Schéma d'une coupe de testicule. Les cellules de Leydig fabriquent la testostérone qui stimule la formation des spermatozoïdes. Source. adapté depuis un schéma de la banque de schémas de SVT, académie de Dijon.  [...]

Le syndrome de Klinefelter, maladie du chromosome X | Dossier

Dans 10 à 20 % des cas, l'individu est composé d'une mosaïque de cellules, certaines ayant 46 chromosomes (XY) et d'autres 47 (XXY). Les cellules à 47 chromosomes sont dues à une séparation anormale des chromosomes lors des divisions cellulaires qui ont suivi la formation de la cellule-oeuf.  [...] Une administration de testostérone lors de la puberté permet de limiter l'apparition des symptômes, d'éviter par exemple le développement des glandes mammaires et de favoriser la pilosité. Poursuivi à l'âge adulte, le traitement prévient l' ostéoporose. Pour traiter l' infertilité, une assistance médicale à la procréation peut être proposée, avec par exemple une ICSI (injection intracytoplasmique de spermatozoïdes ) quand des spermatozoïdes sont présents.  [...]

Quels sont les produits dopants les plus utilisés ? | Dossier

Les stéroïdes anabolisants constituent une classe d' hormones similaires à la testostérone, hormone sexuelle mâle humaine. Ils agissent sur la synthèse des protéines dans les cellules, entraînant une augmentation de tissus cellulaires, en particulier dans les muscles.  [...] Ainsi, des molécules telles que le stanozolol, le danazol, la nandrolone ou l'anadrol augmentent efficacement la performance musculaire. elles stimulent également l'agressivité et aident à la récupération.   [...]

Les produits dopants évoluent | Dossier

Jusqu'à la fin des années 1970, on se dopait principalement avec des molécules exogènes, c'est-à-dire celles que notre corps ne produit pas. Il s'agit généralement de petites molécules (dont les masses molaires sont de l'ordre de 200 à 500 grammes par mole ) telles que les amphétamines ou des dérivés de la morphine, produits stimulants ou analgésiques.   [...] Depuis les années 1980, des molécules endogènes sont de plus en plus utilisées et brouillent les pistes. ce sont celles que notre corps synthétise déjà, comme la testostérone. Apparaissent également de grosses molécules telles que l' EPO, l' hormone de croissance, etc.  [...]

Trouver les intermédiaires à ces mécanismes | Dossier

on peut citer les hormones thyroïdiennes, qui stimulent l'activité des cellules et contrôle notre métabolisme de base, les hormones du pancréas comme l'insuline et le glucagon, l'adrénaline produite par les surrénales ainsi que les hormones stéroïdes. L' hypophyse, petite glande suspendue en dessous du cerveau, joue le rôle de coordinateur de la production de ces différentes hormones en adressant elle-même des hormones aux glandes périphériques comme les surrénales, les glandes génitales, la thyroïde etc.  [...] - Les hormones sexuelles. la testostérone (masculine) et les oestrogènes et la progestérone (pour le fonctionnement reproductif chez la femme).  [...]

Dopage : la traque aux molécules dopantes | Dossier

On ne peut aborder le sport de haut niveau sans évoquer le problème du dopage qui l'entache malheureusement. Pour gagner une compétition, il faut faire preuve de grandes qualités, tant physiques que mentales. Il arrive que des sportifs se laissent tenter par l' absorption de substances ou par l'utilisation d'actes médicaux (comme oxygéner le sang) permettant de stimuler ou d'augmenter artificiellement leurs capacités.   [...] Un récepteur des androgènes lié à la testostérone 16. On montre ici la structure secondaire d'un récepteur en rouge, vert et bleu avec le stéroïde, en blanc. Tim Vickers, DP.  [...]

Le poil humain et sa pathologie | Dossier

L'hirsutisme ne se développe qu'à la puberté car il est dû à un dérèglement hormonal (excès de testostérone, pour simplifierl'explication). L'hirsutisme s'accompagne chez ces jeunes filles de troubles tels que acné, morphologie androïde et hypertrophie du clitoris.  [...] Par chance, les cellules souches des follicules pileux ne sont pas touchées par la maladie, ce qui fait que les poils peuvent repousser, même après plusieurs années de dormance. L'hérédité ainsi que des facteurs environnementaux ( virus, traumatismes, stress, etc.  [...]

Le plaisir de bâiller en sept questions | Dossier

Le bâillement se déroule en trois phases, suivies d'une sensation de bien-être et de détente. une longue inspiration, une acmé, une expiration rapide, parfois accompagnée d'une stimulation des glandes lacrymales et associée ou non à des étirements. Sa fonction n'est qu'incomplètement élucidée.   [...] Sans améliorer l'oxygénation cérébrale, comme cela fut répété pendant des siècles, le bâillement apparaît comme une stimulation de notre vigilance. il joue un rôle dans la communication non verbale, en particulier chez les primates, chez qui il est testostérone-dépendant.  [...]

Causes de l'autisme : la génétique | Dossier

D'après trois travaux publiés en avril 2012 dans la même édition de la revue Na tu re, il y aurait pas moins de 1.034 gènes participant de près ou de loin au développement de l'autisme. Parmi les scénarios proposés, l'un d'eux envisage une production trop importante de testostérone, aboutissant à un développement trop rapide du cerveau.  [...] Lors d'une étude menée en 2007, des chercheurs ont remarqué des différences dans les placentas d'enfants diagnostiqués avec le syndrome d'Asperger par rapport aux autres. En cause. le nombre de cellules présentant des anomalies, appelées inclusions trophoblastiques.  [...]

La musique de nos émotions | Dossier

La musique n'est pas une substance pharmacologique active, comme les drogues (ou le chocolat) qui stimulent les circuits de la récompense et du plaisir. La musique est un stimulus abstrait, intangible. L'hypothèse de Zatorre et Blood est que l'activation de ces circuits, induite par la musique, représente une caractéristique spécifiquement humaine, et que.   [...] Le contenu émotionnel d'un stimulus peut être également étudié à travers les hormones. Dans le cas précis de la musique, il semble établi que l'écoute influence la sécrétion des hormones liées au bien-être et au stress (surtout le cortisol et les endorphines ), ainsi que la testostérone chez les hommes.  [...]